Nous avons conduit un Tuk-Tuk psychédélique à travers l'Inde. Voici ce que j’ai appris.


LA MANIÈRE CLASSIQUE DE VOYAGER EN INDE consiste à emprunter les voies ferrées tentaculaires ou à dos de moto Royal Enfield. Mais quand j'ai visité l'Inde plus tôt cette année, je cherchais quelque chose d'un peu différent et de tout à fait plus roman. J'ai donc sauté sur l'occasion lorsque mon bon ami Will (alias The Broke Backpacker), m'a invité à le rejoindre en tant que copilote dans son Tuk-Tuk psychédélique personnalisé (que nous avons nommé Tinkerbell) sur une course folle du chaos de Delhi vers l'air frais des montagnes de l'Himalaya.

Ce fut une course difficile car la chaleur de l’Inde et le tempérament de Tinkerbell ont fait des ravages. Mais l'expérience m'a beaucoup appris sur l'Inde, sur la nature des voyages et sur moi-même. Voici 5 choses que j'ai apprises:

1. Il s'avère que je peux conduire.

Quand on m'a offert la chance de copiloter Tinkerbell, j'ai sauté sur l'occasion. J'étais tellement excité, en fait, que j'ai en quelque sorte oublié que je ne pouvais pas conduire. Mais la nécessité est le meilleur professeur. Lorsque mon tour est venu de prendre le volant, j'ai découvert que j'étais capable de naviguer sur les autoroutes indiennes - ainsi que sur la roulette à engrenages très capricieuse de Tinkerbell - avec moins de 30 minutes d'instructions aboyées par Will sur le grognement toujours présent du moteur.

Les Tuk-Tuk ne sont pas si compliqués à conduire tant qu’ils sont en état de marche (ce qui est rarement le cas), mais apprendre à piloter un seau branlant de boulons rouillés à 10000 miles de chez soi était un peu angoissant. À la fin de la journée cependant, la prise de conscience que je l'avais fait a été un véritable buzz et m'a fait penser que je pourrais probablement relever tous les vieux défis que la vie pourrait me lancer.

2. Les vaches ont la priorité et ont des souhaits de mort.

Dans la culture hindoue, les vaches sont des animaux sacrés censés incarner Brahma, la forme ultime de Dieu. Il semble que leur statut élevé ne leur ait pas échappé et ils déambulent dans tout le pays en faisant tout ce qu'ils veulent, quand ils le veulent. Cela implique souvent de marcher au milieu de la route, voire de s'y coucher pour l'après-midi et, en tant que chauffeur, vous devez leur donner la priorité et prier pour qu'ils décident de se déplacer de leur propre chef.

Ils semblent également assez déterminés à échapper le plus rapidement possible au cycle hindou de la mort et de la renaissance en se mettant en tête sur des véhicules en mouvement. C’est une merveille que je n’ai pas causé de mort de vache sur la route.

Frapper une vache en Inde peut être une affaire très sérieuse. Les conducteurs sont légalement protégés en cas d'accidents authentiques, mais c'est un très mauvais karma. Plus inquiétant cependant, dans certains cas, les habitants sont connus des conducteurs de la foule et prennent les choses en main.

3. La corne est essentielle.

Quand je suis arrivé en Inde pour la première fois, le tapage constant, implacable et apparemment inutile des automobilistes de passage dans les rues de la ville m'énervait. Après tout, en Angleterre, le klaxon doit être utilisé comme arme de dernier recours et le faire retentir équivaut à un acte de guerre.

Quelques jours après avoir conduit Tinkerbell, je l'ai totalement compris. Il est utilisé pour essayer de faire sortir les vaches du chemin, alerter les piétons au ralenti sur la route à leurs risques et périls, et pour signifier aux autres conducteurs que «Merde, notre pause est terminée et nous ne pouvons pas ralentir! ARRRGHH! »

À la fin de la deuxième journée, notre klaxon s’était cassé, ce qui a rendu la navigation sur les routes indiennes encore plus difficile.

4. Les mécaniciens indiens peuvent tout réparer (et à peu de frais).

J'ai une révérence totale et totale et une admiration pour la mécanique indienne. En partie parce que lors des nombreuses visites que nous leur avons rendues, ils nous ont toujours donné du Chai et quelque chose à fumer, mais surtout à cause de leur ingéniosité sanglante.

Sans faute, nos mécaniciens réussiraient à réparer Tinkerbell en une heure en fabriquant des pièces de moteur vitales à partir de tous les matériaux dont ils disposent.

Le meilleur de tous, cependant, c'est que pendant le voyage de Delhi à Manalli, nous n'avons jamais été facturés plus de 500 rps (10 $) pour la main-d'œuvre et les pièces.

Will se familiariser avec le moteur.

5. Les étrangers sont gentils.

Mais surtout, ce que j'ai retenu de ce voyage, c'est à quel point les étrangers peuvent être très hospitaliers, gentils et généreux. Au cours de notre voyage, nous sommes tombés en panne à d'innombrables occasions, mais à chaque fois, des inconnus étaient sur place en quelques secondes pour nous aider à démarrer, appeler un mécanicien ou nous donner de la nourriture, de l'eau et un abri contre la chaleur pendant que nous attendions.

Dans une ville, un commerçant a même fermé pour la journée afin qu'il puisse nous aider à trouver un garage et un lit pour la nuit avant d'appeler son ami pour nous emmener dîner!

Toutes les grandes religions du monde donnent des conseils très clairs sur l'hospitalité qui devrait être accordée aux étrangers dans votre pays, et les Indiens ont saisi l'occasion ici. Peut-être que la pure nouveauté de voir des étrangers conduire un Tuk-Tuk coloré a fait ressortir une meilleure nature aux habitants. Ou peut-être qu’au fond, les gens sont plutôt décents.


4. Bloqué au milieu de nulle part en Nouvelle-Zélande

Mon partenaire et moi faisions un road trip épique en Nouvelle-Zélande.

Avec notre fidèle camping-car, nous expérimentions la Nouvelle-Zélande de la meilleure façon possible: conduire, camper dans notre van et explorer toutes les destinations les plus reculées de l'île du Sud!

Il y a eu une grosse erreur qui nous a laissés bloqués sur le bord de la route au milieu de nulle part. Nous avons manqué d'essence!

Nous ne savions pas à quelle distance se trouvait la prochaine station-service et avons fortement sous-estimé la durée du trajet. Nous étions donc là, bloqués sur le bord de la route sans aucun service d'essence ou de téléphone portable.

Incertain de ce que nous pouvions faire, nous avons décidé de rester sur place pour la nuit. Il se faisait tard dans l'après-midi et nous ne voulions pas marcher n'importe où une fois la nuit tombée.

Heureusement, notre camping-car a été installé pour passer la nuit et nous avons eu beaucoup de nourriture et d'eau (et du vin!)

Juste au moment où nous préparions notre camping-car pour la nuit, un autre camping-car est passé! Mon partenaire leur a fait signe et quelques habitants de Nouvelle-Zélande ont ralenti et ont demandé si nous allions bien.

Nous leur avons raconté comment nous étions à court d'essence et ils ont ri en nous disant qu'ils avaient un jerrycan avec du gaz que nous pourrions utiliser. Ils ont rempli notre camping-car et nous ont expliqué à quel point Google Maps était erroné en Nouvelle-Zélande avec les temps de conduite.

Nous avons appris deux choses au cours de cette mésaventure:

Premièrement, faites toujours le plein avant un long trajet.

Et deux, les Kiwis (Néo-Zélandais) sont super sympas. Nous avons donné à nos nouveaux amis l'une des bouteilles de vin que nous avions sous la main pour les remercier et avons continué notre road trip!


Nous avons conduit un Tuk-Tuk psychédélique à travers l'Inde. Voici ce que j'ai appris. - voyages

Tout d'abord, je tiens à remercier toutes les affiches auprès desquelles j'ai glané des informations pour mon voyage en Inde. Je tiens également à remercier notre agent de voyages, Susan de Geringer Global Travel, qui a patiemment répondu à toutes mes questions et apaisé toute ma nervosité et mes peurs pré-indiennes. Et merci à Sita, notre opérateur au sol, d'être toujours là. C'étaient les meilleurs.

Du 3 octobre au 25 octobre de cette année, mon amie Angela et moi, Rita, avons voyagé à travers l'Inde et au Népal. Nous sommes allés à Delhi, Agra, Jaipur, Jodhpur, Udaipur, Varanasi, Katmandou, Cochi, Alleppey, Marari Beach et Mumbai. C'était une tournée magique que je referais EN UNE MINUTE. Parmi les hôtels dans lesquels nous avons séjourné, deux étaient adéquats (Varanasi, Alleppey Houseboat), trois étaient très bons (Delhi, Agra, Katmandou) et cinq étaient excellents (Jaipur, Jodhpur, Udaipur, Cochi, Marari Beach). Nous n'avons passé la journée que de 13h30 à 22h30 à Mumbai. Je commenterai chacun d'eux dans mon rapport de voyage. Tout au long de la visite, nous avons eu un chauffeur privé et un guide privé. Ce mode de voyage nous a semblé être le meilleur choix, car nous avons pu modifier notre itinéraire en un rien de temps et obtenir une attention personnalisée. Après notre tournée au Costa Rica, qui comprenait 44 personnes. nous savions que nous avions besoin d'un scénario de tournée différent.

Une heure avant l'heure prévue de notre départ pour l'aéroport, ma compagne de voyage, Angela, m'appelle dans une véritable panique qu'elle ne trouve pas son téléphone et comment ses enfants adultes vont-ils la contacter. Après avoir enrôlé le chauffeur de taxi qui attendait dehors pour l'aider à le chercher dans la maison, elle l'a trouvé. Je savais à partir de là que je devais être responsable de tous les papiers et passeports.

Ainsi, après six mois de recherches exhaustives, nous sommes partis pour JFK par une belle journée claire. Le vol a décollé avec une heure de retard. Malgré cela, Air India semble être une compagnie aérienne bien gérée. Je suis petit, donc il y avait assez de place pour les jambes. Cela m'a aidé d'avoir un siège côté couloir. On nous a servi un choix de plat de curry de légumes, un plat de poulet au curry ou un plat continental. Nous deux omnivores avons décidé que nous serions végétariens pendant les trois semaines de notre voyage (qui a duré cinq jours). Le curry de légumes était très bon. Nous avons tous les deux sauté Ambiens et dormi pendant six bonnes heures. L'Indien derrière une Angela groggy lui a dit en hindi (et nous l'avons compris par des gestes physiques) qu'il voulait qu'elle lève son siège parce qu'il voulait regarder la télévision et que c'était trop près. Elle était sur le point de le faire et j'ai dit, non, elle a payé beaucoup d'argent pour ce siège, et si elle veut le laisser, elle le fera. Angela était d'accord. Il y a peut-être eu un parent qui a traduit à l'homme, mais j'étais assez groggy aussi, donc je ne suis pas sûr. Aucun autre commentaire de l'homme. Nous sommes arrivés dans le magnifique aéroport de Delhi récemment rénové et étrangement peu fréquenté. L'aéroport offre 45 minutes de wifi gratuit si vous souhaitez l'installer. Je ne pouvais pas être dérangé parce que j'étais trop excité pour commencer mon voyage. Les heures d'arrivée et de départ et les numéros du carrousel à bagages ont été affichés contrairement à ce que certaines affiches ont rapporté.

Soit dit en passant, les États-Unis ont beaucoup à apprendre de l'Inde sur la sécurité des aéroports. Aussi ennuyeux que cela puisse être de faire constamment fouiller nos affaires et de nous caresser nous-mêmes, il y avait un sentiment certain de sécurité. Dans les aéroports de toute l'Inde, les gens ne sont pas autorisés à se rendre dans les aéroports. Vous devez présenter une sorte de billet (ou une pièce d'identité avec photo que vous êtes un guide touristique enregistré) pour même passer l'entrée. Notre contact Sita nous attendait. Nos guides touristiques de Sita et nos contacts dans la ville étaient toujours à l'heure, agréables et arrangeants.

Nous avons été dirigés vers un confortable SUV Toyota Innova. Sortez de l'aéroport dans la folie! Pendant que nous attendions à notre premier feu de circulation (et je jure le SEUL) dans toute l'Inde, nous avons vu des tuk tuks, des rickshaws, des motos, des gens, des gens, des gens, des vaches, des chiens et une Lamborghini blanche de modèle tardif. Je veux me dire que je n'ai pas pris de photo de ce contraste flagrant entre la richesse et la pauvreté. Alam, notre chauffeur de Delhi à Udaipur, était le meilleur absolu. C'était un excellent chauffeur, de bonne humeur, et nous nous sommes toujours sentis en sécurité avec lui.

Le cœur de Delhi, à l'exception de Chandni Chowk (plus à ce sujet), était beaucoup plus luxuriant que ce à quoi je m'attendais. Notre contact Sita nous a enregistrés au Lalit, un bel hôtel d'affaires au milieu de la ville. Nous avons dîné 24h / 24 et 7j / 7, le café de l'hôtel. J'ai eu le risotto aux champignons le plus délicieux que j'aie jamais goûté DANS MA VIE - sans exception, et café - yuk. Taxe de service de 10% !! Et 16% de TVA (taxe sur la valeur ajoutée - quoi que cela signifie - pour la nourriture). 20% de taxe sur l'alcool. Il faudrait 11 jours avant que nous trouvions enfin notre première tasse de BON café. au Népal.

Parce que nous sommes arrivés un peu tard, nous avons décidé de faire le tour de l'hôtel. Il y avait un vendeur de tapis dans l'un des magasins à l'étage du Lalit. Il était du Cachemire. Il nous a beaucoup parlé de sa culture - l'Islam - et de sa vie. L'une de mes parties préférées de ce voyage était de parler avec les gens et d'apprendre à les connaître, leurs histoires et leurs opinions sur tout ce qui se passait. J'ai acheté quatre housses d'oreiller cousues à la main dans les 2 heures suivant notre arrivée. très différent de mon MO normal. J'ai été très tenté d'acheter un tapis "magique" de 3 'x 4'. Je peux voir pourquoi on les appelle des tapis magiques… dans un sens, cela ressemble à une couleur, vous lui donnez une secousse et la posez à nouveau et c'est une couleur différente. Sauvage! Mais c'était trop cher.

Nous voici dans notre chambre vers 21 heures. surplombant l'autoroute - j'ai compté 8 secondes - pas de voitures, pas de tuk tuks, pas de motos, pas de gens, pas de camions, pas d'animaux. Je suppose que Delhi ferme assez tôt. Nous étions assez effacés du long trajet en avion, mais nous avions du travail à faire. nous avons transporté des stylos, des blocs-notes, des Ziplocs et 5 livres de bonbons à travers l'Atlantique vers l'Inde pour les donner aux écoliers Bishnoi (plus à ce sujet) et nous nous sommes mis au travail pour assembler les paquets. Ensuite, nous avons dormi comme des bébés. Tournée de Delhi demain!

Nous attendons avec impatience le reste de vos rapports. Nous partons pour l'Inde en février - pour la deuxième fois (premier voyage en 2008) - cette fois à Delhi, Varanasi et Katmandou au Népal - entre autres. Des informations fraîches provenant de différents yeux sont toujours utiles.

Paul & Ann (Brisbane, Australie)

Notre guide touristique pour Delhi, à l'exception de Chandni Chowk, était Gajandra, un jeune homme merveilleux, aimable et compétent. Sita a appelé WII (When In India) tours pour nous trouver une guide touristique, ce que j'ai trouvé très gentil. Ritu, une charmante jeune femme, nous a dit qu'elle était CPA qui, après avoir travaillé dans le monde de l'entreprise pendant 10 ans, a décidé de lancer When In India Tours avec sa sœur. WII ne fait que des visites en pousse-pousse / à pied de Old Delhi. Nous avons attendu notre chauffeur de pousse-pousse à l'extérieur de Red Fort. C'est là que Old Delhi commence, et c'est donc un centre de pousse-pousse très fréquenté. Je recommande un pousse-pousse avec WII Tours car Chandni Chowk est assez grand et votre chauffeur de pousse-pousse vous attendra pendant que vous montez et descendez pour voir divers temples et marchés dans les ruelles étroites. Je ne sais pas si d'autres conducteurs de pousse-pousse font cela, car il est difficile pour tout type de conducteur de s'arrêter à Old Delhi, car tout type d'espace, de stationnement ou autre, est un bien immobilier haut de gamme. Je soupçonne, cependant, que si vous le payiez suffisamment, il vous attendrait car je n'ai vu aucune conformité au code de la route. Le bip était fort, mais pas aussi ennuyeux que je l'ai lu. et comme toute autre chose, on s'y habitue. J'ai une vidéo si vous voulez "l'entendre". Je viens de New York, donc j'ai peut-être un peu d'immunité contre le bruit de la circulation. En fait, j'ai trouvé fascinant que les piétons, les pousse-pousse, les motos, les vaches, les vélos, les tuk tuks et les charrettes à main puissent naviguer ensemble dans les ruelles étroites de Old Delhi. J'ai même vu une vache "reculer" pour qu'une moto puisse passer. Les voitures ne sont pas autorisées car les voies sont trop étroites. La cacophonie des images, des sons et des odeurs était quelque chose que je n'avais jamais expérimenté. J'ai pris une photo des kilomètres de fils électriques enchevêtrés au-dessus de ma tête… pour la montrer à mon mari. Je peux voir pourquoi il y a chaque jour de courtes coupures de courant partout en Inde. Et cela se poursuivra jusqu'à ce que l'infrastructure, y compris le système électrique, soit modernisée. Cela prendra probablement de nombreuses années. Nous nous sommes arrêtés dans l'un des nombreux marchés aux épices. Pourquoi oh pourquoi n'ai-je pas pris une photo du marché aux épices. Si vous êtes sensible aux arômes et aux poudres, apportez un mouchoir, car même certains habitants toussaient. Ritu nous a emmenés dans l'un des nombreux magasins d'épices. Le propriétaire du magasin était très compétent. Il nous a dit que jusqu'à récemment, les gens achetaient des épices séparées et les mélangeaient eux-mêmes, mais aujourd'hui, beaucoup de gens achètent simplement des mélanges de masala au lieu d'essayer de les concocter eux-mêmes - pour plus de commodité et pour la cohérence du mélange. Le commerçant était très fier de nous dire qu'il est le principal fournisseur de McCormick Spices. J'ai acheté du Chai masala en cadeau et des fils de safran pour moi-même. N'oubliez pas de donner un pourboire au conducteur de pousse-pousse, ils travaillent très dur. Old Delhi n'est pas pour les timides, et j'étais très heureux d'avoir utilisé WII Tours pour ce segment de mon voyage.

Toujours avec Ritu… notre attention a été dirigée vers un gigantesque oiseau de fil assis au sommet du "Charitys Bird Hospital". Ritu nous a dit qu'à un moment donné, il y avait entre 1200 et 1500 patients d'oiseaux. On dirait que l'hôpital fonctionne grâce aux dons. J'espère que ce n'est pas de l'argent du «gouvernement» parce que cela pourrait être utilisé pour la population, plutôt que pour les oiseaux.

Nous avons marché une courte distance jusqu'à Jama Masjid, qui est la plus grande mosquée extérieure du monde. Pour les femmes occidentales, il y avait une somme modique pour louer une robe légère et colorée, mais je ne sais pas pourquoi car mon ami et moi ne montrions que nos mains et notre visage de toute façon. Il y avait un homme occidental en short qui devait se couvrir les jambes avec une sorte de drap. Pas de chaussures ou d'appareils photo autorisés. Ils vérifient vos bagages même pour les téléphones portables équipés d'appareils photo. Donc, si vous partez avec d'autres personnes, entrez à tour de rôle pendant que l'autre tient votre appareil photo et vos chaussures. Je n'étais pas très impressionné et je l'ignorerais si vous manquez de temps. C'était délabré, et nous avions chaud et fatigué de faire Chandni Chowk. La vue sur le fort rouge est très agréable depuis Chandni Chowk. Ritu nous a emmenés dans un temple juste à l'intérieur de Chandni Chowk. Le festival de 10 jours Navratri a commencé aujourd'hui, il y avait donc plus de gens que d'habitude qui adoraient dans le temple. Nous n'avons pas pu prendre de photos d'idoles (ne vous inquiétez pas, nous aurons notre part), mais pouvons photographier les prêtres et l'architecture. Ritu nous a dit que le temple fournit des repas et un lieu de repos aux personnes âgées. Il y avait pas mal de personnes utilisant ce service si nécessaire. ALERTE: On m'a dit (après coup) que les hommes qui prennent de l'argent et distribuent des robes à Jama Masjid sont des faux. Ils sont très menaçants si vous refusez, alors vous donnez. Si vous avez plus de courage que nous, vous ne donnerez pas.

Je suis allé pour une promenade Nizzamuddin Basti en fin d'après-midi. La tournée était dirigée par une jeunesse musulmane défavorisée. Le tombeau du soufi musulman du 13ème siècle Saint Nizzamuddin Auliya est là. La tombe elle-même est délabrée et les habitants vivent illégalement dans ce cimetière. C'est sale, poussiéreux, plein de mouches et d'excréments. Des mendiants partout, sales sales et ça ne vaut pas la peine. Bien que j'aie eu quelques bonnes photos.

Nous sommes passés devant la porte de l'Inde, une très grande structure conçue par le britannique Sir Edwin Lutyens en 1921. Il suffit de passer devant pour avoir une bonne vue. Il est d'une taille impressionnante. Pierre rose. Plus grand que l'arc de Washington Square, New York.
Nous nous sommes arrêtés à Qtub Minor, un minaret de cinq étages d'une beauté impressionnante. Il est très cool et a été construit par trois dirigeants musulmans différents sur 150 ans. Les trois premiers sont en grès rouge et les deux derniers en marbre et grès rouge. Une architecture et un design différents peuvent être vus dans les histoires car sa construction s'est étendue sur plus d'un siècle. Sculptures en grès très complexes.

Oh au fait, c'est là que nous avons appris pour la première fois comment les Britanniques (et en toute honnêteté de nombreux autres étrangers) ont pillé l'Inde. Ils ont pris le diamant de 186 carats Crown Jewel (qui n'était pas appelé le joyau de la couronne à l'époque) et l'ont réduit de 105 carats pour s'adapter à la couronne de la reine. Tout au long de nos voyages à travers l'Inde, on nous a raconté et montré à maintes reprises comment les musulmans, puis les Britanniques, prenaient des bijoux et de l'or des temples et des monuments. J'étais en ébullition à chaque fois que j'entendais une autre histoire de pillage. Mais les Indiens eux-mêmes semblent incroyablement patients et tolérants.

Nous sommes passés devant le palais présidentiel, nous ne pouvions pas voir grand-chose, mais ce que nous avons vu était magnifique et la partie la plus propre de Delhi.

Nous avons dîné sur la route des épices à Imperial, qui était magnifique, délicieux, mais vraiment trop cher. Imperial Hotel est un spectacle à voir d'une manière occidentale. Couchez-vous tôt pour prendre le train pour Agra.


Semaine 6 - Aly Grout et Dave Mitchell

Cette semaine, j'ai eu le plaisir de parler à deux coureurs du Evesham Vale Running Club qui ont poussé l'idée de «faire une course longue» à l'extrême. Aly Grout est passé de la course à pied en 2016 sur un canapé à un parcours de 5 km à 100 miles trois ans plus tard. Alors que David Mitchell est le seul homme à avoir parcouru tout le chemin des Cotswold aller-retour: une épopée de 204 milles.

David Mitchell

C'était ma première tentative d'interview en face à face et j'ai appris que les microphones doivent être beaucoup plus proches de la bouche! Toutes mes excuses pour la qualité du son mais j'espère que vous comprendrez ce qui se dit. Cliquez ci-dessous pour écouter.

Semaine 5 - Kerry O’Neil

Kerry a pris la décision inhabituelle de faire un tour à vélo en Irlande sans vélo! Nous avons eu une conversation amusante à ce sujet et sur certaines de ses autres aventures folles cette semaine.

Si vous avez besoin de son aide pour des services de marketing / site Web / planification d'aventure, consultez son site Web: https://www.websiteoclock.com/

Semaine 4 - Nahla Summers

J'ai discuté avec Nahla Summers de sa tentative de battre le record du monde du plus long trajet sur un Eliptigo en parcourant toutes les villes du Royaume-Uni et d'Irlande.

En cours de route, elle encourage les gens à être gentils les uns envers les autres dans le cadre de son initiative Sunshine People. Avez-vous fait une bonne action aujourd'hui?!

Semaine 3 - Matt Edwards

Un nouveau format pour le spectacle cette semaine avec plus de temps à discuter avec mon invité et quelques intermèdes musicaux. J'ai été rejoint par Matt Edwards qui parcourt actuellement toute la longueur du South West Coast Path.

Ce n'est qu'un réchauffement après plus de 2 ans à vélo à travers les Amériques.

Cliquez ci-dessous si vous souhaitez entendre l'interview non coupée.

Semaine 2 - Claire Jenkins

Gremlins dans le système signifie que celui-ci n'était pas le plus fluide des spectacles car ma connexion continuait à chuter. L’invitée de cette semaine était Claire Jenkins qui, entre autres, a conduit un tuk-tuk à énergie solaire à travers l’Inde.

Cliquez ci-dessous pour écouter l'interview complète et inédite.

Semaine 1 - Jon Doolan

Un début de carrière nerveux dans la radiodiffusion. L’invité de cette semaine était Jon Doolan - rédacteur en chef du Biggest Book of Yes, qui explique comment cette collection de courtes histoires d’aventures s’est réunie. Cliquez ci-dessous pour l'interview complète.

Vous pouvez acheter le livre d'Amazon ici.

Balai mon zoom

C'est là que tout a commencé avec mon apparition dans le spectacle Incapable Staircase Broom my Zoom. C'était une interview amusante avec le chef de la station James où j'ai pu choisir mes 10 disques Desert Island. Au cours du spectacle, il m'a fait une offre que je ne pouvais pas refuser et qui a finalement lancé mon propre spectacle!


Contenu

  • 1 Biographie
    • 1.1 Premières années
      • 1.1.1 Enfance
      • 1.1.2 Souvenirs d'enfance
      • 1.1.3 Études universitaires et début de carrière
    • 1.2 Mariage
    • 1.3 Service militaire en temps de guerre
    • 1.4 Relation avec Freud
      • 1.4.1 Réunion et collaboration
      • 1.4.2 Divergence et rupture
    • 1.5 Isolation de la quarantaine
      • 1.5.1 Londres 1913–14
      • 1.5.2 Le livre rouge
    • 1.6 Voyages
      • 1.6.1 Angleterre (1920, 1923, 1925, 1935, 1938, 1946)
      • 1.6.2 États-Unis 1909–1912, 1924–25, 1936–37
      • 1.6.3 Afrique de l'Est
      • 1.6.4 Inde
    • 1.7 Années ultérieures et décès
  • 2 récompenses
  • 3 Pensée
    • 3.1 Concepts clés
    • 3.2 Inconscient collectif
      • 3.2.1 Archétype
      • 3.2.2 Ombre
    • 3.3 Extraversion et introversion
    • 3.4 Persona
    • 3.5 Spiritualité
    • 3.6 Enquêtes sur le paranormal
    • 3.7 Interprétation de la mécanique quantique
    • 3.8 Alchimie
    • 3.9 Art-thérapie
    • 3.10 Danse / thérapie par le mouvement
    • 3.11 Opinions politiques
      • 3.11.1 L'État
      • 3.11.2 Allemagne, 1933 à 1939
      • 3.11.3 Nazisme et antisémitisme
      • 3.11.4 Service aux Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale
    • 3.12 Vues sur l'homosexualité
    • 3.13 Psychédéliques
  • 4 Héritage
  • 5 Dans la culture populaire
    • 5.1 Littérature
    • 5.2 Art
    • 5.3 Musique
    • 5.4 Théâtre, cinéma et télévision
    • 5.5 Jeux vidéo
  • 6 Bibliographie
    • 6.1 Livres
    • 6.2 Œuvres collectées
  • 7 Voir aussi
  • 8 notes
  • 9 Références
    • 9.1 Sources
  • 10 Lectures complémentaires
  • 11 Liens externes

Premières années Modifier

Enfance Modifier

Karl Gustav Jung [a] est né à Kesswil, dans le canton suisse de Thurgovie, le 26 juillet 1875, premier fils survivant de Paul Achilles Jung (1842–1896) et d'Emilie Preiswerk (1848–1923). [19] Karl est né troisième, après deux mortinaissances et un fils, [19] nommé Paul, né en 1873, qui n'a survécu que quelques jours. [20] [21] Étant le plus jeune fils d'un célèbre professeur de médecine de Bâle et converti protestant d'origine allemande, également appelé Karl Gustav Jung (1794–1864), [22] dont les espoirs de réaliser une fortune ne se sont jamais matérialisés, Paul Jung l'a fait pas au-delà du statut de pasteur rural appauvri dans l'Église réformée suisse, sa femme avait également grandi dans une grande famille, dont les racines suisses remontaient à cinq siècles. Emilie était la plus jeune enfant d'un éminent ecclésiastique et universitaire bâlois, Samuel Preiswerk (1799–1871), et de sa seconde épouse. Preiswerk était antistes, le titre donné au chef du clergé réformé de la ville, ainsi qu'à un hébreu, auteur et éditeur, qui a enseigné à Paul Jung comme son professeur d'hébreu à l'Université de Bâle. [23]

Lorsque Jung avait six mois, son père a été nommé dans une paroisse plus prospère à Laufen, mais la tension entre ses parents augmentait. Emilie Jung était une femme excentrique et déprimée, elle passait beaucoup de temps dans sa chambre où elle disait que des esprits lui rendaient visite la nuit. [24] Bien qu'elle ait été normale pendant la journée, Jung a rappelé que la nuit sa mère est devenue étrange et mystérieuse. Il a rapporté qu'une nuit il a vu une silhouette faiblement lumineuse et indéfinie venant de sa chambre avec une tête détachée du cou et flottant dans les airs devant le corps. Jung avait une meilleure relation avec son père. [24]

La mère de Jung a quitté Laufen pour plusieurs mois d'hospitalisation près de Bâle pour une maladie physique inconnue. Son père a emmené le garçon chez la sœur célibataire d'Emilie Jung à Bâle, mais il a ensuite été ramené à la résidence de son père. Les épisodes d'absence et de dépression continus d'Emilie Jung ont profondément troublé son fils et l'ont amené à associer les femmes à un «manque de fiabilité innée», alors que «père» signifiait pour lui fiabilité mais aussi impuissance. [25] Dans ses mémoires, Jung a remarqué que cette influence parentale était le "handicap avec lequel j'ai commencé. Plus tard, ces premières impressions ont été révisées: j'ai fait confiance à des amis hommes et j'ai été déçu par eux, et je me suis méfié des femmes et je n'ai pas été déçu." [26] Après trois ans de vie à Laufen, Paul Jung a demandé un transfert. En 1879, il fut appelé à Kleinhüningen [de], à côté de Bâle, où sa famille vivait dans un presbytère de l'église. [27] Le déménagement a rapproché Emilie Jung en contact avec sa famille et a soulevé sa mélancolie. [28] Quand il avait neuf ans, la soeur de Jung Johanna Gertrud (1884–1935) est née. Connue dans la famille sous le nom de "Trudi", elle est devenue plus tard secrétaire de son frère. [29]

Souvenirs d'enfance Modifier

Jung était un enfant solitaire et introverti. Dès son enfance, il croyait que, comme sa mère [30], il avait deux personnalités: un citoyen suisse moderne et une personnalité plus adaptée au XVIIIe siècle. [31] "Personnalité Numéro 1", comme il l'appelait, était un écolier typique vivant à l'époque. "Personality Number 2" était un homme digne, autoritaire et influent du passé. Bien que Jung était proche des deux parents, il était déçu par l'approche académique de la foi de son père. [32]

Un certain nombre de souvenirs d'enfance l'ont marqué toute sa vie. En tant que garçon, il a sculpté un petit mannequin dans l'extrémité de la règle en bois de son étui à crayons et l'a placé à l'intérieur de l'étui. Il a ajouté une pierre, qu'il avait peinte dans les moitiés supérieure et inférieure, et a caché le boîtier dans le grenier. Périodiquement, il revenait au mannequin, apportant souvent de minuscules feuilles de papier avec des messages inscrits dessus dans sa propre langue secrète. [33] Il a réfléchi plus tard que cet acte cérémoniel lui a apporté un sentiment de paix intérieure et de sécurité. Des années plus tard, il découvre des similitudes entre son expérience personnelle et les pratiques associées aux totems dans les cultures autochtones, comme la collection de pierres d'âme près d'Arlesheim ou le tjurungas de l'Australie. Il a conclu que son acte cérémoniel intuitif était un rituel inconscient, qu'il avait pratiqué d'une manière qui était étonnamment similaire à ceux des endroits éloignés dont il, en tant que jeune garçon, ne savait rien. [34] Ses observations sur les symboles, les archétypes et l'inconscient collectif ont été inspirées, en partie, par ces premières expériences combinées avec ses recherches ultérieures. [35] [36]

À l'âge de 12 ans, peu de temps avant la fin de sa première année au Humanistisches Gymnasium [de] de Bâle, Jung a été poussé au sol par un autre garçon si fort qu'il a momentanément perdu connaissance. (Jung a reconnu plus tard que l'incident était indirectement de sa faute.) Une pensée lui vint alors - "maintenant, vous n'aurez plus à aller à l'école." [37] Dès lors, chaque fois qu'il allait à l'école ou commençait ses devoirs, il s'évanouissait. Il est resté à la maison pendant les six mois suivants jusqu'à ce qu'il entende son père parler à la hâte à un visiteur de la capacité future du garçon à subvenir à ses besoins. Ils soupçonnaient qu'il souffrait d'épilepsie. Confronté à la réalité de la pauvreté de sa famille, il s'est rendu compte de la nécessité de l'excellence académique. Il est entré dans le bureau de son père et a commencé à se pencher sur la grammaire latine. Il s'est évanoui trois fois de plus, mais a finalement surmonté l'envie et ne s'est pas évanoui à nouveau. Cet événement, Jung se souviendra plus tard, «c'est quand j'ai appris ce qu'est une névrose». [38]

Études universitaires et début de carrière Modifier

Au début, Jung avait des aspirations à devenir un prédicateur ou un ministre au début de sa vie. Il y avait un sens moral fort dans sa maison et plusieurs membres de sa famille étaient également des ecclésiastiques. Pendant un certain temps, Jung avait voulu étudier l'archéologie, mais sa famille ne pouvait pas se permettre de l'envoyer plus loin que l'Université de Bâle, qui n'enseignait pas l'archéologie. Après avoir étudié la philosophie à l'adolescence, Jung s'est prononcé contre la voie du traditionalisme religieux et a plutôt décidé de poursuivre la psychiatrie et la médecine. [39] Son intérêt a été immédiatement capturé - il a combiné le biologique et le spirituel, exactement ce qu'il cherchait. [40] En 1895, Jung a commencé à étudier la médecine à l'Université de Bâle. À peine un an plus tard, en 1896, son père Paul mourut et laissa la famille presque sans ressources. Ils ont été aidés par des proches qui ont également contribué aux études de Jung. [41] Pendant ses jours d'étudiant, il a diverti ses contemporains avec la légende de famille, que son grand-père paternel était le fils illégitime de Goethe et de son arrière-grand-mère allemande, Sophie Ziegler. Plus tard dans la vie, il s'est retiré de cette histoire, disant seulement que Sophie était une amie de la nièce de Goethe. [42]

En 1900, Jung a déménagé à Zurich et a commencé à travailler à l'hôpital psychiatrique Burghölzli sous Eugen Bleuler. [43] Bleuler était déjà en communication avec le neurologue autrichien Sigmund Freud. La thèse de Jung, publiée en 1903, était intitulée Sur la psychologie et la pathologie des soi-disant phénomènes occultes. Il était basé sur l'analyse de la médiumnité supposée de la cousine de Jung Hélène Preiswerk, sous l'influence du contemporain de Freud Théodore Flournoy. [44] Jung a également étudié avec Pierre Janet à Paris en 1902 [45] et a assimilé plus tard sa vue du complexe avec celle de Janet idée fixe subconsciente. [46] En 1905, Jung a été nommé médecin «senior» permanent à l'hôpital et est également devenu un conférencier Privatdozent à la faculté de médecine de l’Université de Zurich. [47] En 1904, il a publié avec Franz Riklin leur Études d'association diagnostique, dont Freud a obtenu une copie. [48] ​​[49] En 1909, Jung a quitté l'hôpital psychiatrique et a commencé une pratique privée dans sa maison à Küsnacht. [50]

Finalement, une amitié étroite et une forte association professionnelle se sont développées entre l'aîné Freud et Jung, ce qui a laissé une correspondance importante. Pendant six ans, ils ont coopéré à leur travail. En 1912, cependant, Jung a publié Psychologie de l'inconscient, qui a mis en évidence la divergence théorique croissante entre les deux. Par conséquent, leur relation personnelle et professionnelle s'est rompue - chacun déclarant que l'autre était incapable d'admettre qu'il pouvait se tromper. Après la rupture culminante en 1913, Jung a traversé une transformation psychologique difficile et cruciale, exacerbée par le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Henri Ellenberger a qualifié l'expérience intense de Jung de «maladie créatrice» et l'a comparée favorablement à la période propre à Freud de ce qu'il a appelé la neurasthénie et l'hystérie. [51]: 173

Mariage Modifier

En 1903, Jung épousa Emma Rauschenbach, sept ans sa cadette et la fille aînée d'un riche industriel de la Suisse orientale, Johannes Rauschenbach-Schenck, et sa femme. [52] Rauschenbach était le propriétaire, entre autres, d'IWC Schaffhausen - International Watch Company, fabricant de garde-temps de luxe. À sa mort en 1905, ses deux filles et leurs maris sont devenus propriétaires de l'entreprise. Le beau-frère de Jung - Ernst Homberger - est devenu le principal propriétaire, mais les Jung sont restés actionnaires d'une entreprise florissante qui a assuré la sécurité financière de la famille pendant des décennies. [53] Emma Jung, dont l'éducation avait été limitée, a manifesté une capacité et un intérêt considérables dans la recherche de son mari et s'est lancée dans des études et a agi comme son assistante à Burghölzli. Elle est finalement devenue une psychanalyste à part entière. Ils ont eu cinq enfants: Agathe, Gret, Franz, Marianne et Hélène. Le mariage a duré jusqu'à la mort d'Emma en 1955. [54]

Pendant son mariage, Jung aurait eu des relations extraconjugales. Ses affaires présumées avec Sabina Spielrein [55] et Toni Wolff [56] ont été les plus discutées. Bien qu'il soit généralement tenu pour acquis que la relation de Jung avec Spielrein comprenait une relation sexuelle, cette hypothèse a été contestée, en particulier par Henry Zvi Lothane. [57] [58]

Service de l'armée en temps de guerre Modifier

Pendant la Première Guerre mondiale, Jung fut enrôlé comme médecin de l'armée et bientôt nommé commandant d'un camp d'internement pour officiers et soldats britanniques. Les Suisses étaient neutres et obligés de recruter du personnel de chaque côté du conflit qui traversait leur frontière pour échapper à la capture. Jung a travaillé pour améliorer les conditions des soldats bloqués en Suisse et les a encouragés à suivre des cours universitaires. [59] [60]

Relation avec Freud Modifier

Réunion et collaboration Modifier

Jung et Freud se sont influencés pendant les années intellectuellement formatrices de la vie de Jung. Jung s'était intéressé à la psychiatrie en tant qu'étudiant en lisant Psychopathie sexuelle par Richard von Krafft-Ebing. En 1900, Jung a obtenu son diplôme et a commencé à travailler comme stagiaire (médecin bénévole) sous le psychiatre Eugen Bleuler à l'hôpital Burghölzli. [61] C'est Bleuler qui lui a fait découvrir les écrits de Freud en lui demandant d'écrire une critique de L'interprétation des rêves (1899). Au début des années 1900, la psychologie en tant que science en était encore à ses débuts, mais Jung devint un partisan qualifié de la nouvelle «psychanalyse» de Freud. A l'époque, Freud avait besoin de collaborateurs et d'élèves pour valider et diffuser ses idées. Burghölzli était une clinique psychiatrique renommée à Zurich et les recherches de Jung lui avaient déjà valu une reconnaissance internationale. Jung a envoyé à Freud une copie de son Études en association de mots en 1906. [ citation requise ] La même année, il publie Études d'association diagnostique, dont il a ensuite envoyé une copie à Freud - qui en avait déjà acheté une copie. [49] Précédé par une correspondance animée, Jung a rencontré Freud pour la première fois à Vienne le 3 mars 1907. [62] Jung a rappelé la discussion entre lui et Freud comme interminable, incessante pendant treize heures. [63] Six mois plus tard, Freud alors âgé de 50 ans a envoyé une collection de ses derniers essais publiés à Jung à Zurich. Cela a marqué le début d'une correspondance et d'une collaboration intenses qui ont duré six ans. [64] En 1908, Jung est devenu un rédacteur en chef du nouvellement fondé Annuaire de la recherche psychanalytique et psychopathologique.

En 1909, Jung a voyagé avec Freud et le psychanalyste hongrois Sándor Ferenczi aux États-Unis, ils ont participé à une conférence à l'Université Clark à Worcester, Massachusetts. La conférence à l'Université Clark a été planifiée par le psychologue G. Stanley Hall et a réuni vingt-sept psychiatres, neurologues et psychologues distingués. Il a représenté un tournant dans l'acceptation de la psychanalyse en Amérique du Nord. Cela a forgé des liens bienvenus entre Jung et des Américains influents. [65] Jung est retourné aux États-Unis l'année suivante pour une brève visite.

En 1910, Freud proposa à Jung, «son fils aîné adoptif, son prince héritier et successeur», le poste de président à vie de la nouvelle Association psychanalytique internationale. Cependant, après les vives objections de ses collègues viennois, il a été convenu que Jung serait élu pour un mandat de deux ans. [66]

Divergence et rupture Modifier

Pendant que Jung travaillait sur son Psychologie de l'inconscient: une étude des transformations et des symbolismes de la libido, tensions manifestées entre lui et Freud en raison de divers désaccords, y compris ceux concernant la nature de la libido. [67] Jung a dé-souligné l'importance du développement sexuel et s'est concentré sur l'inconscient collectif: la partie de l'inconscient qui contient des souvenirs et des idées que Jung croyait héritées des ancêtres. Alors qu'il pensait que la libido était une source importante de croissance personnelle, contrairement à Freud, Jung ne croyait pas que la libido seule était responsable de la formation de la personnalité fondamentale. [68]

En 1912, ces tensions atteignirent leur apogée parce que Jung se sentit gravement offensé après que Freud eut rendu visite à son collègue Ludwig Binswanger à Kreuzlingen sans lui rendre visite dans la ville voisine de Zurich, un incident que Jung appela "le geste de Kreuzlingen". Peu de temps après, Jung s'est de nouveau rendu aux États-Unis et a donné des conférences de l'Université Fordham, une série de six semaines, qui ont été publiées plus tard dans l'année sous le titre Psychologie de l'inconscient (par la suite republié sous Symboles de transformation). Bien qu'ils contiennent quelques remarques sur l'opinion dissidente de Jung sur la libido, ils représentent en grande partie un «Jung psychanalytique» et non la théorie de la psychologie analytique, pour laquelle il est devenu célèbre dans les décennies suivantes. C'est pourtant leur publication qui, déclare Jung, "m'a coûté mon amitié avec Freud". [69]

Un autre désaccord primaire avec Freud provenait de leurs conceptions différentes de l'inconscient. [70] Jung a vu la théorie de Freud de l'inconscient comme incomplète et inutilement négative et inélastique. Selon Jung, Freud a conçu l'inconscient uniquement comme un dépositaire d'émotions et de désirs refoulés.[71] Les observations de Jung se chevauchent dans une certaine mesure avec le modèle de Freud de l'inconscient, ce que Jung a appelé «l'inconscient personnel», mais son hypothèse concerne plus un processus qu'un modèle statique et il a également proposé l'existence d'une seconde forme globale de l'inconscient au-delà du personnel, qu'il nomma le psychoïde - terme emprunté à Driesch, mais avec un sens quelque peu altéré. [72] L'inconscient collectif n'est pas tant une «localisation géographique», mais une déduction de l'ubiquité présumée des archétypes dans l'espace et dans le temps.

En novembre 1912, Jung et Freud se sont rencontrés à Munich pour une réunion entre d'éminents collègues afin de discuter des revues psychanalytiques. [73] Lors d'une conférence sur un nouvel essai psychanalytique sur Amenhotep IV, Jung a exprimé ses vues sur la façon dont il se rapportait aux conflits réels dans le mouvement psychanalytique. Pendant que Jung parlait, Freud s'est soudainement évanoui et Jung l'a porté sur un canapé. [74]

Jung et Freud se sont rencontrés personnellement pour la dernière fois en septembre 1913 pour le quatrième congrès psychanalytique international à Munich. Jung a donné une conférence sur les types psychologiques, le type introverti et extraverti en psychologie analytique.

Isolation de la quarantaine Modifier

C'était la publication du livre de Jung Psychologie de l'inconscient en 1912 qui a conduit à la rupture avec Freud. Les lettres qu'ils ont échangées montrent le refus de Freud de considérer les idées de Jung. Ce rejet a causé ce que Jung a décrit dans son autobiographie (posthume) de 1962, Souvenirs, rêves, réflexions, comme une "censure retentissante". Tous ceux qu'il connaissait sont partis à l'exception de deux de ses collègues. Jung a décrit son livre comme "une tentative, partiellement réussie, de créer un cadre plus large pour la psychologie médicale et de ramener l'ensemble des phénomènes psychiques dans son champ d'application". Le livre a ensuite été révisé et renommé Symboles de transformation en 1922. [ citation requise ]

Londres 1913–14 Modifier

Jung prit la parole lors de réunions de la Psycho-Medical Society à Londres en 1913 et 1914. Ses voyages furent bientôt interrompus par la guerre, mais ses idées continuèrent de retenir l'attention en Angleterre principalement grâce aux efforts de Constance Long qui traduisit et publia le premier volume anglais de ses écrits rassemblés. [75] [76]

Le livre rouge Éditer

En 1913, à l'âge de trente-huit ans, Jung a vécu une horrible "confrontation avec l'inconscient". Il a vu des visions et entendu des voix. Il s'inquiétait parfois d'être "menacé par une psychose" ou de "faire une schizophrénie". Il a décidé que c'était une expérience précieuse et, en privé, il a provoqué des hallucinations ou, selon ses propres termes, un processus d '«imagination active». Il a enregistré tout ce qu'il a vécu dans de petits journaux, connus sous le nom de Livres noirs bien que, des sept volumes, deux aient des couvertures brunes. [77] Jung a commencé à transcrire ses notes dans un grand livre relié en cuir rouge, sur lequel il a travaillé par intermittence pendant seize ans. [78]

Jung n'a laissé aucune instruction posthume sur la disposition finale de ce qu'il a appelé le Liber Novus ou la livre rouge. Sonu Shamdasani, historien de la psychologie de Londres, a tenté pendant trois ans de persuader les héritiers résistants de Jung de le publier. Jusqu'à la mi-septembre 2008, moins de deux douzaines de personnes l'avaient déjà vu. Ulrich Hoerni, le petit-fils de Jung qui gère les archives Jung, a décidé de le publier lorsque les fonds supplémentaires nécessaires ont été collectés par l'intermédiaire de la Fondation Philemon. [78]

En 2007, deux techniciens de DigitalFusion, travaillant avec les éditeurs new-yorkais W. W. Norton & Company, ont scanné le manuscrit avec un scanner de 10 200 pixels. Il a été publié le 7 octobre 2009, en allemand avec une "traduction anglaise séparée avec l'introduction et les notes de bas de page de Shamdasani" à la fin du livre. Selon Sara Corbett, la révision du texte pour Le New York Times, "Le livre est grandiose, baroque et comme tant d'autres choses sur Carl Jung, une bizarrerie volontaire, synchronisée avec une réalité antédiluvienne et mystique." [78]

Le Rubin Museum of Art de New York a exposé l'original livre rouge journal, ainsi que certaines des revues originales de Jung «Black Book», du 7 octobre 2009 au 15 février 2010. [79] Selon eux, «Au cours de la période où il a travaillé sur ce livre, Jung a développé ses principales théories des archétypes, l'inconscient collectif et le processus d'individuation. " Les deux tiers des pages portent les enluminures et les illustrations de Jung au texte. [79]

Voyages Modifier

Jung a émergé de sa période d'isolement à la fin des dix-neuf adolescents avec la publication de plusieurs articles de revues, suivi en 1921 avec Types psychologiques, l'un de ses livres les plus influents. S'ensuivit une décennie de publications actives, entrecoupées de voyages à l'étranger.

Angleterre (1920, 1923, 1925, 1935, 1938, 1946) Modifier

Constance Long a arrangé que Jung donne un séminaire à Cornwall en 1920. Un autre séminaire a eu lieu en 1923, celui-ci organisé par Helton Godwin Baynes (connu sous le nom de "Peter"), et un autre en 1925. [80]

En 1935, à l'invitation de ses amis et collègues britanniques proches, H.G. Baynes, E. A. Bennet et Hugh Crichton-Miller, Jung donna une série de conférences à la Tavistock Clinic de Londres, publiées plus tard dans le cadre des Collected Works. [81]

En 1938, Jung a reçu un diplôme honorifique de l'Université d'Oxford. [82] Au dixième Congrès Médical International pour la Psychothérapie tenu à Oxford du 29 juillet au 2 août 1938, Jung a donné l'adresse présidentielle, suivie d'une visite à Cheshire pour rester avec la famille Bailey à Lawton Simple. [83]

En 1946, Jung accepta de devenir le premier président honoraire de la toute nouvelle Society of Analytical Psychology à Londres, après avoir préalablement approuvé son programme de formation conçu par Michael Fordham. [84]

États-Unis 1909–1912, 1924–25, 1936–37 Modifier

Pendant la période de collaboration de Jung avec Freud, tous deux ont visité les États-Unis en 1909 pour donner des conférences à l'Université Clark, Worcester, Massachusetts [65] où tous deux ont reçu des diplômes honorifiques. En 1912, Jung a donné une série de conférences à l'Université Fordham, New York qui ont été publiées plus tard dans l'année comme Psychologie de l'inconscient. [69] Jung a fait un voyage plus étendu vers l'ouest pendant l'hiver de 1924–5, financé et organisé par Fowler McCormick et George Porter. Une visite avec Chief Mountain Lake du Taos Pueblo près de Taos, au Nouveau-Mexique, a été particulièrement intéressante pour Jung. [80] Jung a fait un autre voyage en Amérique en 1936, donnant des conférences à New York et en Nouvelle-Angleterre pour son groupe croissant d'adeptes américains. Il revint en 1937 pour donner les conférences Terry à l'Université de Yale, publiées plus tard sous le titre Psychologie et religion. [85]

Afrique de l'Est Modifier

En octobre 1925, Jung entreprit son expédition la plus ambitieuse, l '«expédition psychologique de Bugishu» en Afrique de l'Est. Il était accompagné de son ami anglais "Peter" Baynes et d'un associé américain, George Beckwith. Lors du voyage en Afrique, ils ont fait la connaissance d'une Anglaise du nom de Ruth Bailey, qui a rejoint leur safari quelques semaines plus tard. Le groupe a voyagé à travers le Kenya et l'Ouganda jusqu'aux pentes du mont Elgon, où Jung espérait approfondir sa compréhension de la «psychologie primitive» grâce à des conversations avec les habitants culturellement isolés de cette région. Plus tard, il a conclu que les principales idées qu'il avait glanées avaient à voir avec lui-même et la psychologie européenne dans laquelle il avait été élevé. [86] [87] Une des constructions proposées les plus célèbres de Jung est la libido de parenté. Jung a défini cela comme un sentiment instinctif d'appartenance à un groupe ou à une famille en particulier et Jung a cru que c'était vital pour l'expérience humaine et l'a utilisé comme un aspect endogame de la libido et de ce qui se trouve dans la famille. Cela pourrait être un terme que Jung a appris lors de son voyage en Afrique et est similaire à un terme bantou appelé Ubuntu qui met l'accent sur l'humanité et la même signification exacte que la libido de parenté, qui est «Je suis parce que tu es». [88]

Inde Modifier

En décembre 1937, Jung quitta à nouveau Zurich pour une longue tournée en Inde avec Fowler McCormick. En Inde, il se sent pour la première fois «sous l'influence directe d'une culture étrangère». En Afrique, ses conversations avaient été strictement limitées par la barrière de la langue, mais en Inde, il était capable de converser intensivement. La philosophie hindoue est devenue un élément important dans sa compréhension du rôle du symbolisme et de la vie de l'inconscient, bien qu'il évite une rencontre avec Ramana Maharshi. Il a décrit Ramana comme étant absorbé dans «le soi». Jung est tombé gravement malade lors de ce voyage et a enduré deux semaines de délire dans un hôpital de Calcutta. Après 1938, ses voyages se limitent à l'Europe. [89]

Les dernières années et la mort Modifier

Jung est devenu professeur ordinaire de psychologie médicale à l'Université de Bâle en 1943, mais a démissionné après une crise cardiaque l'année suivante pour mener une vie plus privée. Il est tombé malade à nouveau en 1952. [90]

Jung a continué à publier des livres jusqu'à la fin de sa vie, y compris Soucoupes volantes: un mythe moderne des choses vues dans le ciel (1959), qui a analysé la signification archétypale et la signification psychologique possible des observations rapportées d'OVNIS. [91] Il a également apprécié une amitié avec un prêtre catholique anglais, le père Victor White, qui a correspondu avec Jung après avoir publié son controversé Réponse à l'emploi. [92]

En 1961, Jung a écrit son dernier travail, une contribution à L'homme et ses symboles intitulé «Approaching the Unconscious» (publié à titre posthume en 1964). [90] Jung est mort le 6 juin 1961 à Küsnacht après une courte maladie. [51]: 450 [93] Il avait été en proie à des maladies circulatoires. [94]

Parmi ses principales distinctions figurent des doctorats honorifiques de:

  • reçoit un prix de littérature de la ville de Zurich, 1932
  • nommé professeur titulaire de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, EPF 1935
  • nommé membre honoraire de la Royal Society of Medicine 1939
  • reçu un Festschrift à Eranos 1945
  • nommé président de la Society of Analytical Psychology, Londres, 1946
  • donné un Festschrift par des étudiants et des amis 1955
  • nommé citoyen d'honneur de Kűsnacht 1960, le jour de son 85e anniversaire. [95]

La pensée de Jung a été formée par les premières influences familiales, qui, du côté maternel, étaient un mélange d'intérêt pour l'occulte et pour une théologie académique solide et réformée. Du côté de son père, il y avait deux personnages importants, son grand-père le médecin et chercheur universitaire, Karl Gustav Jung et le lien réel de la famille avec Lotte Kestner, la nièce du polymathe allemand, "Löttchen" de Johann Wolfgang Goethe. [96] Bien qu'il fût un clinicien et un écrivain pratiquant et en tant que tel fondé la psychologie analytique, une grande partie du travail de sa vie a été consacrée à explorer des domaines connexes tels que la physique, le vitalisme, la philosophie orientale et occidentale, l'alchimie, l'astrologie et la sociologie, ainsi que la littérature et les arts. L'intérêt de Jung pour la philosophie et les sujets spirituels a conduit beaucoup à le considérer comme un mystique, même si sa préférence devait être considérée comme un homme de science. [97]

Concepts clés Modifier

Dans le domaine de la psychologie analytique, un bref aperçu des principaux concepts développés par Jung comprend (par ordre alphabétique): [98]

  • Anima et animus - (archétype) l'aspect contrasexuel de la psyché d'une personne. Dans la psyché d'une femme, son masculin personnel intérieur conçu à la fois comme une image complexe et archétypale, comparativement dans la psyché d'un homme, son féminin personnel intérieur conçu à la fois comme une image complexe et archétypale.
  • Archétype - un concept «emprunté» à l'anthropologie pour désigner des images ou des thèmes mentaux supposés universels et récurrents. Les descriptions des archétypes par Jung variaient au fil du temps.
  • Images archétypales - symboles universels qui peuvent médiatiser les opposés dans la psyché, souvent trouvés dans l'art religieux, la mythologie et les contes de fées à travers les cultures.
  • Inconscient collectif - aspects de l'inconscience vécus par toutes les personnes de cultures différentes.
  • Complexe - l'organisation refoulée des images et des expériences qui régit la perception et le comportement.
  • Extraversion et introversion - traits de personnalité de degrés d'ouverture ou de réserve contribuant au type psychologique. [99]
  • Individuation - le processus d'accomplissement de chaque individu "qui ne nie ni la position consciente ou inconsciente mais leur rend justice à tous les deux". [100]
  • Personnage - élément de la personnalité qui surgit «pour des raisons d'adaptation ou de convenance personnelle» - les «masques» que l'on met dans diverses situations. [101]
  • Types psychologiques - cadre pour orienter consciemment les psychothérapeutes vers les patients, en élevant à la conscience des modes particuliers de personnalité, la différenciation entre analyste et patient.
  • Ombre - (archétype) les aspects refoulés, donc inconnus, de la personnalité, y compris ceux souvent considérés comme négatifs.
  • Soi - (archétype) le concept central central régissant le processus d'individuation, tel que symbolisé par les mandalas, l'union du masculin et du féminin, la totalité, l'unité. Jung le considérait comme l'archétype central de la psyché.
  • Synchronicité - un principe acausal comme base de l'occurrence simultanée apparemment aléatoire de phénomènes. [102]

Inconscient collectif Modifier

Depuis le vingtième siècle, il a été pris pour acquis dans la théorie psychanalytique que tous les individus ont un inconscient personnel, et cela a été popularisé à la fois par Freud et Jung. Alors que l'inconscient d'un individu est constitué de données sensorielles, d'émotions et de pensées qui auraient pu être à un moment donné vécues ou retenues à l'esprit, mais qui ont été refoulées ou oubliées, l'inconscient collectif n'est ni acquis par des activités dans la vie d'un individu, ni un contenant de choses qui sont des pensées, des souvenirs ou des idées capables d'être conscientes au cours de sa vie. Ils n'ont jamais été naturellement «connus» par l'expérience physique ou cognitive, puis oubliés.

L'inconscient collectif est constitué d'éléments héréditaires universels communs à tous les humains, distincts des autres espèces. [103] Il englobe à la fois les domaines de la biologie évolutive, de l'histoire de la civilisation, de l'ethnologie, du développement du cerveau et du système nerveux et du développement psychologique général. [104] Considérant sa composition en termes physiologiques et psychologiques pratiques, "il se compose de formes préexistantes, les archétypes, qui ne peuvent devenir conscients que secondairement et qui donnent une forme définie à certains contenus psychiques". [104] Contrairement aux travaux de Freud et Adler, qui étaient entièrement concernés par la psychologie personnelle, Jung écrit sur les facteurs causaux en psychologie personnelle, comme provenant d'une couche physiologique impersonnelle commune et universelle. [105] Jung considère que la science ne nierait guère l'existence et la nature fondamentale des «instincts», existant comme un ensemble de pulsions motivantes. L'inconscient collectif agit comme le cadre où la science peut distinguer les pulsions motivantes individuelles, considérées comme universelles chez tous les individus de l'espèce humaine, tandis que les instincts sont présents dans toutes les espèces. Jung soutient que «l'hypothèse de l'inconscient collectif n'est donc pas plus audacieuse que de supposer qu'il y a des instincts». [104]

Archétype Modifier

L'archétype est un concept «emprunté» à l'anthropologie pour désigner des images ou des thèmes mentaux supposés universels et récurrents. Les définitions des archétypes de Jung ont varié au fil du temps et ont fait l'objet de débats quant à leur utilité. Les images archétypales, symboles universels qui peuvent médier les opposés dans la psyché, se retrouvent souvent dans l'art religieux, la mythologie et les contes de fées à travers les cultures. Jung les voyait comme des pré-configurations dans la nature qui produisent des expériences répétitives, compréhensibles et descriptibles. De plus, le concept tient compte du passage du temps et des modèles résultant de la transformation. [106] On dit que les archétypes existent indépendamment de tout événement actuel ou de son effet résultant. On dit qu'ils exercent une influence à la fois dans tous les domaines d'expérience et tout au long des étapes du développement unique de chaque individu. Étant en partie basés sur la physiologie héréditaire, on pense qu'ils ont «existé» depuis que les humains sont devenus une espèce différenciée. Ils ont été déduits à travers le développement de récits sur des dizaines de milliers d'années, indiquant des modèles répétitifs d'expériences, de comportements et d'effets individuels et de groupe à travers la planète, affichant apparemment des thèmes communs. [104]

Le concept n'est pas originaire de Jung mais de Platon qui a d'abord conçu des modèles primordiaux. Les contributions ultérieures sont venues d'Adolf Bastian et Hermann Usener entre autres. [107] Dans la première moitié du vingtième siècle, il s'est avéré impossible d'isoler et de catégoriser objectivement la notion d'archétype dans un cadre matérialiste. Selon Jung, il y a «autant d'archétypes qu'il y a de situations typiques dans la vie», [108] et il a affirmé qu'ils ont une influence mutuelle dynamique les uns sur les autres. Leur présumée présence pourrait être extraite de récits millénaires, de religion et de mythologie comparées. [109] Jung a élaboré de nombreux archétypes dans "Les archétypes et l'inconscient collectif" et en "Aion: recherche sur la phénoménologie du soi". Des exemples d'archétypes pourraient être, l'ombre, le héros, le soi, l'anima, l'animus, la mère, le père, l'enfant et le filou.

Modifier l'ombre

Le ombre existe en tant que partie de l'inconscient et est composé des traits que les individus n'aiment pas / préfèrent ignorer: idées refoulées, faiblesses, désirs, instincts et lacunes. L'ombre est le résultat de la tentative d'un individu de s'adapter aux normes et attentes culturelles. [101] Ainsi, cet archétype comprend non seulement toutes les choses jugées inacceptables par la société, mais aussi celles qui ne sont pas alignées sur sa propre morale et ses valeurs personnelles.

Jung soutient que le ombre joue un rôle important dans l'équilibre de la psyché globale - «là où il y a de la lumière, il doit aussi y avoir de l'ombre». ombre, un individu peut devenir superficiel et extrêmement préoccupé par les opinions des autres - c.-à-d. personnage. [101] Ne pas vouloir regarder directement leur ombre, soutient Jung, pousse de nombreux individus à les projeter sur les autres. Fondamentalement, les qualités qu'un individu peut détester chez un autre sont en fait également présentes chez cet individu, qui souhaite ne pas les voir. [101] Afin de vraiment grandir en tant qu'individu, Jung croyait que personnage et ombre doit être équilibré. [101]

L'ombre peut apparaître dans les rêves ou les visions, prenant souvent la forme d'une silhouette sombre, sauvage et exotique.

Extraversion et introversion Modifier

Jung a été l'une des premières personnes à définir l'introversion et l'extraversion dans un contexte psychologique. Chez Jung Types psychologiques, il théorise que chaque personne appartient à l'une des deux catégories suivantes, l'introverti et l'extraverti. Ces deux types psychologiques, Jung les compare aux anciens archétypes, Apollon et Dionysos. L'introverti est assimilé à Apollo, qui met en lumière la compréhension. L'introverti se concentre sur le monde interne de la réflexion, du rêve et de la vision. Réfléchi et perspicace, l'introverti peut parfois ne pas être intéressé à se joindre aux activités des autres. L'extraverti est associé à Dionysos, intéressé à rejoindre les activités du monde. L'extravert est focalisé sur le monde extérieur des objets, la perception sensorielle et l'action. Énergique et vif, l'extraverti peut perdre le sens de soi dans l'ivresse des poursuites dionysiaques. [110] L'introversion et l'extraversion jungiennes sont assez différentes de l'idée moderne d'introversion et d'extraversion. [111] Les théories modernes restent souvent fidèles aux moyens comportementalistes de décrire un tel trait (sociabilité, bavardage, assertivité, etc.) alors que l'introversion et l'extraversion jungiennes s'expriment sous forme de perspective: les introvertis interprètent le monde subjectivement, alors que les extravertis interprètent le monde objectivement. [112]

Persona Modifier

Dans sa théorie psychologique - qui n'est pas nécessairement liée à une théorie particulière de la structure sociale - le personnage apparaît comme une personnalité ou une identité créée consciemment, façonnée à partir d'une partie de la psyché collective par la socialisation, l'acculturation et l'expérience. [113] Jung a appliqué le terme personnage, explicitement car, en latin, cela signifie à la fois personnalité et le masques porté par les acteurs romains de la période classique, expressif des rôles individuels joués.

Le personnage, soutient-il, est un masque pour la «psyché collective», un masque qui «prétend» l'individualité, de sorte que soi et les autres croient en cette identité, même si ce n'est vraiment rien de plus qu'une rôle à travers lequel s'exprime la psyché collective. Jung considérait le "masque de personnage" comme un système compliqué qui médiatise entre la conscience individuelle et la communauté sociale: c'est «un compromis entre l'individu et la société sur ce que doit être l'homme». [114] Mais il précise également qu'il s'agit, en substance, d'un masque de personnage au sens classique connu du théâtre, avec sa double fonction: à la fois destiné à faire une certaine impression sur les autres, et à cacher (une partie de) la vraie nature de l'individu. [115] Le thérapeute vise alors à aider le processus d'individuation par lequel le client (re) acquiert son «propre soi» - en libérant le soi, à la fois de la couverture trompeuse du personnage, et de la puissance des impulsions inconscientes.

Jung est devenu extrêmement influent dans la théorie de la gestion, non seulement parce que les gestionnaires et les cadres doivent créer une «personnalité de gestion» appropriée (un masque d'entreprise) et une identité persuasive, [116] mais aussi parce qu'ils doivent évaluer quel genre de personnes les travailleurs sont, afin de les gérer (par exemple, à l'aide de tests de personnalité et d'examens par les pairs). [117]

Spiritualité Modifier

Le travail de Jung sur lui-même et ses patients l'a convaincu que la vie a un but spirituel au-delà des buts matériels. [118] [119] Notre tâche principale, croyait-il, est de découvrir et de réaliser notre potentiel profond et inné. Sur la base de son étude du christianisme, de l'hindouisme, du bouddhisme, du gnosticisme, du taoïsme et d'autres traditions, Jung croyait que ce voyage de transformation, qu'il appelait l'individuation, est au cœur mystique de toutes les religions. C'est un voyage pour rencontrer soi-même et en même temps pour rencontrer le Divin. [120] Contrairement à la vision du monde objectiviste de Freud, le panthéisme de Jung l'a peut-être amené à croire que l'expérience spirituelle était essentielle à notre bien-être, car il identifie spécifiquement la vie humaine individuelle avec l'univers dans son ensemble. [121] [122]

En 1959, l'animateur John Freeman a demandé à Jung de participer au programme d'interview de la BBC. Face à face s'il croyait en Dieu, ce à quoi Jung répondit: "Je n'ai pas besoin de croire. Je connaître. "[123] [124] Les idées de Jung sur la religion contrebalancent le scepticisme freudien. L'idée de Jung de la religion comme une voie pratique vers l'individuation est toujours traitée dans les manuels modernes sur la psychologie de la religion, bien que ses idées aient également été critiquées. [125]

Jung a recommandé la spiritualité comme remède contre l'alcoolisme, et il est considéré comme ayant joué un rôle indirect dans l'établissement des Alcooliques anonymes. [126] Jung a déjà traité un patient américain (Rowland Hazard III), souffrant d'alcoolisme chronique. Après avoir travaillé avec le patient pendant un certain temps et réalisé aucun progrès significatif, Jung a dit à l'homme que son état alcoolique était presque sans espoir, à l'exception de la possibilité d'une expérience spirituelle. Jung a noté que, parfois, de telles expériences avaient été connues pour réformer les alcooliques lorsque toutes les autres options avaient échoué.

Hazard a pris au sérieux les conseils de Jung et s'est mis à rechercher une expérience spirituelle personnelle. Il rentra chez lui aux États-Unis et rejoignit un mouvement évangélique chrétien connu sous le nom d'Oxford Group (plus tard connu sous le nom de Moral Re-Armament). Il a également dit à d'autres alcooliques ce que Jung lui avait dit sur l'importance d'une expérience spirituelle. L'un des alcooliques qu'il a amenés dans le groupe d'Oxford était Ebby Thacher, un ami de longue date et copain d'alcool de Bill Wilson, plus tard co-fondateur des Alcooliques anonymes (AA). Thacher a parlé à Wilson du groupe d'Oxford et, à travers eux, Wilson a pris conscience de l'expérience de Hazard avec Jung. L'influence de Jung a ainsi indirectement trouvé son chemin dans la formation des Alcooliques anonymes, le programme original en douze étapes.

Les affirmations ci-dessus sont documentées dans les lettres de Jung et Bill Wilson, dont des extraits peuvent être trouvés dans Transmettez-le, publié par les Alcooliques anonymes. [127] Bien que le détail de cette histoire soit contesté par certains historiens, Jung lui-même a discuté d'un membre du groupe d'Oxford, qui était peut-être la même personne, lors de conférences données vers 1940. Les remarques ont été distribuées en privé sous forme de transcription, à partir de la sténographie prise par un assistant (Jung aurait approuvé la transcription), et plus tard enregistré dans le volume 18 de son Œuvres collectées, La vie symbolique,

Par exemple, lorsqu'un membre du groupe d'Oxford vient me voir pour me faire soigner, je dis: «Vous êtes dans le groupe d'Oxford, tant que vous y êtes, vous réglez votre affaire avec le groupe d'Oxford. Je ne peux pas faire mieux que Jésus. [128]

Jung poursuit en déclarant qu'il a vu des guérisons similaires parmi les catholiques romains. Le programme en 12 étapes des Alcooliques Anonymes a une toile de fond psychologique intense, impliquant l'ego humain et la dichotomie entre l'esprit conscient et inconscient. [129]

Enquêtes sur le paranormal Modifier

Jung avait un intérêt apparent pour le paranormal et l'occultisme. Pendant des décennies, il a assisté à des séances et a affirmé avoir été témoin de «phénomènes parapsychiques». Au départ, il les attribua à des causes psychologiques, donnant même une conférence en Angleterre en 1919 pour la Society for Psychical Research sur «Les fondements psychologiques de la croyance aux esprits». [130] Cependant, il a commencé à «douter qu'une approche exclusivement psychologique puisse rendre justice aux phénomènes en question» [130] et a déclaré que «l'hypothèse de l'esprit donne de meilleurs résultats». [131] Montrant son propre scepticisme envers cette postulation, car il ne pouvait pas trouver de preuves matérielles de l'existence des esprits. [131]

Les idées de Jung sur le paranormal ont abouti à la «synchronicité». [132] C'est l'idée que certaines coïncidences se manifestent dans le monde, ont une signification exceptionnellement intense pour les observateurs. De telles coïncidences ont un grand effet sur l'observateur à partir de multiples aspects cumulatifs: de la pertinence personnelle immédiate de la coïncidence pour l'observateur, des particularités de (la nature de, le caractère, la nouveauté, la curiosité de) une telle coïncidence, de la pure improbabilité de la coïncidence, n'ayant aucun lien causal apparent (d'où le sous-titre de l'essai de Jung "An Acausal Connecting Principle"). Bien que ses propres expériences n'aient pas confirmé le phénomène [133], il s'est accroché à l'idée comme une explication de l'ESP apparente. [134] En plus de le proposer comme une explication fonctionnelle du fonctionnement du I-Ching, bien qu'il n'ait jamais été clair sur le fonctionnement de la synchronicité. [135]

Interprétation de la mécanique quantique Modifier

Jung a influencé une interprétation philosophique (pas la science) de la physique quantique avec le concept de synchronicité concernant certains événements comme non causaux. Cette idée a influencé le physicien Wolfgang Pauli (avec qui, par correspondance, il a développé la notion de inhabituel mundus en relation avec la notion de non-localité) et quelques autres physiciens. [136]

Alchimie Modifier

Le travail et les écrits de Jung à partir des années 1940 se sont concentrés sur l'alchimie.

En 1944, Jung a publié Psychologie et alchimie, dans lequel il a analysé les symboles alchimiques et est arrivé à la conclusion qu'il existe une relation directe entre eux et le processus psychanalytique. [b] Il a soutenu que le processus alchimique était la transformation de l'âme impure (plomb) en âme perfectionnée (or), et une métaphore du processus d'individuation. [40]

En 1963 Mysterium Coniunctionis est apparu pour la première fois en anglais dans le cadre de Les œuvres rassemblées de C. G. Jung. Mysterium Coniunctionis était le dernier livre de Jung et se concentrait sur le "Mysterium Coniunctionis"archétype, connu sous le nom de mariage sacré entre le soleil et la lune. Jung a soutenu que les étapes des alchimistes, le noircissement, le blanchiment, le rougissement et le jaunissement, pourraient être prises comme symbolique de l'individuation - son terme choisi pour la croissance personnelle (75 ).

Art-thérapie Modifier

Jung a proposé que l'art puisse être utilisé pour atténuer ou contenir les sentiments de traumatisme, de peur ou d'anxiété et aussi pour réparer, restaurer et guérir. [33] Dans son travail avec les patients et dans ses propres explorations personnelles, Jung a écrit que l'expression artistique et les images trouvées dans les rêves pourraient être utiles pour se remettre d'un traumatisme et d'une détresse émotionnelle. Dans les moments de détresse émotionnelle, il dessinait, peignait ou fabriquait souvent des objets et des constructions qu'il considérait comme plus que récréatifs. [33]

Danse / thérapie par le mouvement Modifier

La danse / thérapie par le mouvement en tant qu'imagination active a été créée par Carl Gustav Jung et Toni Wolff en 1916 [137] et a été pratiquée par Tina Keller-Jenny et d'autres analystes, mais elle est restée largement inconnue jusqu'aux années 1950 où elle a été redécouverte par Marian Chace et thérapeute. Mary Whitehouse. Whitehouse, après avoir étudié avec Martha Graham et Mary Wigman, est devenue elle-même danseuse et professeur de danse moderne, [138] ainsi que la danseuse suisse Trudy Schoop en 1963, qui est considérée comme l'un des fondateurs de la danse / thérapie par le mouvement aux États-Unis. États.

Points de vue politiques Modifier

L'État Modifier

Jung a souligné l'importance des droits individuels dans la relation d'une personne avec l'État et la société. Il a vu que l'État était traité comme "une personnalité quasi-animée de qui tout est attendu" mais que cette personnalité n'était "qu'un camouflage pour les individus qui savent le manipuler", [139] et s'est référé à l'État comme une forme de l'esclavage. [140] [141] [142] [143] Il pensait aussi que l'État "engloutissait les forces religieuses [du peuple]", [144] et donc que l'État avait "pris la place de Dieu" - le rendant comparable à un religion dans laquelle «l'esclavage d'État est une forme de culte». [142] Jung a fait remarquer que les «actes scéniques de [l'État]» sont comparables aux manifestations religieuses:

Fanfares, drapeaux, bannières, défilés et manifestations de monstres ne sont pas différents en principe des processions ecclésiastiques, des canonnades et du feu pour effrayer les démons. [145]

Du point de vue de Jung, ce remplacement de Dieu par l'État dans une société de masse conduit à la dislocation de la pulsion religieuse et aboutit au même fanatisme des États-églises de l'âge sombre - où plus l'État est `` adoré '', le plus de liberté et de moralité sont supprimées, [146] ceci laisse finalement l'individu psychiquement sous-développé avec des sentiments extrêmes de marginalisation. [147]

Allemagne, 1933 à 1939 Modifier

Jung avait de nombreux amis et collègues juifs et entretint des relations avec eux tout au long des années 1930 malgré l'antisémitisme dominant. Jusqu'en 1939, il entretient également des relations professionnelles avec des psychothérapeutes en Allemagne qui ont déclaré leur soutien au régime nazi. Certains chercheurs affirment qu'il sympathisait lui-même avec le régime. [148]

En 1933, après que les nazis aient pris le pouvoir en Allemagne, Jung a participé à la restructuration de la General Medical Society for Psychotherapy (Allgemeine Ärztliche Gesellschaft für Psychotherapie), un organisme professionnel basé en Allemagne avec une adhésion internationale. La société a été réorganisée en deux corps distincts:

  1. Organisme strictement allemand, la Deutsche Allgemeine Ärztliche Gesellschaft für Psychotherapie, dirigée par Matthias Göring, un psychothérapeute adlérien [149] et un cousin de l'éminent nazi Hermann Göring
  2. Société médicale générale internationale de psychothérapie, dirigée par Jung. L'organisme allemand devait être affilié à la société internationale, de même que de nouvelles sociétés nationales en cours de création en Suisse et ailleurs. [150]

La constitution de la Société internationale permettait aux médecins individuels d'y adhérer directement, plutôt que par l'intermédiaire de l'une des sociétés nationales affiliées, une disposition sur laquelle Jung a attiré l'attention dans une circulaire de 1934. [151] Cela impliquait que les médecins juifs allemands pouvaient conserver leur statut professionnel en tant que membres individuels de l'organisme international, même s'ils étaient exclus de la filiale allemande, ainsi que d'autres sociétés médicales allemandes opérant sous les nazis. [152]

En tant que dirigeant de l'organisme international, Jung a assumé la responsabilité globale de sa publication, le Zentralblatt für Psychotherapie. En 1933, ce journal a publié une déclaration approuvant les positions nazies [153] et le livre d'Hitler Mein Kampf. [154] En 1934, Jung a écrit dans une publication suisse, le Neue Zürcher Zeitung, qu'il a connu «une grande surprise et une grande déception» [155] lorsque le Zentralblatt associé son nom à la déclaration pro-nazie.

Jung a poursuivi en disant que "le point principal est de mettre une science jeune et peu sûre dans un lieu sûr pendant un tremblement de terre". [156] Il n'a pas mis fin à sa relation avec le Zentralblatt à ce moment-là, mais il a organisé la nomination d'un nouveau rédacteur en chef, Carl Alfred Meier de Suisse. Au cours des prochaines années, le Zentralblatt sous Jung et Meier ont maintenu une position distincte de celle des nazis, en ce qu'elle a continué à reconnaître les contributions des médecins juifs à la psychothérapie. [157] Face aux énergiques tentatives allemandes de nazifier l'organisme international, Jung a démissionné de sa présidence en 1939, [157] l'année où la Seconde Guerre mondiale a commencé.

Nazisme et antisémitisme Modifier

L'intérêt de Jung pour la mythologie européenne et la psychologie populaire était partagé par les nazis. [158] [159] [74] Richard Noll décrit la propre réaction de Jung à cette connexion:

Jung s'identifie clairement à l'esprit du Volkstumsbewegung allemand tout au long de cette période et jusque dans les années 1920 et 1930, jusqu'à ce que les horreurs du nazisme l'obligent finalement à recadrer ces métaphores néopaïennes sous un jour négatif dans son essai de 1936 sur Wotan. [160]

Diverses déclarations faites par Jung dans les années 1930 ont été citées comme preuve à la fois du mépris du nazisme et de la sympathie pour le nazisme. [148] Dans l'essai de 1936 "Wotan", Jung a décrit l'influence d'Adolf Hitler sur l'Allemagne comme "un homme qui est manifestement" possédé "a infecté une nation entière à un tel point que tout est mis en mouvement et a commencé à rouler sur son cours vers la perdition. " [161] [162] Il dira plus tard, lors d'un long entretien avec H. R. Knickerbocker en octobre 1938: [163] [164]

Hitler semblait être le «double» d'une personne réelle, comme si Hitler l'homme pouvait se cacher à l'intérieur comme un appendice, et délibérément ainsi dissimulé afin de ne pas perturber le mécanisme. Tu sais que tu ne pourrais jamais parler à cet homme, parce qu'il n'y a personne là-bas. Ce n'est pas un individu, c'est une nation entière.

Jung a systématiquement rejeté les accusations d'antisémitisme. Dans une interview de 1948 avec Carol Baumann, il a déclaré:

Il doit être clair pour quiconque a lu l'un de mes livres que je n'ai jamais été un sympathisant nazi et que je n'ai jamais été antisémite, et aucune citation erronée, mauvaise traduction ou réorganisation de ce que j'ai écrit ne peut modifier le dossier de mon vrai point de vue. Presque chacun de ces passages a été falsifié, soit par méchanceté, soit par ignorance. De plus, mes relations amicales avec un grand groupe de collègues et de patients juifs pendant de nombreuses années réfutent à elles seules l'accusation d'antisémitisme. [165] [c]

Les accusations, cependant, ont continué à être faites en référence aux déclarations de Jung. Avner Falk cite des articles tels que «L'état de la psychothérapie aujourd'hui», [166] publié en 1934 dans le Psychothérapie de la fourrure Zentralblatt, où Jung a écrit: "L'inconscient aryen a un plus grand potentiel que l'inconscient juif" et "Le juif, qui est une sorte de nomade, n'a jamais encore créé une forme culturelle qui lui est propre et pour autant que nous pouvons le voir ne le sera jamais" . [167] Andrew Samuels soutient que ses remarques sur "l'inconscient aryen" et le "caractère corrosif" de "l'évangile juif" de Freud [168] démontrent un antisémitisme "fondamental à la structure de la pensée de Jung". [169]

Service aux alliés pendant la Seconde Guerre mondiale Modifier

Jung était en contact avec Allen Dulles du Bureau des services stratégiques (prédécesseur de la Central Intelligence Agency) et a fourni des renseignements précieux sur l'état psychologique d'Hitler. Dulles a appelé Jung "Agent 488" et a offert la description suivante de son service: "Personne ne saura probablement jamais combien le professeur Jung a contribué à la cause alliée pendant la guerre, en voyant des gens qui étaient liés d'une manière ou d'une autre avec l'autre camp". Le service de Jung à la cause alliée par le biais de l'OSS est resté confidentiel après la guerre. [170]

Opinions sur l'homosexualité Modifier

Jung a abordé l'homosexualité dans ses écrits publiés, dans un commentaire précisant que l'homosexualité ne devrait pas être une préoccupation des autorités judiciaires ni être considérée comme un crime. Il a également affirmé que l'homosexualité ne réduisait pas la valeur d'une personne en tant que membre de la société. Cependant, Jung a également déclaré que l’homosexualité est le résultat d’une immaturité psychologique, mais seulement si la sexualité d’une personne n’est pas un aspect de sa sexualité et de ses caractéristiques constitutionnelles. [171]

Psychédéliques Modifier

Les théories de Jung sont considérées comme un cadre thérapeutique utile pour l’analyse des phénomènes inconscients qui se manifestent à l’état psychédélique aigu.[172] Ce point de vue est basé sur la correspondance que Jung a eue avec des chercheurs impliqués dans la recherche psychédélique dans les années 1950, ainsi que sur des recherches plus récentes en neuroimagerie où les sujets qui reçoivent des composés psychédéliques semblent avoir des expériences religieuses archétypales de «l'unité» et de «dissolution de l'ego». associée à une activité réduite dans le réseau en mode par défaut. [173]

Cette recherche a conduit à une réévaluation du travail de Jung, et en particulier des visions détaillées dans Le livre rouge, dans le contexte des neurosciences psychédéliques, évolutives et développementales contemporaines. Par exemple, dans un chapitre intitulé `` Intégrer l'archaïque et le moderne: le livre rouge, les modalités cognitives visuelles et la neuroscience des états altérés de conscience '', dans le volume 2020 Livre rouge de Jung pour notre temps: à la recherche de l'âme dans des conditions postmodernes, volume 4, il est soutenu que Jung était un pionnier qui a exploré des «domaines cognitifs» inexplorés qui sont étrangers aux modes de pensée occidentaux. Bien que ces domaines d'expérience ne fassent pas partie de la culture et de la pensée occidentales dominantes, ils sont au cœur de diverses cultures autochtones qui utilisent des psychédéliques tels que l'iboga et l'ayahuasca lors de rituels pour modifier la conscience. Comme l'écrit l'auteur: «Jung semble avoir eu affaire à des modes de conscience étrangers à la pensée occidentale dominante, explorant le terrain des domaines cognitifs inexplorés. Je soutiens que la science commence à rattraper Jung qui était un pionnier dont les idées contribuent à une grande traiter de notre compréhension émergente de la conscience humaine. " [174] Dans cette analyse, les peintures de Jung de ses visions dans Le livre rouge ont été comparés aux peintures de visions Ayahuasca du chaman péruvien Pablo Amaringo. [175]

Commentant les recherches entreprises dans les années 1950, Jung a écrit ce qui suit dans une lettre à Betty Eisner, une psychologue impliquée dans la recherche sur le LSD à l'Université de Californie: "Les expériences dans le sens de la mescaline et des médicaments apparentés sont certainement les plus intéressantes, puisque ces drogues mettent à nu un niveau de l'inconscient qui n'est autrement accessible que dans des conditions psychiques particulières. C'est un fait que vous obtenez certaines perceptions et expériences de choses apparaissant soit dans des états mystiques, soit dans l'analyse de phénomènes inconscients. " [176]

Un compte rendu détaillé de Jung et des psychédéliques, ainsi que de l'importance de la psychologie jungienne pour les thérapies assistées psychédéliques, est décrit dans le livre de 2013 de Scott Hill. Confrontation avec l'inconscient: psychologie des profondeurs jungiennes et expérience psychédélique. [177]

L'indicateur de type Myers-Briggs (MBTI), un instrument psychométrique populaire, et les concepts de la socionique ont été développés à partir de la théorie de Jung sur les types psychologiques. Jung considérait la psyché humaine comme "par nature religieuse" et a fait de cette religiosité le centre de ses explorations. Jung est l'un des contributeurs contemporains les plus connus à l'analyse et à la symbolisation des rêves. Son influence sur la psychologie populaire, la «psychologisation de la religion», la spiritualité et le mouvement New Age a été immense. UNE Examen de la psychologie générale enquête, publiée en 2002, a classé Jung comme le 23e psychologue le plus cité du 20e siècle. [178]

Modifier la littérature

  • Laurens van der Post était un auteur afrikaner qui affirmait avoir eu une amitié de 16 ans avec Jung, à partir de laquelle un certain nombre de livres et un film sur Jung ont été créés. [179] L'exactitude des affirmations de van der Post au sujet de sa relation avec Jung a été mise en doute. [180]
  • Hermann Hesse, auteur d'ouvrages tels que Siddhartha et Steppenwolf, a été traité par Joseph Lang, un élève de Jung. Pour Hesse, cela a commencé une longue préoccupation pour la psychanalyse, à travers laquelle il a connu Jung personnellement. [181]
  • Dans son roman Le monde est fait de verre (1983), Morris West donne un récit fictif de l'un des cas de Jung, plaçant les événements en 1913. [182] Selon la note de l'auteur, le roman est "basé sur un cas enregistré, très brièvement, par Carl Gustav Jung dans son travail autobiographique Souvenirs, rêves, réflexions".
  • Le romancier canadien Robertson Davies a fait de l'analyse jungienne un élément central de son roman de 1970 Le Manticore. Il a déclaré dans une lettre: "Il y a eu d'autres livres qui décrivent des analyses freudiennes, mais je n'en connais pas d'autre qui décrit une analyse jungienne" ajoutant "j'avais profondément peur d'y mettre le pied, car je n'en ai jamais subi une. de ces expériences de grattage de bernacles, et je ne l'ai su que par la lecture. J'ai donc été très heureux quand certains de mes amis jungiens à Zurich l'ont beaucoup aimé. " [183]

Art Modifier

  • Le peintre visionnaire suisse Peter Birkhäuser a été traité par une élève de Jung, Marie-Louise von Franz, et a correspondu avec Jung sur la traduction du symbolisme du rêve en œuvres d'art. [184]
  • L'expressionniste abstrait américain Jackson Pollock a subi une psychothérapie jungienne en 1939 avec Joseph Henderson. Henderson a engagé Pollock à travers son art, lui faisant faire des dessins, ce qui a conduit à l'apparition de nombreux concepts jungiens dans ses peintures. [185] [186]
  • Contrairement à certaines sources, [187] Jung n'a pas visité Liverpool mais a enregistré un rêve dans lequel il l'a fait, et dont il a écrit: "Liverpool est la piscine de la vie, il fait vivre." Une statue en plâtre de Jung a été érigée dans la rue Mathew en 1987 qui a été vandalisée et remplacée par une version plus durable en 1993. [188]

Modifier la musique

  • Le musicien David Bowie se décrit comme jungien dans sa relation aux rêves et à l'inconscient. Bowie a chanté Jung sur son album Aladdin Sane (un jeu de mots sur "un garçon fou") et a assisté à l'exposition de Le livre rouge à New York avec l'artiste Tony Oursler, qui décrit Bowie comme "la lecture et le discours du psychanalyste avec passion". La chanson de 1967 de Bowie "Shadow Man" résume un concept jungien clé, tandis qu'en 1987, Bowie décrivait les araignées de verre de Ne m'a jamais déçu en tant que figure de la mère jungienne autour de laquelle il a non seulement ancré une tournée mondiale, mais aussi créé une énorme effigie sur scène. [189]
  • Le groupe de rock britannique The Police a sorti un album intitulé Synchronicité en 1983.
  • Banco de Gaia a appelé son album de musique électronique de 2009, Souvenirs Rêves Réflexions.
  • Le groupe de rock américain Tool a été influencé par les concepts jungiens dans son album Ænima, le titre une pièce de théâtre sur les concepts d'anima et d'animus. Dans la chanson "Forty Six & 2", le chanteur cherche à devenir un moi plus évolué en explorant et en surmontant son Ombre. [190]
  • Le musicien argentin Luis Alberto Spinetta a été influencé par les textes de Jung dans son album conceptuel de 1975 Durazno sangrando, spécifiquement les chansons "Encadenado al ánima" et "En una lejana playa del ánimus", qui traitent d'anima et d'animus. [191]
  • Jung est apparu sur la couverture de The Beatles ' Sgt. Orchestre du club Lonely Hearts de Pepper. [192]
  • L'album 2019 du groupe sud-coréen BTS Carte de l'âme: Persona est basé sur Jung's Carte de l'âme, qui donne les principes de base de la psychologie analytique de Jung. [193] Il inclut une chanson d'introduction intitulée Persona frappée par le chef de groupe RM, qui demande, "qui suis je?", et est confronté à diverses versions de lui-même avec les mots"Personnage", "Ombre", et "Ego», faisant référence aux théories de Jung. [194] Le 21 février 2020, le groupe a sorti Carte de l'âme: 7, qui se concentre spécifiquement sur les théories «Shadow» et «Ego» de Jung. [195] Dans le cadre de la première phase du retour du groupe, Intermède: Ombre, frappé par Suga et sorti le 10 janvier, [196] aborde les ombres et les ténèbres qui vont de pair avec la lumière et l'attention portée sur les célébrités. [197] La ​​bande-annonce de retour suivante, "Outro: Ego", interprétée par J-Hope, [198] se termine par sa déclaration de soi et de l'ego alors qu'il apparaît dans une ville colorée "dans laquelle l'image actuelle de l'artiste est projetée". [199]

Théâtre, cinéma et télévision Modifier

  • Federico Fellini a apporté à l'écran une imagerie exubérante façonnée par sa rencontre avec les idées de Jung, en particulier l'interprétation des rêves jungiens. Fellini préférait Jung à Freud parce que l'analyse jungienne définissait le rêve non pas comme le symptôme d'une maladie nécessitant un traitement mais plutôt comme un lien vers des images archétypales partagées par toute l'humanité. [200]
  • La BBC a interviewé Jung pour Face à face avec John Freeman chez Jung à Zurich en 1959. [201]
  • Stephen Segaller a produit un documentaire sur Jung dans le cadre de son "World of Dreams", Sagesse du rêve en 1985. Il a été réédité en 2018. [202] Il a été suivi d'un livre du même titre. [203]
  • Film de 1987 de Stanley Kubrick Full Metal Jacket a un thème sous-jacent sur la dualité de l'homme. Dans une scène, un colonel demande à un soldat: «Vous écrivez« Born to Kill »sur votre casque et vous portez un bouton de paix. Qu'est-ce que c'est censé être, une sorte de blague malsaine? Le soldat répond: "Je pense que j'essayais de suggérer quelque chose sur la dualité de l'homme, monsieur. Le truc jungien, monsieur." [204]
  • Une méthode dangereuse, un film de 2011 réalisé par David Cronenberg basé sur la pièce de Hampton Le remède parlant, est une dramatisation fictive de la vie de Jung entre 1904 et 1913. Elle concerne principalement ses relations avec Freud et Sabina Spielrein, une femme russe devenue son amante et étudiante et, plus tard, elle-même analyste. [205]
  • Plus récemment, le thriller psychologique de Robert Eggers, The Lighthouse a des éléments fortement influencés par le travail de Jung avec Eggers espérant que "c'est un film où Jung et Freud mangeraient furieusement leur pop-corn". [206]
  • Âme, un film Pixar 2020 écrit par Pete Docter, Mike Jones et Kemp Powers, comprend de brèves apparitions de Jung en tant que personnage de dessin animé éthéré, "Soul Carl Jung". [207]

Jeux vidéo Modifier

  • Le Personnage série de jeux est fortement basée sur les théories de Jung, [208] comme l'est la Nuits dans les rêves série de jeux. [209] Xenogears pour la PlayStation originale et ses œuvres associées - y compris sa réimagination en tant que trilogie "Xenosaga" et un roman graphique publié par le créateur du jeu, Travaux parfaits—Center autour des concepts jungiens. Le contrôle est centré sur les théories de Jung sur les ténèbres et le plan astral.

Livres Modifier

  • 1912 Psychologie de l'inconscient
  • 1916 Sept sermons aux morts (une partie de la livre rouge, publié en privé)
  • 1921 Types psychologiques
  • 1933 L'homme moderne à la recherche d'une âme (essais)
  • 1944 Psychologie et alchimie
  • 1951 Aion: recherche sur la phénoménologie du soi
  • 1952 Symboles de transformation (édition révisée de Psychologie de l'inconscient)
  • 1954 Réponse à l'emploi
  • 1956 Mysterium Coniunctionis: une enquête sur la séparation et la synthèse des opposés psychiques en alchimie
  • 1961 Souvenirs, rêves, réflexions (autobiographie, co-écrite avec Aniela Jaffé)
  • 1964 L'homme et ses symboles (Jung a contribué une partie, sa dernière écriture avant sa mort en 1961, les quatre autres parties sont de Marie-Louise von Franz, Joseph L. Henderson, Jaffé et Jolande Jacobi)
  • 2009 Le livre rouge: Liber Novus (manuscrit produit vers 1915–1932)
  • 2020 Livres noirs (revues privées produites vers 1913-1932, sur lesquelles le livre rouge est basé)

Œuvres collectées Éditer

1. Études psychiatriques (1902–06) 2. Recherches expérimentales (1904–10) (trans L. Stein et D. Riviere) 3. Psychogenèse de la maladie mentale (1907–14, 1919–58) 4. Freud et la psychanalyse (1906–14, 1916–30) 5. Symboles de transformation (1911–12, 1952) 6. Types psychologiques (1921) 7. Deux essais sur la psychologie analytique (1912–28) 8. Structure et dynamique de la psyché (1916–52) 9.1 Archétypes et inconscient collectif (1934–55) 9.2 Aion: recherche sur la phénoménologie du soi (1951) 10. Civilisation en transition (1918–1959) 11. Psychologie et religion: Ouest et Est (1932–52) 12. Psychologie et alchimie (1936–44) 13. Études alchimiques (1919–45): 14. Mysterium Coniunctionis (1955–56): 15. L'esprit dans l'homme, l'art et la littérature (1929–1941) 16. La pratique de la psychothérapie (1921–25) 17. Le développement de la personnalité (1910, 1925–43) 18. La vie symbolique: écrits divers 19. Bibliographie générale 20. Index général

Volumes supplémentaires

UNE. Les conférences Zofingia B. Psychologie de l'inconscient (trans. Beatrice M. Hinckle)

Psychologie analytique (1925) Analyse des rêves (1928–30) [210] Des visions (1930-34) Le Kundalini Yoga (1932) Zarathoustra de Nietzsche (1934-39) Rêves d'enfants (1936-1940)

Maisons et institutions

  • Gerhard Adler - ami et co-rédacteur du Œuvres collectées en anglais
  • Helton Godwin Baynes - psychiatre, analysant, traducteur et ami de Jung
  • John Beebe - Analyste jungien, typologue et commentateur sur les idées jungiennes
  • Edward Armstrong Bennet - aumônier et psychiatre, ami de Jung
  • Eugen Bleuler - psychiatre suisse, premier superviseur de Jung
  • Martin Buber - voir les disputes Buber-Jung
  • Joseph Campbell - mythologue, vulgarisateur des idées jungiennes
  • Irene Claremont de Castillejo - psychologue analytique formée avec les Jung et Toni Wolff et auteur sur le féminin
  • Hugh Crichton-Miller - ami de Jung et fondateur de la clinique Tavistock
  • Linda Fierz-David - l'une des premières analystes jungiennes à Zurich
  • Michael Fordham - co-rédacteur en chef du Œuvres collectées en anglais et développeur de la théorie jungienne de l'enfant, fondateur de la `` London School ''
  • Otto Gross - collègue, analyste et influence sur Jung
  • Mary Esther Harding - médecin britannique devenue l'un des premiers analystes jungiens aux États-Unis
  • R. F. C. Hull - traducteur des écrits de Jung en anglais
  • Carl Kerenyi - érudit hongrois de la mythologie grecque, collègue et influence sur Jung
  • Margaret Lowenfeld - médecin britannique et créatrice de jeux de sable et tutrice de la jungienne suisse, Dora Kalff, qui a développé le jeu de sable comme outil de diagnostic
  • Erich Neumann - développeur d'adaptations mythologiques matriarcales de la pensée jungienne
  • Richard Noll - critique controversé du travail de Jung
  • Wolfgang Pauli - physicien théoricien et patient lauréat du prix Nobel et collaborateur de Jung
  • Jordan Peterson - psychologue clinicien et éducateur contemporain avec la pensée de Jung
  • Winifred Rushforth - Médecin d'Édimbourg, missionnaire en Inde et fondateur de la clinique qui correspondait avec Jung
  • Herbert Read - rédacteur en chef de l'édition anglaise de Les oeuvres collectées
  • Andrew Samuels - Psychologue analytique, universitaire et modernisateur des idées jungiennes
  • Sonu Shamdasani - chercheur de premier plan sur Jung et rédacteur en chef de son travail
  • Herbert Silberer - Premier collègue et influence sur Jung
  • Sabina Spielrein - premier patient de Jung, peut-être son amant, et psychanalyste russe de renom
  • Anthony Stevens - psychologue analytique, psychiatre et auteur
  • Anthony Storr - psychiatre et psychanalyste qui a publié trois livres sur Jung
  • D. T. Suzuki - voir Une introduction au bouddhisme zen, pour lequel C. G. Jung a écrit une préface
  • Victor White - converti catholique et prêtre qui correspondait avec Jung
  • Frances Wickes - thérapeute pour enfants jungienne américaine, conférencière, auteure et amie de Jung
  • Richard Wilhelm - Traducteur du Je Ching

Jung dans les œuvres de fiction

  1. ^ En tant qu'étudiant universitaire, Jung a changé l'orthographe modernisée de Karl en la forme familiale originale de Carl. Bair, Deirdre (2003). Jung: une biographie. New York: Livres de Back Bay. pp. 7, 53. ISBN978-0-316-15938-8.
  2. ^ `` Pour Jung, l'alchimie n'est pas seulement une partie de la préhistoire de la chimie, c'est-à-dire non seulement un travail de laboratoire, mais aussi une partie essentielle de l'histoire de la psychologie en tant qu'histoire de la découverte de la structure profonde de la psyché et de ses inconscient. Jung a souligné l'importance de la structure symbolique des textes alchimiques, une structure qui est comprise comme un moyen indépendant de la recherche en laboratoire, comme une structure en soi.
  3. Calian, George Florin (2010). Alkimia Operativa et Alkimia Speculativa. Quelques controverses modernes sur l'historiographie de l'alchimie. Budapest: Annuel d'études médiévales au CEU. 167-168.
  4. ^ Une réponse complète de Jung écartant les rumeurs peut être trouvée dans C. G Jung Prenant la parole, entrevues et rencontres, Princeton University Press, 1977.
  1. ^ Jung, C.G. ([1959] 1969). Les archétypes et l'inconscient collectif, Collected Works, Volume 9, Part 1, Princeton, N.J .: Princeton University Press.
  2. ISBN0-691-01833-2. par. 259
  3. ^ uneb
  4. Carl Jung (1959) [1954]. "Concernant les archétypes, avec une référence particulière au concept Anima (Traduit de Uber den Archetypus mit besonderer Berücksichtigung des Animabegriffes, Von den Wurzeln des Bewusstseins (Zurich: Rascher, 1954)) ". Les archétypes et l'inconscient collectif, Œuvres Recueillies, Volume 9, Partie 1. Presses universitaires de Princeton. p. 55, par. 113. ISBN0-691-01833-2.
  5. ^
  6. Carl Jung (1973) [1950]. Adler, Gerhard, Jaffé, Aniela (éd.). Lettres de C.G. Jung. 1: 1906-1950. Traduit par Hull, R. F. C. Princeton University Press. lettre du 28 février 1932, page 88. ISBN0-691-09895-6. Voici mes réponses à vos questions sur Goethe: Ma mère a attiré mon attention sur Faust quand j'avais environ 15 ans. Goethe était important pour moi à cause de Faust. Dans mon cercle, Faust est un objet d'un vif intérêt. J'ai connu un jour un grossiste qui emportait toujours avec lui une édition de poche de Faust.
  7. ^
  8. Carl Jung (1963). Souvenirs, rêves, réflexions. Maison aléatoire. p. 101. ISBN 0-679-72395-1.
  9. ^
  10. Jung, C.G. (2014). Deux essais sur la psychologie analytique. Routledge. p. 72. ISBN9781317535362. Le vieil Héraclite, qui était en effet un très grand sage, découvrit la plus merveilleuse de toutes les lois psychologiques: la fonction régulatrice des contraires. Il l'appelait énantiodromie, une course à contre-courant, par laquelle il voulait dire que tôt ou tard tout se heurte à son contraire.
  11. ^
  12. Paul C. Bishop (1er juin 1996). "L'utilisation de Kant dans les premiers travaux psychologiques de Jung". Journal des études européennes. 26 (2): 107-140. doi: 10.1177 / 004724419602600201. S2CID161392112. Récupéré le 28 novembre 2020.
  13. ^
  14. Souvenirs, rêves, réflexions. p. 68.
  15. ^
  16. Falzeder, Ernst, Beebe, John (éd.). La question des types psychologiques: la correspondance entre C.G. Jung et Hans Schmid-Guisan, 1915-1916. p. 30.
  17. ^ uneb
  18. Polly Young-Eisendrath. Le compagnon de Cambridge de Jung. Université de Cambridge, 2010. pp. 24–30.
  19. ^
  20. Carl Jung (1976). "II. Les idées de Schiller sur le problème de type". Œuvres collectées de C.G. Jung, Volume 6: Types psychologiques. Presses universitaires de Princeton. Le service rendu par Schiller de notre point de vue psychologique, comme cela deviendra clair au cours de notre exposition, n'est en aucun cas négligeable, car il nous offre des lignes d'approche soigneusement élaborées dont nous, psychologues, commençons à peine à apprécier la valeur. apprécier.
  21. ^ Eileen Rizo-Patron, Edward S. Casey, Jason M. Wirth (éd.), Aventures en phénoménologie: Gaston Bachelard, SUNY Press, 2017, p. 123 n. 11.
  22. ^
  23. Philip K. Dick (2011) [1974]. "Lettre à Claudia Bush, 26 novembre 1974". In Jackson, Pamela, Lethem, Jonathan (éd.). L'exégèse de Philip K. Dick. Houghton Mifflin Harcourt Publishing Company. p. 50. ISBN978-0-547-54927-9.
  24. ^
  25. Hesse, Hermann (1973) [1950]. "Addenda, avril 1950, lettre à Emanuel Maier de Hermann Hesse". Lettres de C.G. Jung. Par Carl Jung. Adler, Gerhard, Jaffé, Aniela (éd.). 1: 1906-1950. Traduit par Hull, R. F. C. Princeton University Press. p. 575. ISBN0-691-09895-6. En 1916, j'ai subi une analyse avec un ami médecin qui était en partie un élève de Jung. À ce moment-là, je me suis familiarisé avec les premiers travaux de Jung, le Wandlungen der Libido, qui m'a impressionné. J'ai aussi lu plus tard des livres de Jung
  26. ^
  27. Erich Neumann (2014) [1949]. "Introduction". Les origines et l'histoire de la conscience. Presses universitaires de Princeton. p. xv. ISBN978-0691163598. La tentative suivante pour décrire les étapes archétypales du développement de la conscience est basée sur la psychologie des profondeurs moderne. C'est une application de la psychologie analytique de C. G. Jung, même là où nous nous efforçons d'amplifier cette psychologie, et même si nous pouvons spéculativement dépasser ses limites.
  28. ^
  29. Jordan Peterson (1999). "Préface: Descensus ad Infernos". Cartes de signification. Routledge. p. xvii. ISBN978-0415922227. J'ai lu quelque chose de Carl Jung, à peu près à cette époque, qui m'a aidé à comprendre ce que je vivais. C'est Jung qui a formulé le concept de persona: le masque qui «feignait l'individualité». L'adoption d'un tel masque, selon Jung, a permis à chacun de nous - et à ceux qui nous entourent - de croire que nous étions authentiques. Dit Jung.
  30. ^
  31. Wells, John C. (2008). Dictionnaire de prononciation de Longman (3e éd.). Longman. ISBN978-1-4058-8118-0.
  32. ^
  33. Jones, Daniel (2011). Roach, Peter, Setter, Jane, Esling, John (éd.). Dictionnaire de prononciation anglaise de Cambridge (18e éd.). La presse de l'Universite de Cambridge. ISBN978-0-521-15255-6.
  34. ^
  35. "La vie de Carl Gustav Jung (1875–1961)", Carl Gustav Jung, 1 Oliver's Yard, 55 City Road, Londres EC1Y 1SP Royaume-Uni: SAGE Publications Ltd, pp. 1-38, 2001, doi: 10.4135 / 9781446218921.n1, ISBN978-0-7619-6238-0, récupéré le 8 octobre 2020 CS1 maint: emplacement (lien)
  36. ^ uneb
  37. Schellinski, Kristina (2014). "Qui suis je?". Journal of Analytical Psychology, Vol 59, No 2. Oxford: Wiley Press. 59 (2): 189-211. doi: 10.1111 / 1468-5922.12069. PMID24673274.
  38. ^
  39. Wehr, Gerhard (1987). Jung: une biographie. Boston / Shaftesbury, Dorset: Shambhala. p. 9. ISBN978-0-87773-455-0.
  40. ^
  41. Brome, Vincent (1978). Jung (1 éd.). New York: Atheneum. p. 28.
  42. ^ Bair, p. 8-13.
  43. ^
  44. Wehr, Gerhard (1987). Jung: une biographie. Boston / Shaftesbury, Dorset: Shambhala. pp. 17–19. ISBN978-0-87773-455-0.
  45. ^ uneb
  46. Souvenirs, rêves, réflexions. p. 18.
  47. ^
  48. Dunne, Claire (2002). Carl Jung: Guérisseur blessé de l'âme: une biographie illustrée. Continuum. p. 5.
  49. ^Souvenirs, rêves, réflexions, p. 8.
  50. ^Hoerni, Fischer et Kaufmann 2019, p. 233.
  51. ^ Bair, p. 25.
  52. ^
  53. Wehr, Gerhard (1987). Jung: une biographie. Boston / Shaftesbury, Dorset: Shambhala. p. 349. ISBN978-0-87773-455-0.
  54. ^
  55. Stepp, G. "Carl Jung: Forever Jung". Journal de la vision . Récupéré le 19 décembre 2011.
  56. ^
  57. Souvenirs, rêves, réflexions. pp. 33–34.
  58. ^ Wehr rapporte que le cheminement de carrière choisi par Paul Jung était d'obtenir un doctorat en philologie. C'était un arabiste, mais l'argent de la famille était épuisé pour ses études. Le soulagement provenait d'un héritage familial, cependant, une condition du testament était qu'il ne devrait être offert qu'à un membre de la famille qui avait l'intention d'étudier la théologie et de devenir pasteur. Paul Jung avait donc sa carrière déterminée par un testament, non par sa volonté. Reportez-vous à la page 20.
  59. ^ unebc
  60. Malchiodi, Cathy A. (2006). Le livre source de l'art-thérapie. McGraw-Hill Professionnel. p. 134. ISBN978-0-07-146827-5.
  61. ^
  62. Souvenirs, rêves, réflexions. pp. 22-23.
  63. ^ Wehr, G. p. 144
  64. ^
  65. "Carl Jung | Biographie, théorie et faits". Encyclopædia Britannica . Récupéré le 19 juillet 2017.
  66. ^
  67. Souvenirs, rêves, réflexions. p. 30.
  68. ^
  69. Souvenirs, rêves, réflexions. p. 32.
  70. ^
  71. "Carl Jung | Biographie, théorie et faits". Encyclopædia Britannica . Récupéré le 9 avril 2019.
  72. ^ unebCarl JungArchivé le 20 janvier 2018 à la Wayback Machine. Récupéré le 7 mars 2009
  73. ^ Wehr, G. p. 57.
  74. ^
  75. Wehr, Gerhard (1987). Jung: une biographie. Boston / Shaftesbury, Dorset: Shambhala. p. 14. ISBN978-0-87773-455-0.
  76. ^Hoerni, Fischer & Kaufmann 2019, p. 234, 259.
  77. ^ Stevens, Anthony (1994): Jung, une très courte introduction, Oxford University Press, Oxford et N.Y.
  78. ^ Gay, p. 198
  79. ^ Ellenberger, p. 149.
  80. ^ Wehr, p. 79–85.
  81. ^ Jung, Carl Gustav et Riklin, Franz Beda: Diagnoistische Assoziationsstudien. I. Beitrag. Experimentelle Untersuchungen über Assoziationen Gesunder (pages 55 à 83). 1904, Journ. Psych. Neurol., 3 / 1-2. - Hrsg. v. August Forel et Oskar Vogt. Rouge. contre Karl Brodmann. - Leipzig, Verlag von Johann Ambrosius Barth, 1904, gr-8 °, pages 55-96. (en allemand)
  82. ^ uneb
  83. McGuire, William (1979). Les lettres Freud / Jung. Picador. pp. 12–13. ISBN978-0330258913.
  84. ^Hoerni, Fischer et Kaufmann 2019, p. 259.
  85. ^ uneb
  86. Hayman, Ronald (2001). Une vie de Jung (1ère éd. Américain). New York: W.W. Norton & Co. ISBN978-0-393-01967-4.
  87. ^Hoerni, Fischer et Kaufmann 2019, p. 234.
  88. ^
  89. "C. G. JUNG: Expériences". IWC Schaffhouse . Récupéré le 7 septembre 2015.
  90. ^ Wehr, G. p. 423
  91. ^
  92. Hayman, Ronald (2001). Une vie de Jung (1ère éd. Américain). New York: W.W. Norton & Co. pp. 84–5, 92, 98–9, 102–7, 121, 123, 111, 134–7, 138–9, 145, 147, 152, 176, 177, 184, 185, 186, 189, 194, 213–4. ISBN978-0-393-01967-4.
  93. ^
  94. Hayman, Ronald (2001). Une vie de Jung (1ère éd. Américain). New York: W.W. Norton & Co. pp. 184–8, 189, 244, 261, 262. ISBN978-0-393-01967-4.
  95. ^ Carotenuto, A. Une symétrie secrète. Sabina Spielrien entre Jung et Freud. Tran. Arno Pomerans, John Shepley, Krishna Winston. New York: Pantheon Books, 1982
  96. ^Lothane. Z. Amour tendre et transfert. Lettres non publiées de C G Jung et Sabina Spielrein. Journal international de psychanalyse ». 80, 1999, 1189-1204, Lothane, Z. (2007b). Les pièges de la séduction dans la vie et en thérapie, ou que recherchent les jeunes filles [juives] (Spielrein) dans leurs héros aryens (Jung), et vice versa? Forum international de psychanalyse, 16: 12–27, 81–94
  97. ^
  98. Crowley, Vivianne (1999). Jung: un voyage de transformation. Livres de quête. p. 56. ISBN978-0-8356-0782-7.
  99. ^Hoerni, Fischer et Kaufmann 2019, p. 260.
  100. ^ Wehr, Gerhard. (1987). Jung - Une biographie. Boston / Shaftesbury: Shambhala.
  101. ISBN0 87773 455 0. p. 77
  102. ^ Wehr, p. 105-6.
  103. ^ Peter Gay, Freud: une vie pour notre temps (Londres, 1988) p. 202.
  104. ^ McGuire, W. 1974. La correspondance entre Sigmund Freud et C.G. Jung. Traduit par Ralph Manheim et R.F.C. Coque. Princeton: Presses universitaires de Princeton.
  105. ISBN9780691098906
  106. ^ uneb
  107. Rosenzwieg, Saul (1992). Freud, Jung et Hall the King-Maker. ISBN978-0-88937-110-1.
  108. ^
  109. Makari, George (2008). Révolution dans l'esprit: la création de la psychanalyse. Duckworth. 249. ISBN9780715637593.
  110. ^
  111. Jung, Carl (1963). Souvenirs, rêves, réflexions . Livres du Panthéon. p. 206.
  112. ^
  113. Carlson, Heth (2010). Psychologie: la science du comportement. Upper Saddle River, NJ: Pearson. p. 434. ISBN978-0-205-64524-4.
  114. ^ uneb
  115. Gay, Peter (2006). Freud: une vie pour notre temps. Norton. p. 225.
  116. ^ Mary Williams, "L'indivisibilité de l'inconscient personnel et collectif", Journal de psychologie analytique 8.1, janvier 1963. Voir aussi: Jung, Œuvres collectées vol. 9.I (1959), «Le concept de l'inconscient collectif» (1936), ¶91 (p. 43).
  117. ^
  118. Vernon, Mark (6 juin 2011). "Carl Jung, partie 2: Une relation troublée avec Freud - et les nazis". Le gardien. ISSN0261-3077. Récupéré le 19 juillet 2017.
  119. ^
  120. Addison, Ann (2009). "Jung, le vitalisme et le psychoïde: une reconstruction historique ". Journal de psychologie analytique. 54 (1): 123–42. doi: 10.1111 / j.1468-5922.2008.01762.x. PMID19161521.
  121. ^ Jones, Ernest, éd. Lionel Trilling et Steven Marcus. La vie et l'œuvre de Sigmund Freud, New York: Anchor Books, 1963.
  122. ^ uneb
  123. Vernon, Mark (6 juin 2011). "Carl Jung, partie 2: Une relation troublée avec Freud - et les nazis". Le gardien . Récupéré le 7 juin 2015.
  124. ^ McGuire, William. (1995), `` Firm Affinities: Jung's relations with Britain and the United States '' dans Journal de psychologie analytique, 40, p. 301-326.
  125. ^
  126. Jung, C. G. (1916). Articles rassemblés sur la psychologie analytique. Dr Constance E. Long. Baillière, Tindall et Cox.
  127. ^Les livres noirs de C.G. Jung (1913-1932), éd. Sonu Shamdasani, (Stiftung der Werke von C. G. Jung & W. W. Norton & Company), octobre 2020.
  128. ^ unebc
  129. Corbett, Sara (16 septembre 2009). "Le Saint Graal de l'Inconscient". Le New York Times . Récupéré le 20 septembre 2009.
  130. ^ uneb
  131. "Le Livre Rouge de C. G. Jung". Musée d'art Rubin. Archivé de l'original le 11 juillet 2009. Récupéré le 20 septembre 2009.
  132. ^ uneb
  133. McGuire, William (1995). "Affinités fermes: les relations de Jung avec la Grande-Bretagne et les États-Unis". Journal de psychologie analytique. 40 (3): 301–326. doi: 10.1111 / j.1465-5922.1995.00301.x.
  134. ^
  135. Jung, C.G. (1935). Conférences Tavistock, dans La vie symbolique. Œuvres collectées, vol.18. Londres: Routledge. pp. 1–182. ISBN0-7100-8291-6.
  136. ^Hoerni, Fischer et Kaufmann 2019, p. 261.
  137. ^
  138. Lunding, N. Chr., Bruel, Oluf (mars 1939). "Le Dixième Congrès International de Psychothérapie Médicale à Oxford, du 29 juillet au 2 août 1938". Journal de la personnalité. 7 (3): 255–258. doi: 10.1111 / j.1467-6494.1939.tb02147.x. ISSN0022-3506.
  139. ^
  140. Kirsch, Thomas B. (2012). Les Jungiens: une perspective comparative et historique. Routledge. p. 40. ISBN9781134725519.
  141. ^
  142. Jung, Carl (1988). Psychologie et religion occidentale. Ark Routledge. p. v. ISBN978-0744800913. Un troisième essai tout aussi important est Psychologie et religion, à l'origine donné comme Terry Lectures à l'Université de Yale en 1937. Note éditoriale par William McGuire.
  143. ^
  144. Duvall, John N. (2008). Race et identité blanche dans la fiction sudiste: de Faulkner à Morrison . Palgrave Macmillan. p. 165. ISBN9780230611825.
  145. ^
  146. Burleson, Blake W. (2005). Jung en Afrique. ISBN978-0-8264-6921-2.
  147. ^
  148. Vaughan, A.G (2019). "Histoire culturelle afro-américaine et réflexions sur Jung dans la diaspora africaine". Journal de psychologie analytique. 64 (3): 320–348. doi: 10.1111 / 1468-5922.12501.
  149. ^
  150. Bair, Deirdre (2003). Jung: une biographie. pp. 417–430. ISBN978-0-316-07665-4.
  151. ^ unebHoerni, Fischer et Kaufmann 2019, p. 262.
  152. ^Les œuvres rassemblées de C. G. Jung, p. 152, par Siegfried M. Clemens, Carl Gustav Jung, 1978.
  153. ^ Dans Psychologie et religion, v.11, Œuvres collectées de C. G. Jung, Princeton. Il a d'abord été publié en tant que Répondre auf Hiob, Zurich, 1952 et traduit en anglais en 1954, à Londres.
  154. ^
  155. Bair, Deirdre (2003). Jung . Boston: Little, Brown. 622–3. ISBN978-0-316-07665-4.
  156. ^
  157. "Dr. Carl G. Jung est mort à 85 ans, pionnier en psychologie analytique". Le New York Times.
  158. ^
  159. Wehr, Gerhard (1987). Jung - Une biographie. Traduit par Weeks, David. M. Boston: Shambala. 501-505. ISBN0-87773-455-0.
  160. ^ Wehr, Gerhard. p.14.
  161. ^
  162. Lachman, Gary (2010). Jung le mystique. New York: Tarcher / Pingouin. p. 258. ISBN978-1-58542-792-5.
  163. ^ Anthony Stevens (1991) Sur Jung Londres: Penguin Books, p. 27–53
  164. ^ Dicks-Mireaux, M. J. (1964). "Extraversion-Introversion en psychologie expérimentale: exemples de preuves expérimentales et leurs explications théoriques", Journal de psychologie analytique, 9, 2.
  165. ^ Anthony Stevens (1991) Sur Jung Londres: Penguin Books, p. 199.
  166. ^ unebce
  167. "Le Modèle Jungian de la Psyché | Journal Psyché". journalpsyche.org . Récupéré le 11 janvier 2020.
  168. ^ Brillant, George. (1997) "La synchronicité comme base de l'attitude analytique", Journal de psychologie analytique, 42, 4
  169. ^
  170. Carl Jung (1959). "Aspects psychologiques de l'archétype de la mère". Les archétypes et l'inconscient collectif, Œuvres Recueillies, Volume 9, Partie 1. Presses universitaires de Princeton. para. 152. ISBN 0-691-01833-2.
  171. ^ unebc
  172. Carl Jung (1959). Les archétypes et l'inconscient collectif, Œuvres Recueillies, Volume 9, Partie 1. Presses universitaires de Princeton. para. 90-92.118. ISBN0-691-01833-2.
  173. ^
  174. Carl Jung (1959). Les archétypes et l'inconscient collectif, Œuvres Recueillies, Volume 9, Partie 1. Presses universitaires de Princeton. para. 91. ISBN0-691-01833-2.
  175. ^
  176. Carl Jung (1959). Les archétypes et l'inconscient collectif, Œuvres Recueillies, Volume 9, Partie 1. Presses universitaires de Princeton. para. 80-81. ISBN0-691-01833-2.
  177. ^
  178. Carl Jung (1959). Les archétypes et l'inconscient collectif, Œuvres Recueillies, Volume 9, Partie 1. Presses universitaires de Princeton. para. 153. ISBN 0-691-01833-2.
  179. ^
  180. Carl Jung (1959). Les archétypes et l'inconscient collectif, Œuvres Recueillies, Volume 9, Partie 1. Presses universitaires de Princeton. para. 99. ISBN0-691-01833-2.
  181. ^
  182. Carl Jung (1959). Les archétypes et l'inconscient collectif, Œuvres Recueillies, Volume 9, Partie 1. Presses universitaires de Princeton. para. 89,110,115. ISBN0-691-01833-2.
  183. ^
  184. C.G. Jung. Types psychologiques. Princeton University Press, 1971. pp. 136–147.
  185. ^
  186. Stepp, G. "Les gens: qui en ont besoin". Journal de la vision . Récupéré le 19 décembre 2011.
  187. ^
  188. Arild, Sigurd (19 avril 2014). "5 faits de base sur Jung et types". CélébritésTypes. CelebrityTypes International. p. 1 . Récupéré le 9 juin 2015.
  189. ^ Jolande Székács Jacobi, Masques de l'âme. William B. Eerdmans Publishing Company, 1977, Robert H. Hopcke, Personnage. Berkeley: Publications Shambhala, 1995.
  190. ^Carl Gustav Jung ", Les relations entre l'ego et l'inconscient", dans: Joseph Campbell (éd.), Le Jung portable. New York: Viking Press, 1971, p. 106.
  191. ^Carl Gustav Jung, Deux essais sur la psychologie analytique. Princeton, NJ: Princeton University Press, 2e éd. 1977, p. 157.
  192. ^ Joann S. Lublin, "Comment ressembler et agir comme un leader", Le journal de Wall Street, 12 septembre 2011.
  193. ^Kees van der Pijl, "Mai 1968 et le mouvement mondialiste alternatif - Formation de classe de cadres et transition vers le socialisme". Dans: Angelika Ebbinghaus et al. (éd.), 1968: Une vue des mouvements de protestation 40 ans après, dans une perspective mondiale. 43e Conférence internationale du travail et d 'histoire sociale [de] 2008. Vienne: Akademische Verlagsanstalt, 2009, pp.192, 193, 194.
  194. ^Aniela Jaffe, avant-propos de Souvenirs, rêves, réflexions
  195. ^
  196. Dunne, Clare (2002). "Prélude". Carl Jung: Guérisseur blessé de l'âme: une biographie illustrée. Groupe d'édition international Continuum. p. 3. ISBN978-0-8264-6307-4.
  197. ^
  198. Frick, Eckhard, Lautenschlager, Bruno (2007). Auf Unendliches bezogen - Spirituelle Entdeckungen bei C. G. Jung. Munich: Koesel. p. 204. ISBN978-3-466-36780-1.
  199. ^
  200. Crowley, Vivianne (2000). Jung: Un voyage de transformation: explorer sa vie et expérimenter ses idées. Wheaton Illinois: Livres de quête. ISBN978-0-8356-0782-7.
  201. ^ Andrew Reid Fuller, «Psychologie et religion: huit points de vue», 2002, p. 111
  202. ^BBC Face à face diffusion, 22 octobre 1959
  203. ^
  204. Rollins, Wayne Giibert (2013). Jung et la Bible. Eugene, Oregon: Wipf and Stock Publishers [réimpression de l'édition de 1983]. p. 121. ISBN978-1625642615. Récupéré le 23 janvier 2020.
  205. ^
  206. Wulff, David (1991). Psychologie de la religion: points de vue classiques et contemporains. Wiley et fils. p. 464. ISBN978-0471502364.
  207. ^
  208. Levin, Jérôme David (1995). "D'autres théories étiologiques de l'alcoolisme". Introduction au counseling en matière d'alcoolisme. Taylor et Francis. p. 167. ISBN978-1-56032-358-7.
  209. ^ Alcoholics Anonymous World Services, Inc. (1984) Transmettez-le: L'histoire de Bill Wilson et comment les AA Le message a atteint le monde. New York: Alcoholics Anonymous World Services, Inc.
  210. ISBN 0-916856-12-7, page. 381–386.
  211. ^ Jung, C. G., Adler, G. et Hull, R. F. C., éds. (1977), Œuvres collectées de C. G. Jung, Volume 18: The Symbolic Life: Miscellaneous Writings Princeton, NJ: Princeton University Press,
  212. ISBN978-0-691-09892-0, p. 272, comme noté 2007-08-26 à http://www.stellarfire.org/additional.html Archivé le 8 septembre 2007 à la Wayback Machine
  213. ^
  214. "Jungian 12 étapes". Créateurs d'espoir. Archivé de l'original le 9 juin 2019. Récupéré le 5 juin 2019.
  215. ^ uneb
  216. Carl Gustav Jung (1997). Jung sur la synchronicité et le paranormal. Presse de psychologie. p. 6. ISBN978-0-415-15509-0.
  217. ^ uneb
  218. Carl Gustav Jung (1997). Jung sur la synchronicité et le paranormal. Presse de psychologie. p. 7. ISBN978-0-415-15509-0.
  219. ^
  220. Nickell, Joe (septembre 2002). "" Visites ": Contacts après la mort". Enquêteur sceptique. 12 (3). Archivé de l'original le 8 août 2018. Récupéré le 8 août 2018.
  221. ^
  222. Michael Shermer, Pat Linse (2002). L'encyclopédie sceptique de la pseudoscience. ABC-CLIO. 240–241. ISBN978-1-57607-653-8.
  223. ^
  224. C. G. Jung (15 avril 2013). Synchronicité: un principe de connexion acausique. Routledge. p. 27. ISBN978-1-134-96845-9.
  225. ^
  226. Sullivan, Charles (août 2009). "Qu'est-ce qui ne va pas avec le I Ching? Ambiguïté, obscurité et synchronicité". Enquêteur sceptique. 33 (4). Archivé de l'original le 14 décembre 2017. Récupéré le 8 août 2018.
  227. ^ Jung, C. G. et Wolfgang Pauli, L'interprétation de la nature et de la psyché, New York: Pantheon Books, 1955.
  228. ^
  229. Chodorow, Joan (1991). "Thérapie de danse et psychologie de profondeur: L'imagination en mouvement - Routledge". Récupéré le 23 novembre 2017.
  230. ^
  231. Pallaro, Patrizia (15 janvier 2007). Mouvement authentique: bouger le corps, bouger soi-même, être déplacé: une collection d'essais - Volume deux. Londres: Éditeurs Jessica Kingsley. p. 33. ISBN978-1846425868.
  232. ^
  233. Jung, Carl (2006). Le moi inconnu: le problème de l'individu dans la société moderne. Nouvelle bibliothèque américaine. pp. 15–16. ISBN978-0-451-21860-5.
  234. ^ C. G. Jung, Die Beziehungen zwischen dem Ich und dem Unbewußten, chapitre un, deuxième section, 1928. Aussi, C. G. Jung Aufsätze zur Zeitgeschichte, 1946. Les discours prononcés en 1933 et 1937 sont extraits.
  235. ^
  236. Jung, Carl (2006). Le moi inconnu: le problème de l'individu dans la société moderne. Nouvelle bibliothèque américaine. p. 14. ISBN978-0-451-21860-5.
  237. ^ uneb
  238. Jung, Carl (2006). Le moi inconnu: le problème de l'individu dans la société moderne. Nouvelle bibliothèque américaine. 23–24. ISBN978-0-451-21860-5.
  239. ^
  240. Jung, Carl (1960). Psychologie et religion. La presse Vail-Ballou ic. p. 59. ISBN978-0-300-16650-7.
  241. ^
  242. Jung, Carl (2006). Le moi inconnu: le problème de l'individu dans la société moderne. Nouvelle bibliothèque américaine. p. 23. ISBN978-0-451-21860-5.
  243. ^
  244. Jung, Carl (2006). Le moi inconnu: le problème de l'individu dans la société moderne. Nouvelle bibliothèque américaine. p. 25. ISBN978-0-451-21860-5.
  245. ^
  246. Jung, Carl (2006). Le moi inconnu: le problème de l'individu dans la société moderne. Nouvelle bibliothèque américaine. p. 24. ISBN978-0-451-21860-5.
  247. ^
  248. Jung, Carl (2006). Le moi inconnu: le problème de l'individu dans la société moderne. Nouvelle bibliothèque américaine. p. 14 et 45. ISBN978-0-451-21860-5.
  249. ^ uneb Clark, R.W (1980) Freud: l'homme et la cause. Londres: Cape, p. 492–3
  250. ^Lifton, Robert Jay (27 janvier 1985) "Psychothérapie sous le Troisième Reich"Le New York Times
  251. ^ Jaffé, Aniela (1972), Tiré de la vie et de l'œuvre de C. G. Jung, Hodder et Stoughton, Londres.
  252. ISBN0-340-12515-2, pp. 79–80.
  253. ^ Une traduction anglaise de la circulaire se trouve dans Jung, Carl G. (1970), Œuvres collectées, Volume 10, Routledge et Kegan Paul, Londres,
  254. ISBN 0-7100-1640-9, pp. 545-546.
  255. ^ Jaffé, Aniela (1972), Tiré de la vie et de l'œuvre de C. G. Jung, Hodder et Stoughton, Londres.
  256. ISBN 0-340-12515-2, p. 82.
  257. ^ Jaffé, Aniela (1972), Tiré de la vie et de l'œuvre de C. G. Jung, Hodder et Stoughton, Londres.
  258. ISBN 0-340-12515-2, p. 80.
  259. ^ Mark Medweth. "Jung et les nazis", dans Psybernetika, Hiver 1996.
  260. ^ Article republié en anglais dans Jung, Carl G. (1970), Œuvres collectées, Volume 10, Routledge et Kegan Paul, Londres,
  261. ISBN 0-7100-1640-9, p. 538.
  262. ^ Article republié en anglais dans Jung, Carl G. (1970), Œuvres collectées, Volume 10, Routledge et Kegan Paul, Londres,
  263. ISBN 0-7100-1640-9, p. 538. Voir aussi Stevens, Anthony, Jung: une très courte introduction, Oxford, New York: Oxford University Press, 2001.
  264. ISBN0-19-285458-5
  265. ^ uneb Jaffé, Aniela (1972), Tiré de la vie et de l'œuvre de C. G. Jung, Hodder et Stoughton, Londres.
  266. ISBN 0-340-12515-2, p. 83.
  267. ^
  268. Noll, Richard (1994). Le culte Jung: les origines d'un mouvement charismatique (1ère éd.). Presses universitaires de Princeton. p. 336.
  269. ^Grossman 1979.
  270. ^
  271. Noll, Richard (1994). Le culte Jung: les origines d'un mouvement charismatique (1ère éd.). Presses universitaires de Princeton. p. 134.
  272. ^
  273. Sherry, Jay (2010). Carl Gustav Jung: conservateur d'avant-garde. Palgrave Macmillan.
  274. ^ Jung, Carl G. (1970), Œuvres collectées, Volume 10, Routledge et Kegan Paul, Londres,
  275. ISBN 0-7100-1640-9, p. 185.
  276. ^C. G. Jung s'exprimant: entrevues et rencontres, éds William McGuire et R. F. C. Hull, Princeton University Press, pp.128, réimpression de Diagnostiquer les dictateurs (1938).
  277. ^C. G. Jung s'exprimant: entrevues et rencontres, éds William McGuire et R. F. C. Hull (Londres: Thames et Hudson, 1978), pp. 91–93, 115–135, 136–40.
  278. ^ Entretien avec Carol Baumann, publié dans le Bulletin du club de psychologie analytique de New York, Décembre 1949.
  279. ^Œuvres collectées, volume 10
  280. ^ Falk, A Antisémitisme Une histoire et une psychanalyse de la haine contemporaine Westport Connecticut: Praeger, 2008, p. 110-111
  281. ^ Lettre à William M Kranefeldt du 9 février 1934 réimprimée dans le Revue internationale de psychanalyse Vol. 4: 377 (1977)
  282. ^Samuels, Andrew. (1997), Institut de recherche historique, séminaire électronique de l'Université de Londres. «Jung and Antisémitisme», également publié dans le Quartier juif, Printemps 1994.
  283. ^
  284. Dickey, Christopher (12 novembre 2016). "Le rétrécissement en tant qu'agent secret: Jung, Hitler et l'OSS". La bête quotidienne.
  285. ^
  286. Hopcke, R. (1988). "Jung et l'homosexualité: une vision plus claire". Journal de psychologie analytique. 33 (1): 65–80. doi: 10.1111 / j.1465-5922.1988.00065.x.
  287. ^ Hill, S.J. 2013. Confrontation avec l'inconscient: psychologie de la profondeur jungienne et expérience psychédélique: Muswell Hill Press., Carhart-Harris, Robin L., et al. 2010. Le mode par défaut, les fonctions du moi et l'énergie libre: un compte rendu neurobiologique des idées freudiennes. Brain 133 (4): 1265-1283., 2014 Le cerveau entropique: une théorie des états conscients informée par la recherche en neuroimagerie avec des médicaments psychédéliques. Frontiers in Human Neuroscience 8., Clark, Gary. ′ Intégrer l'archaïque et le moderne: le livre rouge, les modalités cognitives visuelles et la neuroscience des états altérés de conscience ′. Dans Livre rouge de Jung pour notre temps: à la recherche de l'âme dans des conditions postmodernes Volume 4. Ed. Murray Stien et Thomas Artz. Publications Chiron.
  288. ^ Carhart-Harris, Robin L. et coll. 2010. Le mode par défaut, les fonctions du moi et l'énergie libre: un compte rendu neurobiologique des idées freudiennes. Brain 133 (4): 1265-1283., 2014 Le cerveau entropique: une théorie des états conscients informée par la recherche en neuroimagerie avec des médicaments psychédéliques. Frontières de la neuroscience humaine 8.
  289. ^ Clark, Gary. Intégrer l'archaïque et le moderne: le livre rouge, les modalités cognitives visuelles et la neuroscience des états altérés de conscience. In Jung's Red Book for Our Time: Searching for Soul Under Postmodern Conditions Volume 4. Ed. Murray Stien et Thomas Artz. Publications Chiron, p. 147.
  290. ^ Clark, Gary. Intégrer l'archaïque et le moderne: le livre rouge, les modalités cognitives visuelles et la neuroscience des états altérés de conscience. In Jung's Red Book for Our Time: Searching for Soul Under Postmodern Conditions Volume 4. Ed. Murray Stien et Thomas Artz. Publications Chiron, p. 158.
  291. ^ Jung, C.G., G. Adler et A. Jaffé. 1976. Lettres: Routledge, p. 382.
  292. ^ Hill, S.J. 2013. Confrontation avec l'inconscient: psychologie de la profondeur jungienne et expérience psychédélique: Muswell Hill Press.
  293. ^
  294. Haggbloom, Steven J., Warnick, Renee, Warnick, Jason E., Jones, Vinessa K., Yarbrough, Gary L., Russell, Tenea M., Borecky, Chris M., McGahhey, Reagan, et al. (2002). "Les 100 psychologues les plus éminents du 20ème siècle". Examen de la psychologie générale. 6 (2): 139-152. CiteSeerX10.1.1.586.1913. doi: 10.1037 / 1089-2680.6.2.139. S2CID145668721.
  295. ^
  296. "Laurens van der Post". Récupéré le 2 décembre 2007.
  297. ^
  298. Jones, J.D.F. (2001). Conteur: Les nombreuses vies de Laurens van der Post. ISBN978-0-7867-1031-7.
  299. ^
  300. Liukkonen, Petri. «Hermann Hesse». Livres et écrivains (kirjasto.sci.fi). Finlande: Bibliothèque publique de Kuusankoski. Archivé de l'original le 4 décembre 2007.
  301. ^
  302. Le monde est fait de verre par Morris West.
  303. ^Rien que pour vos yeux: les lettres de Robertson Davies édité par Judith Skelton Grant (New York: Viking, 2001) 72
  304. ^
  305. Birkhäuser, Peter, Marie-Louise von Franz, Eva Wertanschlag et Kaspar Birkhäuser (1980–1991). Lumière des ténèbres: les peintures de Peter Birkhäuser . Boston, MA: Birkhäuser Verlag. ISBN978-3-7643-1190-2.
  306. ^Expressionnisme abstrait, Jackson Pollock "Dessins psychanalytiques" Peintures "Archivé le 15 juin 2010 à la Wayback Machine. Récupéré le 24 juillet 2010
  307. ^
  308. Stockstad, Marilyn (2005). Histoire de l'art. Upper Saddle River, New Jersey: Pearson Education, Inc. ISBN978-0-13-145527-6.
  309. ^
  310. Grant, Linda (5 juin 2003). "L'histoire a brisé Liverpool, et cela m'a brisé le cœur". Le gardien. Londres . Récupéré le 24 février 2010.
  311. ^
  312. Cavanagh, Terry (1997). Sculpture publique de Liverpool. Presse universitaire de Liverpool. ISBN978-0-85323-711-2. Récupéré le 23 mai 2012.
  313. ^Stark, Tanja, (2015) «Crashing Out with Sylvian: David Bowie, Carl Jung and the Unconscious» dans Deveroux, E., M.Power et A. Dillane (eds) David Bowie: Critical Perspectives: Routledge Press Contemporary Music Series. (Chapitre 5)
  314. ^
  315. "La FAQ de l'outil". toolshed.down.net . Récupéré le 13 décembre 2019.
  316. ^Gualdrón, Andrés, (23 janvier 2017). «Spinetta y las criaturas imposibles». Revista Arcadia. Consulté le 7 novembre 2018.
  317. ^
  318. "BBC Music - BBC Music, Sgt. Pepper - Rencontrez le Groupe: Carl Gustav Jung".
  319. ^
  320. Bell, Crystal (11 avril 2019). "Une carte de l'âme: Syllabus de Persona pour aider à envelopper votre cerveau autour du nouvel album de BTS". MTV. Récupéré le 13 avril 2019.
  321. ^
  322. Kim, Namjoon. "BTS (방탄 소년단) Carte de l'Ame: Remorque de Retour 'Persona'". Big Hit Entertainment - via YouTube.
  323. ^
  324. "CARTE DE L'ÂME: 7 | BTS | Divertissement Big Hit". www.ibighit.com . Récupéré le 11 janvier 2020.
  325. ^
  326. BTS (방탄 소년단) CARTE DE L'ÂME: 7 'Interlude: Shadow' Comeback Trailer , récupéré le 11 janvier 2020
  327. ^
  328. "Briser le message du rappeur Suga de BTS Dans Intermède Puissant: Bande-annonce d'album d'ombre". Raffinerie29 . Récupéré le 11 janvier 2020.
  329. ^
  330. BTS (방탄 소년단) CARTE DE L'ÂME: 7 'Outro: Ego' Comeback Trailer , récupéré le 2 février 2020
  331. ^
  332. "BTS 'J-Hope Fronts' Carte de l'âme: 7 'Comeback Trailer' Outro: Ego '". Billboard.com . Récupéré le 2 février 2020.
  333. ^
  334. Bondanella, Peter E. (17 janvier 2002). Les films de Federico Fellini . p. 94. ISBN978-0-521-57573-7.
  335. ^
  336. "Interview de la BBC". 19 février 2011.
  337. ^ Sagesse du rêve (Carl Jung) https://www.youtube.com/watch?v=Ci9nfJbvBjY
  338. ^
  339. Segaller, Stephen et Berger, Merrill (1990). Sagesse du rêve. Publications de Shambhala. ISBN978-0-87773-5878. CS1 maint: noms multiples: liste des auteurs (lien)
  340. ^[1] Le site Kubrick: Full Metal Jacket.
  341. ^
  342. Cronenberg, David (2012). Une méthode dangereuse (en français). Culver City, Californie: Sony Pictures Home Entertainment. OCLC776921046.
  343. ^
  344. Jacobs, Matthew (20 octobre 2019). "'Il Sort De Veut Un Papa': Décoder L'homoérotisme Dans 'Le Phare'". HuffPost.
  345. ^
  346. Oleksinski, Johnny (8 décembre 2020). "Critique" Soul ": l'excellent film de jazz de Pixar va plus loin que jamais". NYPost.
  347. ^
  348. Collection numérique Megami Ibunroku Persona: Persona World (en japonais). ASCII Media Works. 1998. pp. 6–11. ISBN978-4757200142. Scans traduits
  349. ^
  350. Valentine, Digi (13 juillet 2007). "Une Interview de Yuji Naka". Nuits dans les rêves. Sonic Retro. Archivé de l'original le 24 mars 2016. Récupéré le 29 novembre 2015.
  351. ^
  352. Jung, Carl Gustav (1984). Analyse des rêves: notes du séminaire donné en 1928-1930. Presses universitaires de Princeton. ISBN978-0691098968.

Modifier les sources

  • L'homme moderne à la recherche d'une âme, un livre d'essais psychologiques de Jung rassemblé en 1933
  • Jung, Carl Gustav, Marie-Luise von Franz (1964). L'homme et ses symboles. Doubleday. ISBN978-84-493-0161-2.
  • Carl Gustav Jung, Psychologie analytique: sa théorie et sa pratique (Les conférences Tavistock) (Ark Broché), 1990,
  • ISBN0-7448-0056-0
  • Fordham, Frieda (1966). Une introduction à la psychologie de Jung . Harmondsworth: Penguin Books Ltd. ISBN978-0140202731.
  • Anthony Stevens, Jung. Une très courte introduction, Oxford University Press, Oxford, 1994,
  • ISBN0-19-285458-5
  • Anthony Stevens, Sur Jung, Princeton University Press, 1990 (1999)
  • Les écrits de base de C. G. Jung, édité par V. S. de Laszlo (The Modern Library, 1959),
  • ISBN0-67960-071-X
  • Le Jung portable, édité par Joseph Campbell (Viking Portable),
  • ISBN0-14-015070-6
  • Edward F Edinger, Ego et archétype, (Publications Shambhala),
  • ISBN0-87773-576-X
  • Robert Hopcke, Visite guidée des œuvres rassemblées de C. G. Jung,
  • ISBN1-57062-405-4
  • Edward C. Whitmont, La quête symbolique: concepts de base de la psychologie analytique, Princeton University Press, Princeton, New Jersey, 1969, 1979,
  • ISBN0-691-02454-5
  • O'Connor, Peter A. (1985). Comprendre Jung, se comprendre. New York, NY: Paulist Press. ISBN978-0-8091-2799-3.
  • The Cambridge Companion to Jung, deuxième édition, éds Polly Young-Eisendrath et Terence Dawson, publié en 2008 par Cambridge University Press

Textes dans divers domaines de la pensée jungienne

  • Robert Aziz, Psychologie de la religion et de la synchronicité de C. G. Jung (1990), actuellement dans sa 10e édition, est une publication à comité de lecture de State University of New York Press.
  • ISBN0-7914-0166-9
  • Robert Aziz, Synchronicité et transformation de l'éthique en psychologie jungienne dans Carl B. Becker, éd., Vues éthiques asiatiques et jungiennes. Westport, CT: Greenwood, 1999.
  • ISBN0-313-30452-1
  • Robert Aziz, Le paradigme syndétique: le chemin inexploré au-delà de Freud et Jung (2007), une publication avec comité de lecture de la State University of New York Press.
  • ISBN978-0-7914-6982-8
  • Robert Aziz, Préface dans Lance Storm, éd., Synchronicité: perspectives multiples sur la coïncidence significative. Pari, Italie: Pari Publishing, 2008.
  • ISBN978-88-95604-02-2
  • Wallace Clift, Jung et le christianisme: le défi de la réconciliation. New York: The Crossroad Publishing Company, 1982.
  • ISBN0-8245-0409-7
  • Edward F. Edinger, Le mystère du Coniunctio,
  • ISBN0-919123-67-8
  • Wolfgang Giegerich, La vie logique de l'âme,
  • ISBN3-631-38225-1
  • James A Hall M.D., Interprétation des rêves jungiens,
  • ISBN0-919123-12-0
  • James Hillman, "Healing Fiction",
  • ISBN0-88214-363-8
  • Montiel, Luis, "El rizoma oculto de la psicología profunda. Gustav Meyrink y Carl Gustav Jung", Frenia, 2012,
  • ISBN978-84-695-3540-0
  • Catherine M Nutting, Perspicacité concrète: l'art, l'inconscient et la spontanéité transformatrice, Thèse UVic 2007214
  • Andrew Samuels, Dictionnaire critique de l'analyse jungienne,
  • ISBN0-415-05910-0
  • Chanteur de juin, Limites de l'âme,
  • ISBN 0-385-47529-2. Sur la psychothérapie
  • Anthony Storr, Jung (1973)
  • ISBN0-00-633166-1
  • - Le Jung essentiel (1983)
  • ISBN0-691-08615-X
  • - The Essential Jung: Écrits sélectionnés (1999)
  • ISBN0-00-653065-6
  • Marion Woodman, La Vierge enceinte: un processus de transformation psychologique,
  • ISBN0-919123-20-1
  • Simosko, Vladimir. Jung, musique et musicothérapie: préparé pour l'occasion du C.G. Colloque "Jung et les sciences humaines", 1987. Winnipeg, Man., L'auteur, 1987

  • Andrew Samuels, La psyché politique (Routledge),
  • ISBN0-415-08102-5
  • Lucy Huskinson, Nietzsche et Jung: le moi tout entier dans l'union des opposés (Routledge),
  • ISBN1-58391-833-7
  • Davydov, Andrey. Des archétypes de l'inconscient collectif de Carl Gustav Jung au modèle archétypal individuel. HPA Press, 2014.
  • ISBN9781311820082
  • Remo, F. Roth: Le retour de l'âme du monde, Wolfgang Pauli, C.G. Jung et le défi de la réalité psychophysique [inhabituel], Partie 1: La bataille des géants. Pari Publishing, 2011,
  • ISBN978-88-95604-12-1
  • Remo, F. Roth: Le retour de l'âme du monde, Wolfgang Pauli, C.G. Jung et le défi de la réalité psychophysique [inhabituel mundus], partie 2: une théorie psychophysique. Pari Publishing, 2012,
  • ISBN978-88-95604-16-9

Relation Jung-Freud

  • Kerr, John. Une méthode des plus dangereuses: l'histoire de Jung, Freud et Sabina Spielrein. Knopf, 1993.
  • ISBN0-679-40412-0.

Souvenirs de Jung par d'autres personnes


LE SAC À DOS BROKE

Will Hatton. Écrivain et photographe. Aventurier et vagabond. Maître de la pompe à main. Conquérant des montagnes, survivant des déserts et croisé pour des escapades bon marché. Sur Indie.

Will fait actuellement de l'auto-stop d'Angleterre à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, un voyage qui durera plus de trois ans. Il blogue sur TheBroke Backpacker sur ses aventures dans certains des pays les moins visités au monde, et vous pouvez le suivre sur Facebook et sur Twitter ou pour l'aventure en temps réel, consultez-le sur Snapchat @wthatton.

Un tel plaisir de l'interviewer pour Indie Voyager…

Quel est le meilleur endroit où vous êtes allé jusqu'à présent et que vous pourriez nous recommander, ou qu'est-ce qui figure vraiment en tête de votre liste de souhaits?

Oh mec, j'ai eu la chance d'aller dans tant de pays incroyables. Jusqu'à récemment, le Venezuela était probablement mon pays préféré au monde et c'est toujours là que j'aimerais finir un jour - des sommets vertigineux, des plages magnifiques et une jungle fumante, sans oublier que c'est le pays le moins cher du monde - le Venezuela est vraiment rock. .

Cependant, récemment, j'ai passé du temps à voyager au Pakistan et je suis totalement tombé amoureux des gens, des montagnes, du hasch… il y en a énormément ici pour les vrais aventuriers à apprécier, cinq des quatorze plus hautes montagnes du monde, du rafting en eaux vives inexploité, une hospitalité incroyable et, bien sûr, la légendaire route de la soie menant jusqu'en Chine.

Je suis tellement tombé amoureux du Pakistan que je reviens bientôt et prévois d'ouvrir la première auberge de jeunesse du pays dans la région montagneuse de Hunza.

Avez-vous eu des chocs culturels importants dans certains pays ou quelles sont les différences / caractéristiques spécifiques intéressantes que vous avez remarquées partout dans le monde?

Bon sang ouais, tout voyageur qui dit n'avoir jamais connu de choc culturel ment ou n'est pas allé dans un pays assez éloigné - Quand j'avais dix-neuf ans, j'ai réservé un vol aller simple pour l'Inde et j'ai passé un an et demi à survivre. à peine cinquante dollars par semaine, je dormais beaucoup, je faisais de l'auto-stop un peu partout et je dépendais souvent de la gentillesse des étrangers pour Internet… Oh, Internet, comment ça a changé les choses. Quand j'étais gamin, je savais tout sur les pays où je me dirigeais… J'y suis juste allé. Je l’aime ainsi, c’est pourquoi je me dirige vers des pays comme l’Iran, le Bhoutan, le Pakistan et le Tibet. Je ne suis pas fan du tourisme à forfait, des foules, des McDonalds ou des gens qui me disent quoi faire.

La chose la plus créative que vous ayez jamais faite pour économiser de l'argent lors de vos voyages?

Quand j'étais au Népal, j'ai acheté une tonne d'art, d'artisanat et de gros couteaux gurkah et les ai renvoyés au Royaume-Uni pour les vendre dans des festivals et sur Ebay, vous pouvez facilement gagner dix fois votre argent en faisant cela, vous ne gagnerez pas une fortune car, si vous êtes comme moi, vous n'avez pas beaucoup d'argent à investir, mais vous pouvez généralement gagner assez facilement.

Quel aliment que vous ne pourriez plus jamais manger dans votre pays d’origine parce que vous avez goûté à la version originale dans son pays d’origine?

Qu'y a-t-il de quelque chose que vous emportez qui n'est pas absolument essentiel mais que vous aimez l'avoir?

Une machette… Je préférerais l'avoir et ne pas en avoir besoin alors en avoir besoin et ne pas l'avoir.

Votre prochaine aventure?

En ce moment, je suis sur une aventure de trois ans du Royaume-Uni à la Papouasie-Nouvelle-Guinée sans utiliser de vols. J'ai récemment traversé l'Inde en tuk tuk psychédélique et je retourne maintenant vers le Pakistan avant de me diriger vers la Chine, le Tibet, le Népal et le Bhoutan ... à partir de là, le plan est de me rendre au Vietnam, de construire un bateau, de trouver un ballon de football, de dessiner un affrontez-le, nommez-le «Wilson» et partez en haute mer.

Idéalement, je veux naviguer le long des Philippines jusqu'en Indonésie puis descendre en PNG que j'espère traverser en kayak. Si quelqu'un a un bateau qu'il veut me donner, contactez-nous.


Voir la vidéo: India to UK in a tuk-tuk autorickshaw


Article Précédent

4 choses que les Américains peuvent apprendre des Chiliens

Article Suivant

Nos dons sont-ils réellement utilisés pour la recherche sur le cancer?