9 questions honnêtes que les Français ont pour vous, l'Amérique


1. Pourquoi est-il si difficile de passer du temps avec quelqu'un que vous aimez sans appeler cela un «rendez-vous» officiel?

Les Français et les Français peuvent passer du temps ensemble sans règles précises et complexes. Si vous appréciez la compagnie de l’autre, vous pouvez vous promener, aller au cinéma, au musée, essayer l’accrobranche ou la dégustation de vin, comme vous le souhaitez, et sans ordre précis! Donc pour nous, le système complexe de «datation» américain est un peu un frein. Il peut être difficile de s'habituer à sa rigidité. Pour une fille française, «premier rendez-vous», «deuxième rendez-vous», «troisième rendez-vous» n’a tout simplement pas beaucoup de sens.

2. Comment parvenez-vous à vous habiller si décontracté dans toutes les situations?

En tant que Française, vous grandissez avec la pression de devoir être belle en toutes circonstances. Vous apprenez à vous habiller à la mode et vous savez que tout le monde vous regardera et parlera de la façon dont vous êtes habillé. Il est courant d'être dans un bus et de voir des gens vous regarder de la tête aux pieds. Aux États-Unis, ce type de comportement est très rarement observé. Les gens achètent des produits d'épicerie en pyjamas et en pantoufles. Tout le monde s'en fout. En France, il serait inconcevable d'entrer dans un restaurant dans sa tenue de fitness. Toutes les têtes tournaient et les gens vous fixaient avec insistance.

3. Et pourtant, qu'en est-il de cette peur de transpirer?

Aux États-Unis, la climatisation est allumée tout le temps, partout. Vous sortez de votre maison climatisée pour monter dans votre voiture climatisée puis dans le centre commercial climatisé… En France, tous les lieux publics ne sont pas climatisés, et quand ils le sont, c'est généralement pour maintenir les températures que sont confortables mais chaleureux, pas seulement légèrement au-dessus du point de congélation. Il semble y avoir un énorme écart entre ce qui est considéré comme une température ambiante acceptable en France et aux États-Unis. Sur mon lieu de travail, cela se traduit par une guerre constante pour la télécommande de la climatisation!

4. Quel est votre concept de «déjeuner», exactement?

En grandissant en France, vous apprenez que le déjeuner est un repas très important. Il ne devrait jamais être ignoré. En fait, tout le pays semble arrêter toute activité entre 12h et 14h, afin de permettre aux gens de prendre le temps de déjeuner décent. Il n'y a pas d'école pendant ces heures et de nombreux commerces et services ferment également leurs portes pour la pause déjeuner. Quand je suis arrivé aux États-Unis pour la première fois et que j'ai découvert que mon emploi du temps ne comprenait qu'une pause déjeuner de 30 minutes, j'ai été vraiment choqué. Comment êtes-vous censé manger un repas de trois plats et vous reposer un peu dans ce laps de temps? Puis j'ai observé mes confrères américains et j'ai vite compris: si le déjeuner consiste à avaler un coca et un sac de chips tout en travaillant sur de la paperasse, 30 minutes, c'est probablement assez de temps après tout.

5. Pourquoi avez-vous peur du silence et des endroits calmes?

Dans les restaurants français, il n'y a que de la musique douce (celle que l'on entend dans les ascenseurs), et généralement les gens aux autres tables sont calmes. Vous vous surprenez même à chuchoter parfois. Aux États-Unis, au milieu d'une salle remplie de musique forte et de discussions de groupe animées, parler n'est pas une option. Crier semble être le seul moyen d'avoir une conversation dans la plupart des restaurants, bars et salons américains. Je m'y suis habitué… mais maintenant, je me retrouve souvent à parler extrêmement fort dans les restaurants en France, et mes amis embarrassés me rappellent que je devrais garder ça un peu parce que les gens dans la salle nous regardent.

6. Quelle est la place des chiens dans la société?

Cupcakes pour chiens dans votre magasin Sprinkles préféré, spa pour chiens, biscuits pour chiens dans tout type de magasin ou boutique, même un «chiot latte» (ou «Puppicinno») chez Starbucks… Il semble que dans la maison typiquement américaine, les chiens soient traités comme tous les autres membres de la famille. En fait, pour les Américains, les chiens n'ont pas de "propriétaire" ou de maître ("un maître»), Comme ils le feraient en France, ils ont plutôt un« humain »! Lorsque vous passez devant des gens dans la rue, il n'est pas rare de les entendre parler au nom de leur chien: «Dis bonjour, Baxter!», «Max, dis au revoir à Bailey!» Alors que la plupart des Américains répondront probablement gentiment à votre chien, ne vous attendez pas à ce que les Français fassent de même! En France, les gens aiment aussi leurs chiens, et nous pensons que les chiens sont les meilleurs amis des humains, mais nous les considérons toujours comme des animaux, pas comme un nouveau type de petit être humain poilu.

7. Avez-vous déjà utilisé vos pieds pour autre chose que d'appuyer sur une pédale d'accélérateur?

Pour nous, il semble que les Américains apprennent à conduire peu de temps après avoir appris à marcher. Vous pouvez avoir un permis à seize ans, après une demi-journée de formation et un examen qui ressemble à une blague pour les aspirants conducteurs français qui ont besoin de suivre de longues heures de cours de conduite et échouent généralement au test au moins une ou deux fois! Et une fois que vous avez obtenu votre licence, vous avez tendance à utiliser des roues plus que des pieds! Après sept ans au Texas, j'ai presque oublié ce que signifie même «marcher». En France, je marchais plusieurs kilomètres par jour et c'était ma façon de me déplacer en ville.

8. Comment arrivez-vous à rendre les voyages si bon marché?

En France, vous devrez peut-être parfois envisager de vendre un rein juste pour prendre le train vers une autre ville du pays. Vous n’allez vraiment nulle part pour un tarif inférieur à 100 euros. Aux États-Unis, vous pouvez monter dans un bus Greyhound et traverser le pays pour un prix ridiculement bas! Même les billets d'avion sont bien plus abordables. Il me coûte généralement moins cher de voler de Dallas à Miami que de prendre un train de Strasbourg à Paris.

9. Comment se fait-il que vous ne vous plaigniez de rien et de tout?

Nous les Français nous plaignons tout le temps! On a l'air d'aimer "Râler». C’est presque un mode de vie. Vous ne vous en rendez même pas compte avant de quitter la France et de traverser l’océan Atlantique. Ensuite, vous découvrez les Américains. Et au début, vous vous demandez si vous vous êtes retrouvé directement à Disney World, car c'est la première fois que vous voyez autant de personnes heureuses et brillantes au même endroit. Tant de positivité ne peut tout simplement pas être réelle! Et c'est probablement ma nouvelle habitude préférée: passer de la pensée négative à la pensée positive et croire que tout est possible. C'est pourquoi j'aime tant les USA!


Voir la vidéo: Le best-of de ce quont pensé de la France les supporters venus pour lEuro


Article Précédent

Boyd Mountain Log Cabins, Waynesville

Article Suivant

14 signes que vous êtes né et avez grandi dans le nord tropical du Queensland