10 mots norvégiens fascinants intraduisibles


1. Uting

Directement traduit, cela signifie «rien». Traduit au sens figuré, il décrit généralement une mauvaise habitude ou tradition - dont, bien sûr, il y en a beaucoup. L'élévation soudaine de la maladie cœliaque dans le domaine de la fraîcheur est un «uting» définitif. Le battement du drapeau confédéré par des hillbillies dans la Norvège rurale qui n'ont jamais mis les pieds en dehors de la Scandinavie - * énorme * uting. Les jointures craquent, les téléphones portables sonnent à l'église… la liste est longue.

2. Innlevelse

Innlevelse décrit à quel point vous êtes capable de «vivre» en tant que personnage. Vous vous souvenez de l’accent russe de Sean Connery dans The Hunt for Red October? C'était vraiment un niveau médiocre. Good innlevelse signifie que vous essayez de penser et d'agir comme le personnage - que lorsque vous êtes sur scène ou devant la caméra, vous arrêtez d'être Johnny Depp et commencez à être Jack Sparrow. Vous n'êtes pas Johnny Depp jouant Jack Sparrow - vous êtes Jack Sparrow, rien d'autre. Ce gamin avec de très bons niveaux dans la pièce de théâtre de l’école primaire de votre fille - il a une carrière d’acteur devant lui.

3. Hawaiifotball

Celui-ci est étrangement spécifique, se référant au sport du football (le football pour certains). Hawaiifotball survient lorsque les deux équipes enregistrent le ballon au hasard, ne prennent jamais vraiment le contrôle et ne peuvent pas soutenir une attaque ou toute sorte de jeu coordonné pendant plus de 15 secondes. En règle générale, cela se produit lorsque les deux équipes ont cessé de se soucier et / ou ont un manque de concentration. Si vous y réfléchissez, cependant, il peut être utilisé pour décrire la plupart des sports: au basket-ball, lorsque le jeu est verrouillé dans des équipes qui marquent successivement, et que chaque tentative réussit. Dans le football (américain), quand les équipes accumulent trois et-outs comme s'il n'y avait pas de lendemain. Chaque sport d'équipe a des situations comme celle-ci.

4. Folkefest

Vous souvenez-vous qu'une fois la plus grande équipe sportive du pays est venue dans le petit village dans lequel vous avez grandi? Comment des familles entières sont venues au stade, de la bière et des hot-dogs ont été distribués, le temps était superbe et c'est finalement devenu une grande fête? Votre équipe locale a été complètement battue, mais tout le monde passait un bon moment. Un folkefest, littéralement une «fête du peuple», est exactement ce genre d’événement. Une rencontre sportive, un grand concert, tout type de festival… s'il rassemble des gens de tous horizons, et sert à unir des communautés entières dans une orgie de nourriture, de boisson, de bonnes vibrationsTM et tout ce qui est bon, c'est un folkefest .

5. Harry

Très souvent, cette expression est traduite par fromage, ce qui ne lui rend pas du tout justice. «Harry» est une sorte de fusion de tout ce qui représente le fromage, l'ignorance, la sueur et tout ce qui n'est pas à la mode. Nous ne décririons pas le film Sharknado comme étant Harry, car même s’il est incroyablement ringard, il ne représente pas quelque chose de spécifiquement démodé. Aussi laconiques que nous soyons, nous le décririons probablement simplement comme de la merde. La musique country, par contre… cher Dieu, c'est Harry. De plus, tout ce qui vient de la ville de Drammen. Aucune autre explication requise.

6. Ildsjel

Vous savez qu'une personne dans votre ville qui entraîne et dirige tout le club sportif, siège au conseil municipal, aide au refuge pour sans-abri, organise des événements communautaires et agit en tant que mentor pour chaque adolescent de la ville - le tout sans demander à un seul sou pour ses services? Ils sont un ildsjel - une âme de feu, traduit littéralement. En raison du modèle social nordique et de la petite taille de la plupart de nos villes, la société civile norvégienne repose essentiellement sur ces hommes et ces femmes. Ils sont si importants que le prix «Ildsjel of the Year» est décerné lors de la même cérémonie que tous les autres grands prix sportifs. Sans eux, ce pays deviendrait un endroit incroyablement terne et froid.

7. Attpåklatt

Jimmy, qui était assis à côté de vous en première année, avait deux frères et sœurs qui étaient tous les deux à l'université. Mais les trois enfants sont nés des mêmes deux parents. Le norvégien a un mot différent pour cela: attpåklatt signifie quelque chose du genre «tache sur le dessus», et décrit un enfant qui est né longtemps après le groupe «principal» d'enfants de la famille. Après avoir élevé les deux ou trois premiers enfants au-delà du point où la parentalité cesse d'être une «prévention du suicide 24 heures sur 24, 7 jours sur 7», maman et papa ont pu se concentrer à nouveau, réinsérant une certaine passion dans la relation. Quelques mois plus tard, maman était soudainement enceinte. Le nouvel enfant peut être un accident, ou le résultat d'un parent qui dit: «hé, tu veux avoir un autre enfant?» - mais ils seront tout autant aimés et chéris par leurs parents, et probablement gâtés pourris par les frères et sœurs plus âgés.

Cette histoire a été produite dans le cadre des programmes de journalisme de voyage à MatadorU.

8. Tropenatt

Le temps chaud est relativement rare dans ce grand nord. Même en été, lorsque les températures diurnes peuvent facilement atteindre 25 C dans la moitié sud du pays, il est conseillé d'apporter un pull et / ou une veste si vous souhaitez rester la nuit. Le mercure tombe aussi vite. À de très rares occasions (comme l'été dernier, lorsque la moitié d'entre nous sont morts d'épuisement dû à la chaleur), nous avons un «tropenatt» - une nuit tropicale. La définition scientifique (-ish) d'un tropenatt exige que la température reste au-dessus de 20 C (68 F) pendant toute la période de 12 heures entre 20 h 00 et 8 h 00. Ces occasions sont tenues en haute estime et chéries pour tout ce qu'elles valent par les noctambules.

9. Døgn

Pourquoi n'y a-t-il pas de mot en anglais pour «la période entre minuit et minuit suivant»? Non, je ne veux pas dire «jour» - cela peut signifier à la fois la période de 24 heures et «pas la nuit». Le mot norvégien fait référence à toute période de 24 heures. C’est simple et incroyablement utile d’une manière que vous n’imaginez pas! Dites que le gouvernement américain a donné 72 heures à un autre pays pour se conformer (pas qu’ils ne feraient jamais une telle chose) - les journaux norvégiens n’écriront pas «72 timer» dans leurs titres, ils écriront «3 døgn». Les stations-service n’ont pas d’heures d’ouverture 24 heures sur 24, elles ont «døgnåpent» - døgn ouvert. Simple et brillant.

10. Drittsekk

Ce mot a acquis une certaine notoriété au Royaume-Uni en 1993, lorsque le ministre norvégien de l'Environnement Thorbjørn Berntsen était plutôt ouvertement en désaccord avec son homologue britannique. Par plutôt ouvertement en désaccord, je veux dire «détesté ses tripes». Un microphone a surpris Berntsen en train de dire quelque chose que les médias britanniques ont traduit par «il est le plus gros connard que j'aie jamais rencontré». Lorsqu'on lui a demandé de commenter, le ministère a simplement publié un communiqué de presse déclarant: «Cela ne sonne pas aussi mal en norvégien». Ils avaient tout à fait raison - «drittsekk» est certainement un mot chargé, et non un mot que vous jetez à la légère. Mais métaphoriquement parlant, cela se traduit simplement par «secousse» ou «fils de pute». Plusieurs présidents américains ont décrit les dictateurs alliés comme «un SOB, mais notre SOB» - la traduction norvégienne est généralement «en drittsekk, men vår drittsekk». M. Berntsen n'était certainement pas poli, mais son choix de mots est celui qui est crié chaque jour dans les combats de récréation dans les écoles norvégiennes. Pas une super insulte que le gouvernement britannique devrait interpréter comme un incident diplomatique.


Voir la vidéo: Top 7 des mots Français qui nont pas déquivalent en Anglais


Article Précédent

Meilleurs endroits pour les fêtes d'anniversaire d'enfants à Asheville

Article Suivant

23 émotions que les gens ressentent mais ne peuvent pas expliquer