Comment faire chier une fille de Jersey


Prévenez-la que le bronzage peut provoquer le cancer.

Nous avons travaillé très dur sur ce bronzage. Bien que je ne puisse pas parler pour toutes les filles de Jersey, il faut savoir que beaucoup d’entre nous passent des heures à se prélasser dans les rayons ultraviolets pour parfaire cette lueur orange. Surtout pendant la saison hivernale. Alors mieux vaut garder vos pensées pour vous sur celui-ci.

Flirtez avec son homme. Ou femme.

Ooh, c'est un non non catégorique. Commencez à faire des yeux avec son rendez-vous et elle sera partout en quelques secondes. Ne le faites pas.

Dites que le New Jersey a trop de centres commerciaux.

Comment peut-il y avoir trop de centres commerciaux?

Appelez le rivage la plage.

C’est le rivage.

Frappez nos dieux du rock Jon Bon Jovi et Bruce Springsteen.

Il y a les filles Jersey, et puis il y a les filles Jovi. Inexplicablement obsédé par les grands cheveux, la musique de guitare ringarde et Jon lui-même ... ne plaisante pas avec une fille Jovi ou elle fera signe à son groupe de disciples Jovi et tout l'enfer se déchaînera.

Plus encore, certains d'entre nous ont probablement eu la même affiche de Bruce accrochée au plafond de notre chambre depuis 1988. Il est The Boss après tout, alors ayez un peu de respect.

Comparez-la à Snooki.

Le spectacle de Jersey Shore n'a rien fait d'autre que goudronner notre image. Le fait que cela ait en quelque sorte élevé Snooki en tant que fille de l'affiche du New Jersey est tout simplement faux. Bien sûr, les filles de Jersey aiment descendre et faire la fête de temps en temps comme le reste d’entre nous, mais ne supposez pas qu’elles sont toutes des fous d’alcool, des fous de club qui pensent que les bosses dans les cheveux sont un bon mouvement de mode. Il y a beaucoup de femmes Jersey, comme Queen Latifah et Meryl Streep, qui sont beaucoup plus cool. Et Snooki n'est même pas d'ici.

Enracinez pour les Yankees pendant que vous savez très bien qu'elle est une fan des Mets.

Mieux vaut réfléchir à deux fois avant de faire défiler votre stupide doigt en mousse Yankees autour d'elle - car elle vous donnera au moins dix raisons pour lesquelles votre équipe est nul et surfaite.

Mentionnez Chris Christie dans une conversation.

Cela ne peut qu'énerver tous les New Jerseyens, mais surtout les femmes, puisque l'homme est un connard misogyne. En plus de tout ce que nous détestons à son sujet.

Suggérez de manger dans un endroit qui n'a pas l'un des éléments suivants au menu: rouleau de porc, hoagies ou tarte aux tomates.

Nous sommes fiers de notre scène culinaire, donc insulter notre nourriture ne peut que pousser quelques boutons. Et cela pourrait impliquer de vous mettre une tarte au visage.

Ne conduisez que la limite de vitesse. Dans la voie de gauche.

Elle ne tolérera pas votre cul lent. La voie de gauche est la voie de dépassement. Aussi, jamais, jamais couper une fille de Jersey sur la route. Les résultats ne sont pas beaux.

Appelez le New Jersey «l'aisselle de l'Amérique».

Elle défendra son état et toutes ses bontés à terre et à manger jusqu'au bout. Alors, n’envisagez même pas de vous en moquer. Le New Jersey est bien plus qu’un terreau fertile pour la pollution atmosphérique, les politiciens corrompus et autres skanks qui lui ont donné une mauvaise réputation.


Était-ce ma voix à haute voix?

J'aurais du être mieux informé. J'ai presque 50 ans et j'ai connu cette femme toute ma vie, comment ai-je pensé que ça se passerait vraiment? Qu'est-il arrivé, vous avez demandé… .J'ai emmené ma mère en road trip avec mon fils adolescent et ma petite fille. Nos voyages comprenaient un vol de Trenton, New Jersey à Chicago, où nous avons passé une nuit. Le lendemain, nous sommes allés au Wisconsin pour voir un membre bien-aimé de la famille se produire dans un dîner-théâtre. Deux nuits dans le Wisconsin puis nous sommes retournés à Chicago pour rentrer dans le New Jersey. Mes enfants appellent ma mère Nannie, je la traite généralement de folle (dans ma tête, la plupart).

Le problème a commencé environ 3 jours avant notre départ. J'ai reçu un appel effréné de ma mère, son amie qui allait s'asseoir au chat a eu des ennuis avec la justice. Oui, vous avez bien lu. L'amie de ma mère… nous l'appellerons Mandy a un trouble mental qui rend les tâches ordinaires plus difficiles. C'est une personne douce, elle n'a tout simplement pas une solide maîtrise des questions financières. Elle a été aspirée dans un piège de prêt prédateur et a fini par essayer d'encaisser un chèque frauduleux qui pourrait ou non lui causer des ennuis. Quoi qu'il en soit, Mandy allait s'asseoir au chat pour ma mère pendant notre absence, mais ma mère l'a renvoyée à cause du tas de merde torride susmentionné.

Maman pleurait presque au téléphone, inquiète pour son chat et qui prendrait soin d'elle pendant notre absence. Ne vous méprenez pas, j'aime les animaux. Je loge un chien, un gecko et un poisson d’or que nous avons eu lors d’une foire il y a un an (cette chose se nourrit de négligence et de malnutrition, ce qui n’explique que sa longévité). Je comprends que vous avez besoin de quelqu'un pour nourrir le chat, mais nous ne serons partis que pour trois jours. Annulez-vous vraiment un voyage pour lequel quelqu'un d'autre a payé afin que vous puissiez voir votre petite-fille dans un rôle principal parce que le gardien de chat «régulier» n'est pas disponible? Mon mari, en entendant cette conversation, s'est gracieusement offert de nourrir le chat. Ma mère était encore secouée mais légèrement soulagée. Elle a commencé à mentionner le bac à litière et je lui ai fait taire là-dessus. Les hubs ont changé sa juste part de couches, mais je savais que la litière était un facteur décisif. Elle lui a laissé 6 paragraphes d'instructions manuscrites. Il a suivi l'important, nourrir le chat.

Quelques jours plus tard, nous étions en route. Maintenant, je vais l'admettre ... Je suis un maniaque du contrôle à temps partiel. Je dis à temps partiel parce que mon bureau personnel est beaucoup trop compliqué pour être réclamé par un maniaque du contrôle à plein temps. Cela dit, je passe en mode monstre quand il s'agit d'être à l'heure en ce qui concerne les voyages aériens et autres. Je n’ai pas non plus appris à être l’alpha sur ces types de voyages. Mon mari préfère conduire et je me suis habitué à le laisser prendre les rênes des aventures familiales. Je fais généralement 90% de la planification, puis il exécute le transport sous toutes ses formes. Cette fois, tout était pour moi - les enfants, ma mère aînée et un GPS merdique.

J'avais les enfants et nos affaires emballés et dans la voiture, il était temps d'aller chercher Nannie. Elle habite à 10 minutes de nous, donc cette partie est facile. Elle n’était pas prête à l’heure, elle ne l’est jamais, elle s’inscrit dans l’emploi du temps mais parvient quand même à me faire chier. Alors que j'étais assis dans ma voiture, je me suis rendu compte que je n'avais pas mon passeport. Ce dont je n’aurais pas besoin de toute façon, sauf que les papiers de la voiture de location précisaient que deux formes d’identité avec photo étaient nécessaires, alors nous sommes retournés chez moi. Avec la Nannie qui attendait, retournant chercher mon passeport (dont mon mari avait prédit avec précision que je n'aurais pas besoin… mais la paperasse disait… bla… bla) et nous allions pour la première fois à l'aéroport de Trenton, New Jersey, nous sommes encore arrivés une heure et 40 minutes avant le départ. Ce ne serait pas une période tampon ridicule si nous étions dans un aéroport normal. Cet aéroport est minuscule, de la taille d'une épicerie de taille moyenne. Avec le recul, nous aurions pu y arriver 10 minutes avant le vol tout en étant bien, vivre et apprendre.

Ma mère emballe une quantité ridicule de merde pendant trois jours. Ce qui est triste, c’est qu’elle en a besoin de la plus grande partie pour les diverses douleurs, douleurs et blessures qu’elle a accumulées pendant 72 ans. Elle avait suffisamment de pilules et de suppléments pour fournir un Walgreen. Elle a également emballé un appareil de type coussin chauffant. Il a une forme tubulaire et contient des perles que vous pouvez chauffer au micro-ondes. Cela a permis à ma mère de lui donner une petite tape et une fouille approfondie des sacs dans les deux aéroports. Après tout cela, il nous restait encore une heure et demie à attendre. J'ai pris une collation, j'ai vérifié mes e-mails et lu un livre, des trucs relaxants. Nannie décide qu'elle doit utiliser la salle de bain à la minute où ils commencent à faire l'annonce d'embarquement. À ce moment-là, tout le monde dans le petit aéroport se tenait debout en mode prédateur, prêt à bondir lorsque leur rangée a été appelée. Maintenant, si ma mère était du genre à se précipiter et à sortir, ce serait une chose, mais je l'ai déjà vue aller dans les toilettes publiques et ne pas en sortir pendant 20 minutes. Heureusement, elle a réalisé que cela ne fonctionnerait pas et nous sommes montés à bord.

Le vol a été rapide, un peu cahoteux mais rien à voir avec les histoires d'horreur que j'avais entendues de la part d'amis concernant Frontier Airlines. Nous sommes arrivés à l'heure et avons fait le schlep par O'Hare pour arriver à un taxi. Le trajet était lent mais agréable, nous avions un charmant chauffeur d'Afrique de l'Ouest et le temps était agréable, jusqu'à présent - tout va bien. Nous sommes arrivés à l'hôtel vers 16 heures. Ma mère a immédiatement quitté la pièce pour des pièces inconnues malgré mes demandes que nous restions ensemble. Nous l'avons trouvée environ 10 minutes plus tard dans le hall et nous nous sommes tous aventurés ensemble.

J'ai lu sur les visites guidées architecturales sur la rivière Chicago et j'ai pensé que ce serait une bonne utilisation de notre temps limité. Il faisait un peu froid en marchant vers le Navy Pier et j'ai vu la billetterie et j'ai mentionné la visite. Tout le monde était à part ma mère, elle a refusé. Elle l’a fait une fois il y a 13 ans n’avait pas besoin de le refaire. OK, j'ai eu les billets pour les enfants et moi et j'ai décidé que nous devrions manger tout de suite car nous avions une heure et 10 minutes avant la visite.

Nous sommes allés dans un restaurant de la chaîne au Navy Pier. Mon fils a fait la malheureuse sélection de pizza. Je dis cela en tant que personne de la région de NJ / NY, nos normes en matière de pizza sont différentes. Il se sentit malade après une tranche. Soldat par petit homme et je vous nourrirai plus tard, promesse rose. J'ai demandé à ma mère si elle avait son téléphone portable sur elle et elle m'a dit qu'elle l'avait laissé à la maison. Elle avait l’impression que cela ne fonctionnerait pas à Chicago ou au Wisconsin. Uhm d'accord. J'ai payé le repas, donné à ma mère une carte-clé supplémentaire pour la chambre d'hôtel, dit une prière silencieuse et espéré le meilleur. L'hôtel était à quelques pâtés de maisons et était en ligne droite, donc j'étais un peu confiant qu'elle pourrait revenir.

Les enfants et moi avons passé un bon moment lors de la tournée. Chicago est une ville tellement unique et l'architecture est variée et intéressante. Le guide était super, il nous a donné des tonnes d'informations et d'anecdotes sur la région. Nous sommes retournés vers l'hôtel dès que la visite était terminée. Maman était assise dans le hall. Quand j'ai demandé pourquoi elle n'était pas dans la pièce, elle a dit que sa carte-clé ne fonctionnait pas, il fallait une «application». J'ai été déconcerté par cette déclaration car j'avais utilisé ma carte-clé pour entrer sans incident. Nous sommes montés dans la chambre et avons fait un essai routier au sien et cela a fonctionné. Je ne sais pas où la référence "application" est entrée ou pourquoi la réception n'a pas pu nous aider pendant notre absence, mais nous sommes revenus.

Mon fils avait encore besoin de nourriture alors je me préparais à sortir à nouveau. Nannie était déjà étendue sur le canapé en train de regarder CNN et se déclara finie pour la nuit. Elle a refusé mon offre d'ouvrir le canapé-lit. Ma fille est également restée là-bas, donc c'était juste nous deux. Ma première priorité était de marcher jusqu'au Hyatt où je prendrais la voiture de location le lendemain. Un monsieur du Hyatt nous a montré une liste de restaurants et nous nous sommes installés sur Catch 35. Nous y avons pris un très bon repas et avons apprécié les lumières du soir de Chicago. Nous étions de retour dans la chambre à 9h30. Nannie ronflait sur le canapé avec ses lunettes toujours sur son visage, entièrement habillée avec CNN hurlant. J'ai doucement enlevé ses lunettes, baissé le volume et éteint la lampe près de sa tête. J'ai laissé une lumière du couloir allumée pour qu'elle puisse voir où se trouvait la salle de bain, j'ai fermé la porte de la chambre et nous avons tous appelé ça une nuit.

Le lendemain, j'ai fait lever les enfants pour le petit déjeuner et j'ai laissé Nannie dormir. Le petit déjeuner était nul mais au moins il y avait du café. J'en ai rapporté pour Nannie. Mon fils voulait explorer un peu plus et j'étais partant, alors nous sommes partis à nouveau en laissant Nannie et ma fille derrière. Nous avons marché le long de la rivière et avons tout simplement apprécié la vue. Nous sommes retournés à l'hôtel en empruntant un itinéraire différent pour voir plus de sites, puis il était temps de faire nos valises.

Nous avions une heure de départ à 11h, donc je faisais sortir tout le monde dans mon groupe vers 10h59. J'ai demandé à mon fils de rester dans le hall avec les sacs et Nannie pendant que ma fille et moi allions chercher la voiture. Nous sommes arrivés au comptoir Hertz et on nous a dit que la voiture ne serait pas prête avant notre heure réservée de midi, c'est juste. Ma fille et moi sommes retournées dans le hall de l’hôtel et avons trouvé mon fils seul avec les bagages de tout le monde. Nannie a décidé qu'elle avait besoin du New York Times. Je ne sais pas pourquoi, elle ne le lit pas à la maison mais le désir de faire sortir le journal l’a propulsée vers une mission en solo. Elle est revenue environ 15 minutes plus tard avec une bosse sur la tête. Qu'est-il arrivé maman? J'ai demandé. Elle a apparemment perdu son équilibre sur une partie inégale du trottoir et a été aidée par deux inconnus (merci, très bien messieurs). Avez-vous besoin d'un médecin, Advil, Ice? "Non, je vais bien" fut la réponse que j'ai eue. Nous sommes donc allés au Hyatt chercher la voiture. Il n’était pas encore midi, alors nous avons attendu dans le hall. Ma mère est allée aux toilettes et j'ai suivi après pour voir si elle voulait repenser la situation glace / Advil / médecin. Elle a dit qu'elle allait bien juste un peu défoncée.

Sans besoin médical immédiat, je me concentrais de nouveau sur la location de la voiture qui n’arrivait pas avant 12h30. J'étais sur le point de leur demander de prolonger l'heure de retour lorsque la voiture est arrivée. J’ai branché le GPS que j’avais emporté de chez moi et cela ne fonctionnait pas. Plus probablement, je ne lui ai pas laissé le temps de s'acclimater au nouvel emplacement, c'est un modèle plus ancien. Heureusement, j'avais imprimé les directions (parce que je suis vieux) et nous sommes partis.

Le trafic à Chicago peut être quelque peu spectaculaire. J'ai conduit à New York, Philadelphie, Los Angeles et DC, donc je ne suis pas léger. Je peux mettre ma Jersey Girl natale en marche quand c'est nécessaire et c'était nécessaire. Les effets sonores qui sortaient de ma mère rendaient les choses encore plus divertissantes - des halètements intermittents, des jurons légers et le freinage virtuel étaient un commentaire en temps réel sur les conditions de circulation en constante évolution. Après environ une heure, la circulation s'est calmée et le paysage est passé des toits de la ville aux fermes. Nous avons fait quelques arrêts et une tentative de détour ratée pour trouver de la nourriture à Madison, 4 heures plus tard, nous sommes arrivés. Ma mère a commencé à lire chaque panneau routier que nous passions à un moment donné et je ne pensais pas que j'allais y arriver mais j'ai persévéré.

L'hôtel était démodé dans les parties communes mais dans un style charmant à l'ancienne. La chambre elle-même est passée de shabby chic à déprimant assez vite mais bon ce n'était que deux nuits. Les logements comprenaient une chambre privée avec un lit king size et une chambre avec deux lits queen et une minuscule salle de bain triste. J'ai donné à Nannie la chambre privée pour qu'elle puisse écouter CNN sans nous empêcher de dormir. Mon fils a son propre lit et encore une fois, j'ai couché avec ma fille qui se transforme en étoile de mer humaine lorsqu'elle dort.

J'ai appelé Peanut (la personne que nous sommes venus voir jouer) et je suis rapidement passé la chercher. J'ai ensuite rassemblé le reste de l'équipage et nous sommes sortis pour manger. L'endroit avait une atmosphère amusante et nous avons mangé à l'extérieur en regardant une famille avec 3 jeunes filles toutes de moins de 4 ans. Une fille a perdu 5 ballons pendant notre séjour, une autre est tombée d'une chaise pendant que le bébé rampait sur la table . Je commençais franchement à me fatiguer à les regarder et à me contracter un peu en me rappelant les années de mon enfance avec mes enfants. Heureux que la phase soit dans le rétroviseur. C’est une phase adorable et absolument épuisante.

Pendant le dîner, ma mère a demandé une mise à jour sur son chat «Mademoiselle». J'ai envoyé un texto à mon mari et j'ai rapidement obtenu une réponse. Par chance, il prenait soin d'elle dès l'instant où j'ai envoyé un texto. Elle a l'air heureuse pour moi (image en vedette). Cela a mis ma mère à l'aise et j'ai répondu par un "Tu es une sainte chérie."

Tout allait bien et à l'improviste, Nannie demande à Peanut combien elle pèse. J'ai dit à maman que tu ne peux pas faire ça, c'est une adulte. Vous ne vous contentez pas de vous adresser à d’autres femmes adultes pour leur demander combien elles pèsent. Elle m'a haussé les épaules. Peanut a éludé la question et nous avons continué. Le truc, c'est que ma mère est devenue obsédée par le poids depuis environ 5 ans. Ce n’est pas la première fois qu’elle demande à Peanut ou à moi combien nous pesons. C'est étrange. Elle se pèse aussi constamment et fait des annonces - 107, 103, 106 «J'ai vraiment besoin de la regarder, je ne veux pas grossir à nouveau». Elle n'a jamais été aussi grosse. J'ai pris du poids ces dernières années et elle fera des commentaires insultants au hasard sur ce que je mange ou sur le fait que je ne devrais pas porter de rayures en m'offrant une chemise à rayures, je ne comprends pas. Je fais de l'exercice régulièrement et je suis dans la fourchette de poids normale, reculez madame.

Après le dîner, Peanut, les enfants et moi avons décidé d'aller dans certains magasins à proximité de notre hôtel. J'ai demandé à maman si elle voulait y aller. Elle a refusé. Le téléviseur ne fonctionnait pas et elle voulait attendre que ce problème soit résolu. Je suis revenu dans la pièce pour voir si elle en était sûre. Ouais, va attendre ici. OK, on ​​part pour aller aux points de vente. Nous déambulons dans les points de vente pendant environ une heure et avec qui nous heurtons-nous, Nannie. Ouais, la même femme qui avait le visage planté à Chicago le matin même a décidé de se rendre aux points de vente avec des chaussures qui n’étaient pas très confortables. Nannie voulait «regarder» des chaussures, 40 $. et une paire de chaussures de marche Bass plus tard, nous ramenions Peanut chez elle.

À 2 heures du matin, je me réveille avec un réveil très bruyant jouant une chanson de Kid Rock… .. «Je vais peindre la ville en rouge et peindre sa femme en blanc…» J'ouvre à moitié un œil et je vois ma mère sortir de sa chambre où se trouve le réveil musique explosive et la regarder déambuler avec désinvolture vers la salle de bain. Je vais dans sa chambre, éteins le réveil et retourne me coucher. J'en parle dans la matinée. Les enfants l'ont entendu, Nannie ne l'a pas fait. Somnambulisme?

Le lendemain, ma mère passe en revue ses options vestimentaires et commente que «on dirait que j'y ai dormi». Elle dormait en fait dans ses vêtements chaque nuit pendant le voyage. Elle s'endort généralement juste au milieu d'une activité, généralement en regardant la télévision et tout ce qu'elle a à ce moment-là est ce qu'elle se réveille. Si elle a apporté des pyjamas, je ne les ai jamais vus. Elle a pris une douche ce matin-là et nous avons tous les trois écouté sa malédiction une traînée bleue au robinet qui ne s'adaptait pas à ses besoins en temps opportun. Ce jour-là, nous devions voir Peanut jouer, donc nous étions à la porte vers 11 heures du matin.

Le théâtre était vraiment sympa et nous étions tous super excités de voir le spectacle. Le spectacle a commencé à 13 heures et nous avons déjeuné dans le cadre de l'expérience. À un moment donné, Nannie est allée aux toilettes et environ 15 minutes plus tard, elle n'a pas pu trouver son sac à main. Il est sur le point d’être l’heure du spectacle et je dis des prières silencieuses pour qu’elle ne perde pas l’esprit à ce stade, car je pourrais perdre ma merde sur le timing. J'ai demandé à mon fils de vérifier la voiture et ma mère et moi avons vérifié la salle de bain. Heureusement, un membre du personnel a trouvé le sac à main et tout allait bien dans le monde pour les 2 heures suivantes. C'était un appel serré. Le spectacle était incroyable et valait chaque coup rencontré en cours de route.

Après le spectacle, nous nous sommes promenés dans la ville et avons fait une courte promenade le long de la rivière. Nous avons eu un bon dîner à l'extérieur et Peanut a partagé ses propres histoires de Nannie avec mes enfants quand Nannie était dans la salle de bain. Nannie a une longue histoire de disparition lorsqu'elle s'occupe d'enfants, de commentaires inappropriés, de téléviseurs bruyants et de commentaires politiques non sollicités. Après le dîner, nous avons déposé Peanut et lui avons souhaité bonne chance. Puis nous nous sommes accroupis pour notre dernière nuit.

Le maniaque du contrôle en moi était debout à l'aube se préparant à partir. J'avais besoin de récupérer la voiture de location à midi pour éviter un supplément. Comme je ne savais pas quelle serait la situation du trafic, je voulais 4 heures pour y arriver, sachant que nous ferions au moins deux arrêts en chemin. Nous sommes revenus avec du temps à perdre et avons passé 3 heures avant notre vol de départ. Nannie a de nouveau été écartée par la sécurité pour la contrebande du coussin chauffant et elle a l'air suspecte. Le fait qu’elle ait fait des blagues à la bombe dans ces situations n’aide pas.

J'ai essayé de garder un œil sur elle pendant que nous nous relayions tous les quatre pour surveiller nos bagages et nous promener. Elle a déambulé plusieurs fois mais est toujours revenue. Le vrai coup de pied dans le pantalon était après notre atterrissage à Trenton, je n'ai pas pu trouver ma clé de voiture. Il est parti quelque part à Chicago ou au Wisconsin ou peut-être caché dans le sac de Nannie quelque part par accident. Je ne trouve toujours pas la putain de chose, une bonne chose que les moyeux aient une pièce de rechange.


Archive de notre propre version bêta

Navigation sur le site

Ce travail pourrait avoir un contenu pour adultes. Si vous continuez, vous avez convenu que vous êtes prêt à voir un tel contenu.

Si vous acceptez les cookies de notre site et que vous choisissez «Continuer», vous ne serez pas invité à nouveau au cours de cette session (c'est-à-dire jusqu'à ce que vous fermiez votre navigateur). Si vous vous connectez, vous pouvez enregistrer votre préférence et ne plus jamais être demandé.

L'art de partir et de dire au revoir par Verasteine

Fandoms: Hawaii Five-0 (2010)
  • Aucun avertissement d'archivage ne s'applique
  • Steve McGarrett / Danny "Danno" Williams
  • Rachel Edwards / Danny "Danno" Williams
  • Steve McGarrett
  • Danny "Danno" Williams
  • Grace Williams
  • Rachel Edwards
  • Matthew Williams
  • Univers alternatif
  • Pré-Canon
  • Romance
Résumé

2007 est l'année où Danny apprend que le choix peut être la pire des déchirures. AU.


Contenu

  • 1 Parcelle
  • 2 Acteurs
  • 3 Production
    • 3.1 Développement
    • 3.2 Effets visuels
    • 3.3 Lieux
    • 3.4 Coulée
    • 3.5 Scène supprimée
  • 4 Libération
  • 5 Bande son
  • 6 Réception
    • 6.1 Billetterie
    • 6.2 Réponse critique
    • 6.3 Accolade
  • 7 Médias à domicile
  • 8 Suite annulée
  • 9 Références
  • 10 Liens externes

Bartleby et Loki sont des anges déchus, éternellement bannis du ciel au Wisconsin pour insubordination, après qu'un Loki en état d'ébriété ait démissionné en tant qu'ange de la mort. Dans un article de journal qui arrive de manière anonyme, les anges découvrent un chemin de retour: le cardinal Ignatius Glick consacre à nouveau son église de Red Bank, New Jersey, à l'image du "Buddy Christ". Quiconque entre dans l'église pendant les festivités de la reconsécration recevra une indulgence plénière, remettant tous les péchés. Si les anges bannis subissaient ce rite puis mouraient après avoir été transformés en forme humaine, Dieu n'aurait d'autre choix que de leur permettre de rentrer au Ciel. Ils sont encouragés par le démon Azrael et les triplés stygiens, trois voyous adolescents qui servent Azrael en enfer.

Bethany Sloane - une conseillère découragée de la clinique d'avortement - assiste à un service dans son église de l'Illinois. Des dons sont sollicités pour une campagne visant à empêcher un hôpital du New Jersey de déconnecter le système de survie de John Doe Jersey, un sans-abri qui a été battu par les triplés et qui est maintenant dans le coma. Métatron - un séraphin et la voix de Dieu - apparaît à Béthanie dans une colonne de feu et explique que si Bartleby et Loki réussissent à rentrer au Ciel, ils passeront outre la parole de Dieu, réfuteront le concept fondamental de l'omnipotence de Dieu, et annuler toute existence. Béthanie, aidée par deux prophètes, doit arrêter les anges et sauver l'univers.

Désormais une cible, Bethany est attaquée par les triplés, qui sont chassés par les deux prophètes annoncés - les fumeurs de drogue Jay et Silent Bob. Béthanie et les prophètes sont rejoints par Rufus, le 13e apôtre, et Serendipity, la muse de l'inspiration créative, travaillant maintenant dans un club de strip-tease à la recherche de sa propre inspiration. Azrael invoque le Golgothan, une créature vile faite d'excréments humains, mais Bob l'immobilise avec un assainisseur d'air en aérosol.

Dans un train à destination du New Jersey, une Bethany ivre révèle sa mission à Bartleby, qui tente de la tuer, Bob jette les anges hors du train. Bartleby et Loki réalisent maintenant les conséquences de leur plan, Loki ne veut pas participer à la destruction de toute existence, mais Bartleby reste en colère contre Dieu pour son expulsion et pour avoir accordé le libre arbitre aux humains, tout en exigeant la servitude des anges, et décide de continuer.

Bethany demande pourquoi elle a été appelée à sauver l'univers, pourquoi Dieu ne peut-il pas simplement le faire lui-même? Metatron admet que Dieu ne sait pas où il se trouve, il a disparu en visitant le New Jersey sous forme humaine pour jouer au skee ball. La tâche incombe à Bethany parce que - elle apprend maintenant - elle est le dernier descendant, un parent de sang distant mais direct de Jésus.

Le groupe ne parvient pas à persuader Glick d'annuler la célébration. Jay vole l'un des clubs de golf de Glick. Leur seule option restante est de garder les anges hors de l'église, mais Azrael et les triplés les piègent dans un bar pour les empêcher de le faire. Azrael révèle qu'il a envoyé la coupure de presse aux anges, il préfère mettre fin à toute existence plutôt que de passer l'éternité en enfer. Bob tue Azrael avec le club de golf, que Glick avait béni pour améliorer son jeu. Bethany bénit le contenu de l'évier du bar et les autres noient les triplés dans l'eau bénite. Ils courent vers l'église, où Bartleby tue Glick, ses paroissiens et divers passants. Lorsque Loki (qui est maintenant sans ailes, et donc mortel, avec une conscience) tente de l'arrêter, Bartleby le tue également.

Jay tente de séduire Bethany avant la fin de toute existence, quand il mentionne John Doe Jersey, Bethany rassemble enfin tous les indices. Elle et Bob traversent la rue en courant jusqu'à l'hôpital, tandis que les autres tentent de bloquer le chemin de Bartleby vers l'église. Bethany déconnecte le support vital de John, libérant Dieu, mais se suicidant. Bartleby atteint l'entrée de l'église, où il affronte Dieu, manifesté sous forme féminine, elle l'anéantit de sa voix. Bob arrive avec le corps sans vie de Bethany, Dieu la ressuscite et conçoit un enfant - le nouveau dernier descendant - dans son ventre. Dieu, Métatron, Rufus et Serendipity retournent au ciel, laissant Béthanie et les prophètes réfléchir sur le passé et l'avenir.

  • Ben Affleck comme Bartleby
  • Matt Damon comme Loki
  • Linda Fiorentino comme Bethany Sloane
  • Salma Hayek comme Serendipity
  • Jason Lee comme Azrael
  • Jason Mewes comme Jay
  • Alan Rickman comme Metatron
  • Chris Rock comme Rufus
  • Kevin Smith comme Silent Bob
  • George Carlin comme Cardinal Ignatius Glick
  • Bud Cort en tant que John Doe Jersey / God
  • Alanis Morissette comme Dieu
  • Barret Hackney, Jared Pfennigwerth et Kitao Sakurai dans le rôle des triplés stygiens

Développement Modifier

Le 25 octobre 2000, Kevin Smith a écrit un essai intitulé Au début. L'histoire du dogme, qui détaille l'histoire et la genèse de la façon dont Dogme en est arrivé à. Son essai est disponible sur le Dogme DVD édition spéciale à 2 disques.

Avant que Smith ne commence à écrire Les commis, il a commencé à noter des idées pour un film intitulé Dieu. Pendant sa brève période à l'école de cinéma, il a essentiellement écrit la scène présentant Rufus, mais cette version ne mettait pas en vedette Jay et Silent Bob. Au cours du développement de Les commis, Smith a continué à noter des idées pour son Dieu projet, y compris le fait que le personnage principal soit un jock de lycée, la conception du 13e apôtre, Rufus et une muse nommée Serendipity, mais Smith n'avait pas d'histoire sur laquelle travailler.

Par le temps Les commis ont été ramassés pour la distribution, Smith a commencé à écrire la première ébauche du film. Il a senti appeler le projet Dieu semblait inapproprié, et il a renommé le projet en Dogme. La première ébauche a été achevée le 4 août 1994, avec 148 pages accomplies, et d'autres ajouts ont été ajoutés, le protagoniste du lycée a été changé en une strip-teaseuse nommée Bethany qui rencontre Jay et Silent Bob dans un stand de nudie, Azrael (ou connu tout au long le script comme "Shadowy Figure") a été introduit dans les 30 dernières pages, et Bethany a fait sauter l'église afin de ne pas laisser Bartleby et Loki passer par l'arche. Après Smith et Les commis le producteur Scott Mosier a relu le brouillon, ils ont décidé qu'ils ne voulaient pas Dogme pour être leur deuxième film, ils ne voulaient pas s'attaquer à une image à plus grande échelle jusqu'à ce qu'ils se sentent prêts à le faire. Malgré l'inclusion de la ligne "Jay et Silent Bob reviendront dans Dogme" au bout du Les commis, Smith a déménagé à Universal Studios afin de développer son prochain film, Mallrats.

Pendant Mallrats ' production, Smith a pris un autre coup au script et a fait quelques changements, le travail de Bethany est passé de strip-teaseuse à une clinique d'avortement et a inclus un orang-outan pour Jay et Silent Bob pour sortir avec. En 1996, il a pris un autre swing avec le scénario, cette fois, il a laissé tomber l'orang-outan et retravaillé Bethany pour être joué par sa petite amie de l'époque, Joey Lauren Adams. Pendant ce temps, il écrivait Chasing Amy et a obtenu de Ben Affleck d'accepter d'être dans les deux projets. Et après Chasing Amy a été libéré au succès critique et au box-office, Smith se sentait suffisamment confiant pour faire Dogme. [6]

Effets visuels Modifier

Smith et Mosier ont réuni un groupe d'artistes visuels pour réaliser leur concept d'un environnement surréaliste et abstrait «quelque part entre réalité et irréalité»: le décorateur Robert Holtzman, le superviseur des effets spéciaux Charles Belardinelli, le superviseur des effets de créatures Vincent Guastini, la costumière Abigail Murray et directeur de la photographie Robert Yeoman. [7]

Modifier les emplacements

Le tournage principal a eu lieu d'avril à juin 1998. L'attaque des triplés contre John Doe Jersey a été filmée sur la promenade à Asbury Park, New Jersey, toutes les autres scènes ont été tournées dans et autour de Pittsburgh, Pennsylvanie. Le restaurant mexicain dans lequel Metatron explique la mission de Bethany était le Franklin Inn à Franklin Park, au nord de Pittsburgh. La pole dance de Serendipity et la confrontation du Golgothan ont eu lieu au Park View Cafe (renommé depuis Crazy Mocha) sur East North Avenue à Pittsburgh. Les héros planifient leur stratégie finale dans le restaurant Grand Concourse de la gare restaurée de Pittsburgh et du lac Érié. L'église St Michael, site de l'apogée apocalyptique, est l'église Saints Peter and Paul - actuellement vacante - à East Liberty. [8]

Diffusion Modifier

Jason Lee était initialement attaché à jouer Loki avant d'obtenir le rôle d'Azrael. Le rôle de Loki a plutôt été joué par Matt Damon, en raison de sa chimie à l'écran avec Affleck dans Chasse de bonne volonté. Smith a imaginé Samuel L. Jackson pour le rôle de Rufus, mais après avoir rencontré Chris Rock, il a décidé que Rock était la bonne personne pour le rôle. Alan Rickman a été recruté pour jouer à Metatron. [6]

Les critiques ont exprimé leur surprise devant le casting éclectique du film, qui, selon Smith, avait été fait délibérément pour souligner les contrastes entre les personnages - Rickman en tant que puissant Metatron, par exemple, en face de Mewes en tant que stoner désespérément verbeux Jay, ". à un mec du New Jersey. " Smith a averti Mewes qu'il devrait porter son jeu d'acteur à un niveau supérieur. "Je lui ai vraiment fait comprendre qu'il devait être préparé pour ce film." Il y a de vrais acteurs dans celui-ci ", nous lui avons répété." [7] En réponse, Mewes a mémorisé non seulement son propre dialogue mais le scénario entier, parce qu'il "ne voulait pas faire chier ce mec de Rickman". [9]

Parmi les autres décisions de casting peu orthodoxes, citons l'actrice mexicaine Salma Hayek dans le rôle de Serendipity - "la [Muse] qui à travers l'histoire a inspiré tous les génies de l'art et de la musique, comme Mozart et Michel-Ange, et n'a jamais obtenu aucun crédit" - et l'auteur-compositeur-interprète Alanis Morissette comme Dieu. «Il y a une sérénité bouddhiste zen chez Alanis qui rappelle quelque chose d'un autre monde», a expliqué Smith. "Elle est définitivement de nature éthérée, même lorsqu'elle ne parle pas, et elle porte un air qui a joué dans le rôle." [7]

Scène supprimée Modifier

Sur le site officiel du film, Smith a décrit une scène qui n'a pas fait le montage final: une confrontation décisive à l'hôpital entre Silent Bob, un triplé gravement brûlé et à moitié décomposé, et le Golgothan. La bataille devait se terminer avec le triplé tuant Béthanie (temporairement) et Dieu, nouvellement libéré, transformant le Golgothan en fleurs. Le public du test a estimé que la scène avait "trop ​​de Golgothan", et que la durée du film dépassait déjà deux heures, la scène a donc été éliminée. [dix]

Ce film était initialement prévu pour une sortie en novembre 1998 et pour être libéré par Miramax Films, mais en raison de la controverse, [11] le film a été reporté pour une sortie en 1999 et les droits ont été transmis à Lions Gate Films. [12]

L'album de la bande originale accompagnant le film est sorti aux États-Unis le 2 novembre 1999 chez Warner Bros. Records. Il comprend une partition orchestrale de Howard Shore, interprétée par le London Philharmonic Orchestra, et la chanson "Still", écrite, interprétée et produite par Morissette. Stephen Thomas Erlewine d'Allmusic a décrit la partition «riche et efficace» comme «alternativement mélodramatique et humoristique». [13]

  1. "Still" - Alanis Morissette - 6:18
  2. "Dogma" - 1h45
  3. "Voici le Métatron" - 4:29
  4. "Mooby le veau d'or" - 2:53
  5. "Le Golgothan" - 4:51
  6. "Le dernier descendant" - 3:22
  7. "Triplés stygiens" - 1:40
  8. «Bartleby et Loki» - 2 h 39
  9. "John Doe Jersey" - 6:54
  10. "A Very Relieved Deity" - 6:25

Several songs used in the film do not appear on the soundtrack, including "Magic Moments" performed by Perry Como, "Candy Girl" by New Edition, "Alabamy Bound" performed by Ray Charles, and others. In one scene, Matt Damon's Loki recites the hook of the Run-DMC song "Run's House".

Box office Edit

Dogme was the third-highest grossing film in its opening weekend, behind The Bone Collector et Pokémon: The First Movie, grossing $8.7 million. [14] The film grossed a domestic total of $30.7 million from a $10 million budget. [1] It remains the highest grossing film in Smith’s View Askewniverse series.

Critical response Edit

On Rotten Tomatoes, the film has an approval rating of 67% based on 127 reviews, with an average rating of 6.25/10. The site's critical consensus reads, "Provocative and audacious, Dogme is an uneven but thoughtful religious satire that's both respectful and irreverent." [15] On Metacritic, the film received a score of 62 out of 100, based on 36 critics, indicating "generally favorable reviews". [16] Roger Ebert of the Chicago Sun-Times awarded the film three-and-a-half stars (out of four). [17]

Some religious groups—in particular the activist Catholic League—denounced the film as blasphemous. [3] Other groups staged protests outside theaters screening the film. [5] Director Kevin Smith himself attended one of these protests, pretending to be opposed to the movie. [18] Roger Ebert noted that no official objection came from the Catholic Church itself. "We are actually free in this country to disagree about religion," Ebert wrote, "and blasphemy is not a crime." [17]

Accolade Edit

An Prix Catégorie Nominé (s) Résultat
1999 The Stinkers Bad Movie Award Musicians Who Shouldn't Be Acting Alanis Morissette Nommé
2000 Prix ​​du satellite Best Performance by an Actor in a Supporting Role, Comedy or Musical Alan Rickman Nommé
Best Original Song: "Toujours" Alanis Morissette Nommé
Prix ​​de l'esprit indépendant Meilleur scénario Kevin Smith Nommé
Las Vegas Film Critics Society Award Best Screenplay, Original Nommé
Prix ​​Golden Raspberry Pire actrice dans un second rôle Salma Hayek
(sharing with Wild Wild West)
Nommé
2001 Nebula Award for Best Script Meilleur scénario Kevin Smith Nommé
Golden Schmoes Award Best DVD of the Year Dogme: Special Edition Nommé

The film was screened, but was not entered in competition, at the 1999 Cannes Film Festival. [19]

Dogme was released on DVD and VHS by Columbia TriStar Home Video in May 2000, a Special 2-disc edition DVD in 2001, and on Blu-ray in March 2008. [20] [21] Dogme is unavailable to stream or purchase digitally due to the film's rights being owned personally by Bob and Harvey Weinstein in a deal that predates streaming. It is also out of print on home media, leading to inflated prices among resellers. [22]

In late November 2005, Smith responded to talk of a possible sequel on the ViewAskew.com message boards:

So weird you should ask this, because ever since 9/11, I have been thinking about a sequel of sorts. I mean, the worst terrorist attack on American soil was religiously bent. In the wake of said attack, the leader of the "Free World" outed himself as pretty damned Christian. In the last election, rather than a quagmire war abroad, the big issue was whether or not gay marriage was moral. Back when I made Dogme, I always maintained that another movie about religion wouldn't be forthcoming, as Dogme was the product of 28 years of religious and spiritual meditation, and I'd kinda shot my wad on the subject. Now? I think I might have more to say. And, yes, the Last Scion would be at the epicenter of it. And she'd have to be played by Alanis. And we'd need a bigger budget, because the entire third act would be the Apocalypse. Scary thing is this: the film would have to touch on Islam. And unlike the Catholic League, when those cats don't like what you do, they issue a death warrant on your ass. And now that I've got a family, I'm not as free to stir the shit-pot as I was when I was single, back when I made Dogme. I mean, now I've gotta think about more than my own safety and well-being, but regardless – yeah, a Dogme follow-up's been swimming around in my head for some time now. [23]

When asked about the sequel in October 2017, Smith said it would not happen, as he no longer desired to make any new religious films. [24]

Near the same time as the cancellation, just weeks before the Weinstein scandal broke to the public, Harvey Weinstein pitched to Smith about doing a sequel. Not much came from this pitch, but it was just a mere idea for Weinstein. According to Smith in an interview with Interne du milieu des affaires, he recalls:

I said, 'Hey, how are you?' And he goes, 'You know, we have Dogme, I just realized, and we got to get it out there again.' I said, 'We do! People online are always asking where they can get it. And he then goes, 'You know, that movie had a big cast, we might even be able to do a sequel.' And I was like, 'Yeah man, right on. I might think about that.' And he was like, 'We'll talk.' And a week later, the New York Times story breaks. I felt sick to my stomach.

Smith believes that he only got the call because, "It was him looking to see who was a friend still because his life was about to shift completely." [25]

Damon returned to reprise his role as a reborn Loki in Jay and Silent Bob Reboot. In a fourth-wall breaking monologue, he explains after the events of Dogme God once again banished him to Earth, this time to the Mediterranean Sea where he was rescued by Italian fishermen after getting amnesia, describing the plot of Damon's film The Bourne Identity: he remarks that would make his current form his "reborn identity".


15 things never to say to someone from New Jersey

Teacher showing map of new jersey on blackboard

Seriously, never say this. Jamais.

New Jersey is a small state where people speak with an amazing array of different accents, from the New Yorkish tawk of north Jersey to the near Virginia drawl of Cumberland County. But nowhere in the state does anyone, ever, pronounce the state "Joisey." That fact hasn't prevented the moronic masses from using it when they try to imitate New Jerseyans, often with the long worn-out catch phrase, "You from Joisey?"

That phrase comes from a early 1980's Saturday Night Live skit by Passaic born comedian Joe Piscopo. But as you can see in this rare clip, even Piscopo's character Paulie Herman never pronounced it "Joisey." Where that pronunciation came from isn't clear. But it is a scourge and we're sick of it . Anyone who utters it should be banned from the state forever. Or maybe just forced to watch this awful Piscopo skit on a loop for 24 hours.

John Munson/NJ Advance Media for NJ.com

2. 'Why can't I make a left turn?'

Complaining about not being able to make a left turn across four lanes of oncoming speeding, traffic is like asking why you’re forced to take the elevator up the Empire State Building instead of rappelling up the outside.

Jug handles are safer and easier. And New Jersey has more of them than any other state.

Federal traffic studies have found the travel times and number of stops per vehicle for New Jersey Jughandle Intersections (NJJI's, the engineers call them) are lower compared to conventional intersections for 'near-saturated' traffic conditions.

Frankly, they’re a lot less stressful than trying to find a gap in oncoming traffic to make that left turn. So learn to love 'em.

Scenic Pine Barrens view from Bass River State Forest. TUCKERTON, NJ 9/21/06 ANDREW MILLS/NJ Advance Media for NJ.com)

3. 'New Jersey is too crowded.'

Except 22 percent of it is empty, preserved pine forest. Another 17 percent or so is farmland. Did we mention the beaches? It takes a bit of work, but you can still get lost here.

Ledger Live for July 1, 2011 - Ledger Live with Brian Donohue. Star-Ledger columnist and author Mark Di Ionno discuss how New Jersey's rich Revolutionary War history is often overshadowed by other states that do a better job of protecting, celebrating, and promoting their heritage. Donohue and Di Ionno visit sites along the route from Elizabeth to Springfield where American and British forces fought in 1780, with Di Ionno asserting the area could have been akin to tourist destinations like Valley Forge or Boston's Freedom Trail - if only its legacy had been better cared for. Correction: the audio incorrectly states the year of the Battle of Springfield as 1790.

Brian Donohue | NJ Advance Media for NJ.com

4. 'The Revolutionary War? That mostly happened in Massachusetts and Pennsylvania.'

Sure, we might not market this stuff as well as places like Valley Forge or Boston do. But just as many - if not more - crucial events in the Revolutionary War occurred in New Jersey as any of those states where people act like tri-corner hats are still in vogue. And if wasn’t for the stuff that went down in Jersey, you’d all be driving on the left side of the road (and using jug handles to turn right)

That truth is largely obscured because, as this video explains, we have done such a godawful job of promoting our Revolutionary War history. That’s our politicians fault. But ya know, those tri-corner hats don’t match our Cavariccis anyway.

Brian Donohue | NJ Advance Media for NJ.com

5. 'Pork Roll? Taylor ham? What's that?'

Stop asking so many questions. That's not for you. It's mine and you can't have any.

Matt Doyle of Wall Township surfs in Manasquan. Andrew Mills | NJ Advance Media for NJ.com

6. 'You can surf in New Jersey?'

As a longtime surfer, I’ve been asked this question many many times when traveling to other states or countries.

If you fish, hunt, watch birds, or engage in other types of nature-based activities, you probably get a similar question (just replace surfing with your activity) “Wait - there are bald eagles in New Jersey? There are whales? There are bears in New Jersey? You can ski in New Jersey? You can scuba dive there?”

“Yes,’’ you reply, and you can practically see the wiring in their brains smoking as their previous notion of the state as one giant toxic waste dump is shattered. I won’t even mention the fact that folks surprised by the surfing revelation seem to be ignorant of the fact that the state borders an ocean.

See, people ignorant of what our state is really like think it’s entirely paved over and polluted. Actually, the more they think that, the better the better it is for the rest of us who realize it's still remarkably easy to find beauty and solitude in such a crowded place.

Tony Kurdzuk | NJ Advance Media for NJ.com

7. 'Your governor is ______ '

Please stop. When we New Jersey residents leave the state these days, the first person we bump into inevitably starts chewing our ear off about Chris Christie. Left wingers want to tell us how terrible he is, because, well, he’s loud and he’s not on their team.

Conservatives like to tell us how what a straight shooter he is, how he “tells it like it is.”

We’re the ones who know both sides have it all wrong. We know Christie for what he is - a decent guy with his share of flaws, but mostly a politician through and through and as much as a bull thrower (maybe moreso) as any of the rest we've seen come and go. He doesn’t fool us (his poll numbers prove it). Because we’re from New Jersey.

Frankly, we’re tired of talking about him. And he’s hardly even around any more anyway.

VIDEO: Joe Piscopo recounts the origin on the catchphrase 'What Exit?' (Lisa Rose/The Star-Ledger)

Lisa Rose | NJ Advance Media for NJ.com

Another trope that came from the 1981 Piscopo piece on SNL. In this interview with the Star-Ledger last year, Piscopo says he didn’t think the joke had legs and in his mind, it was a tribute to the ebullience of New Jerseyans. It’s based on something a perky woman on the Cape May ferry said to him. It’s a great line. And yes, there’s some truth to it. Some of us do occasionally use our local exit as a reference point (when there’s 566 towns in your state sometimes you need a more broad point of reference).

But here’s the deal with this. We can say this. Two Jerseyans discussing where they’re from? Yeah, we can use Turnpike and Parkway exit numbers as a reference, one Jerseyan to another. Because we know that once we get off those exits we take back roads to a dizzying array of great towns and wonderful places we call home.

But you people who think the state is one long highway and are saying it as a joke? This phrase is not for you. Don’t use it.

I the first in a series of videos in which we try to find the source of mysterious odors readers and viewers smell on their daily travels, we track down what a one person describes as the smell of 'animal guts, old diapers and coffee' along the New Jersey Turnpike in Newark.

Brian Donohue | NJ Advance Media for NJ.com

Damn right it does. The place stinks. Stinkiest state in the Union. I’m not denying it. But not all those smells are bad. Ever smell Newark’s Ironbound on a Saturday night with smells of paella and rodizio wafting down Ferry Street? The smell of the ocean? The mix of pizza, fried dough and salt air on the boardwalk in Wildwood? Even the window-raising odors you hit on the New Jersey Turnpike are a sign that stuff is happening here - old stuff’s rotting away, new stuff is being made, and people are on the move. I’d rather live in a state with a lot of interesting smells.


Voir la vidéo: 10 ADOLESCENTS QUI NOUS ONT TOUS CHOQUÉS. Lama Faché


Article Précédent

Location de roses jaunes, Bryson City

Article Suivant

Petites villes des Great Smoky Mountains en Caroline du Nord