10 habitudes françaises que j'ai perdues lorsque j'ai déménagé aux États-Unis


1. Passer du temps avec un mec sans qu'on l'appelle officiellement un «rendez-vous»

Les Français et les Français peuvent passer du temps ensemble sans règles précises et complexes. Si vous appréciez la compagnie de l’autre, vous pouvez vous promener, aller au cinéma, au musée, essayer l’accrobranche ou la dégustation de vins, peu importe.

Je dois donc admettre que, pour moi, le système complexe de «rencontres» américain est un peu un frein. Je n'arrive toujours pas à m'habituer à sa rigidité. Pour une fille française, «premier rendez-vous», «deuxième rendez-vous», «troisième rendez-vous» et ainsi de suite, cela n’a pas beaucoup de sens. Je suppose que nous devons garder les choses simples et naturelles, et voir comment cela se passe à partir de là.

2. Transpiration

Brut, je sais, mais vrai. Aux États-Unis, la climatisation est allumée tout le temps, partout. Vous sortez de votre maison climatisée dans votre voiture climatisée, puis dans le centre commercial climatisé. Et les températures sont généralement extrêmement froides. En France, tous les lieux publics ne sont pas climatisés, et lorsqu'ils le sont, c'est généralement pour maintenir des températures confortables mais chaudes, pas seulement légèrement au-dessus du point de congélation.

Il semble y avoir un énorme écart entre ce qui est considéré comme une température ambiante acceptable en France et aux États-Unis. Sur mon lieu de travail, cela se traduit par une guerre constante pour la télécommande de la climatisation.

Si jamais vous voyez des gens vêtus de leurs tenues de ski pendant un été texan, vous savez que ce sont probablement des expatriés français qui se dirigent vers le cinéma.

3. Utiliser mes pieds pour autre chose que d'appuyer sur une pédale d'accélérateur

Après sept ans au Texas, j'ai presque oublié ce que signifie même «marcher». En France, je marchais des kilomètres par jour et c'était mon principal moyen de transport en ville. Cela a probablement été l'habitude la plus difficile à perdre aux États-Unis.

Ici, si vous n’avez pas de voiture, c’est presque comme si vous n’existiez même pas. Et si vous décidez parfois de laisser votre voiture sur le parking et d'utiliser vos pieds à la place, les gens s'arrêtent même pour vous demander si vous avez besoin d'aide. Ils n'imagineraient jamais que marcher peut être un choix délibéré.

4. Se plaindre tout le temps

Oui, les Français se plaignent tout le temps. On a l'air d'aimer Râler et c'est presque un mode de vie. Vous ne vous en rendez même pas compte avant de quitter la France et de traverser l’Atlantique. Ensuite, vous découvrez les Américains. Et au début, vous vous demandez si vous vous êtes retrouvé directement à Disney World - c'est la première fois que vous voyez autant de personnes heureuses et brillantes au même endroit. Et tant de positivité ne peut tout simplement pas être réelle.

Mais oui, ça l'est! Et c'est probablement ma nouvelle habitude préférée: passer de la pensée négative à la pensée positive et croire que tout est possible.

5. Utiliser de l'argent liquide pour payer quoi que ce soit

De retour en France, la plupart des magasins demandent un montant minimum d'achat pour pouvoir utiliser une carte de débit ou de crédit, généralement autour de 10 €. Vous n'osez même pas sortir votre Visa de votre portefeuille pour payer votre baguette à 1 €. J'ai donc été très heureux de découvrir qu'aux États-Unis, vous pouvez tout payer - de votre chewing-gum à une nouvelle voiture - en utilisant uniquement une carte de débit / crédit, et il n'est absolument pas nécessaire de transporter de l'argent liquide, sauf si vous prévoyez de donner des pourboires aux strip-teaseuses. ou en utilisant la pompe à air à la station-service.

6. Avoir l'impression d'être constamment jugé sur votre apparence

En tant que française, vous grandissez avec cette pression de toujours avoir l'air bien. Vous apprenez à vous habiller à la mode et vous savez que tout le monde vous regardera et parlera de la façon dont vous êtes habillé. Il est courant d'être dans un bus et de voir des gens vous regarder de la tête aux pieds. Les jeunes apprécient particulièrement cela, et regarder des inconnus semble presque être un passe-temps pour des groupes d'adolescents qui s'ennuient.

Aux États-Unis, je n'ai jamais été témoin de ce genre de comportement. Ici, il est tout à fait normal de faire ses courses en pyjama et en chaussons, et personne n'osera vous critiquer. Les gens ne semblent tout simplement pas s'en soucier. En France, il serait presque inconcevable d'entrer dans un restaurant en tenue de sport. Vous auriez besoin de rentrer à la maison en premier et de vous changer si vous ne vouliez pas que toutes les têtes se tournent vers vous et que les gens commencent à chuchoter en vous regardant.

7. Avoir une pause déjeuner de deux heures

En grandissant en France, vous apprenez que le déjeuner est un repas très important et ne doit jamais être sauté. En fait, tout le pays semble arrêter toute activité entre 12 h et 14 h afin de permettre aux gens de prendre du temps et de déjeuner décent. Il n'y a pas d'école pendant ces heures et de nombreux commerces et services ferment également leurs portes pour la pause déjeuner.

Quand je suis arrivé aux États-Unis pour la première fois et que j'ai découvert que mon emploi du temps ne comprenait qu'une pause déjeuner de 30 minutes, j'ai été vraiment choqué. Comment êtes-vous censé manger un repas de trois plats et vous reposer un peu dans ce laps de temps? Puis j'ai observé mes confrères américains, et j'ai vite compris: si le déjeuner consiste à avaler un coca et un sac de chips tout en travaillant sur de la paperasse, 30 minutes c'est probablement assez de temps après tout.

8. Payer des sommes faramineuses pour parcourir de petites distances

En France, vous devrez peut-être envisager de vendre un rein juste pour prendre le train vers une autre ville du pays. Vous ne pouvez vraiment aller nulle part pour moins de 100 €. Aux États-Unis, vous pouvez monter dans un bus Greyhound et traverser le pays pour un coût encore plus bas. Même les billets d'avion sont bien plus abordables. Il me coûte généralement moins cher de voler de Dallas à Miami que de prendre un train de Strasbourg à Paris.

9. Avoir un repas tranquille avec des amis dans un restaurant

Dans les restaurants français, la seule musique qui joue est la musique douce et d'ascenseur, et généralement les gens aux autres tables ne sont pas très bruyants. Vous vous surprenez même à chuchoter parfois. Aux États-Unis, au milieu d'une salle remplie de musique forte et de discussions de groupe animées, parler n'est pas une option. Crier semble être le seul moyen d'avoir une conversation dans la plupart des restaurants, bars et salons américains. Je m'y suis habitué, mais maintenant je me retrouve souvent à parler extrêmement fort dans les restaurants en France, et mes amis embarrassés doivent me demander de le garder un peu parce que les gens dans la salle nous regardent.

10. Attendre longtemps pour passer ma commande au restaurant

En France, il n'est pas rare d'attendre jusqu'à 10 minutes entre le moment où vous vous asseyez à votre table et le moment où le serveur vient prendre votre commande (ou même simplement reconnaître votre présence). Il est rare que vous ayez un sourire. Il semble que le concept de «Dick’s Last Resort» ait été inspiré par les serveurs français.

C'était donc tout un changement quand j'ai déménagé ici et qu'on m'a demandé ce que j'aimerais boire avant même d'avoir la chance d'enlever ma veste ou de trouver la carte des vins. Et c'était un peu surprenant de voir le serveur venir à table toutes les cinq minutes pour demander si tout allait bien avec notre repas. En France, une fois que vous avez reçu votre plat, vous êtes quasiment seul à moins d'avoir besoin de quelque chose et d'appeler le serveur - même dans ce cas, vous devrez peut-être attendre un peu. Les serveurs ne travaillent pas pour obtenir des pourboires en France, ils n’ont donc pas tendance à se précipiter vers leurs clients pour répondre à tous leurs besoins comme ils le font aux États-Unis.


Voir la vidéo: Les coutumes Françaises que les Américains ont du mal à comprendre


Article Précédent

Voici à quoi ressemble un siège d'avion de première classe à 21635 $

Article Suivant

11 des meilleurs plats brésiliens que vous n'avez probablement jamais goûtés