13 endroits où vous vous retrouverez presque certainement en tant que touriste au Cambodge


1. Angkor Wat

Plus grand monument religieux du monde et attraction touristique la plus populaire du Cambodge, Angkor Wat attire plus de 2 millions de visiteurs par an. Le site est à un court trajet en tuk-tuk de la ville de Siem Reap (mieux pris dans l'obscurité juste à temps pour attraper le lever du soleil sur le complexe du temple).

Les touristes qui cherchent à en savoir plus sur l'histoire et la signification d'aspects particuliers du temple engagent généralement un guide pour la journée. D'autres préfèrent faire leur exercice quotidien, errer et se perdre dans les coins et recoins du complexe. Quelle que soit votre voie, vous ne repartirez pas déçu. Eh bien, peut-être juste un peu lorsque les échafaudages «saisonniers» et les bâches vertes vous empêchent d’obtenir cette photo parfaite du lever du soleil de la façade du temple.

2. Ta Prohm

Après avoir vérifié Angkor Wat, le chauffeur de tuk-tuk que vous avez embauché pour la journée vous suggérera de continuer vers Ta Prohm, également connu sous le nom de "Tomb Raider temple." Bien que n'étant pas à l'échelle d'Angkor Wat, Ta Prohm est plutôt unique - vous verrez des blocs couverts de mousse, des arbres grimper sur les murs et tant de passages que vous ne saurez pas dans quelle direction vous vous dirigez. Assurez-vous de prendre une photo de la célèbre porte engloutie dans les racines, sinon vous serez la personne étrange.

3. Bayon

Un autre temple khmer populaire à proximité d'Angkor, Bayon est connu pour les immenses faces de pierre sur les tours de sa terrasse supérieure. Le temple complète le trio des temples «les plus célèbres» près de Siem Reap. Une fois que vous en avez assez des visages géants, promenez-vous dans Bayon et jetez un œil aux reliefs représentant des événements historiques, qui ornent une grande partie du temple.

4. Banteay Srei

Un temple cambodgien dédié à Shiva, Banteay Srei, qui signifie «ville des femmes», se trouve à 16 miles au nord du complexe principal d'Angkor. Le temple est à l'échelle miniature et composé de grès rouge, qui se prête à une sculpture élaborée. En effet, des motifs décoratifs se retrouvent partout sur les murs du temple. Pour les touristes qui ont plus d'un jour ou deux pour visiter les temples, Banteay Srei est toujours sur la liste des choses à voir. Et cela en vaut la peine.

5. Siem Reap

Après vos longues journées à visiter le complexe archéologique d'Angkor (et à vous lever tôt pour ce putain de lever de soleil pittoresque sur Angkor Wat), vous vous retrouverez probablement dans la ville de Siem Reap à essayer de trouver le dîner, comme le font la plupart des touristes. Prenez une bouchée de amok trei, ou du poisson au curry cuit à la vapeur, pour goûter à la cuisine cambodgienne. Si vous vous sentez un peu plus aventureux (pas du point de vue culinaire), optez pour la pizza «joyeuse». Qu'est-ce qui le rend si heureux, demandez-vous? Herbes spéciales qui ralentissent le temps. Beaucoup.

6. Sihanoukville

Les plages de Sihanoukville sont une attraction principale pour les touristes au Cambodge - en particulier pour les routards qui cherchent à boire leur poids en alcool. Les voyageurs doivent se méfier des crimes potentiels, mais avec des bières à 75 cents, de l'alcool bon marché et des gens qui jouent avec le feu la nuit au bord de la plage, Sihanoukville a un attrait indéniable pour de nombreux jeunes routards. L'expérience est mémorable. Ou pas, selon la quantité que vous buvez.

7. Musée du génocide de Tuol Sleng

Le musée du génocide de Tuol Sleng est l'une des «attractions touristiques» les plus sombres qu'un voyageur verra, et à peu près tous les touristes visitant Phnom Penh et s'intéressant à la culture cambodgienne (vous feriez mieux d'en avoir si vous visitez) feront le voyage.

Le musée est un ancien lycée qui a été utilisé comme prison, connue sous le nom de S-21, par les Khmers rouges de 1975 à 1979. Plus de 17 000 personnes ont été emprisonnées à Tuol Sleng, où les Khmers rouges ont commis un nombre inavouable d'atrocités. On sait que 12 personnes seulement ont survécu à l'emprisonnement. Une visite au musée offre un regard approfondi et qui donne à réfléchir sur ce que le peuple cambodgien a dû endurer dans un passé pas si lointain.

8. Palais royal de Phnom Penh

Aussi connu sous le nom de Preah Barum Reachea Veang Chaktomuk Serei Mongkol, le palais sert de résidence au roi du Cambodge. C’est un complexe composé de la pagode d’argent, de la salle du trône, du palais Khemarin et de la cour intérieure. Une grande partie du palais a été reconstruite en raison de la détérioration. Bien que les espaces de vie du roi, qui occupent près de la moitié du parc du palais, soient fermés au public, le palais royal (reconstruit) reste une attraction touristique majeure à Phnom Penh.

9. Tonlé Sap

Tonlé Sap, traduit par «grand lac», est le plus grand lac d'eau douce d'Asie du Sud-Est. Situé entre Phnom Penh et Siem Reap, le lac voit souvent des touristes en bateau cibler les «plus grands succès» du pays. Tonlé Sap est de nature inhabituelle - son débit change de direction deux fois par an, et la taille du lac fluctue de façon assez dramatique avec les saisons. Un festival appelé la célébration du serpent à sept têtes marque le changement de débit du Tonlé Sap ainsi que l’ouverture de la saison de pêche.

10. Les champs de la mort

Trouvés dans le village de Choeung Ek, les Killing Fields sont aujourd'hui un mémorial bouddhiste aux victimes du génocide survenu au Cambodge aux mains des Khmers rouges. Les champs de la mort de Choeung Ek sont le site d'un charnier de milliers de victimes. À l’instar du musée du génocide de Tuol Sleng, ce site offre aux touristes un aperçu puissant et inquiétant de l’ampleur des atrocités commises par les Khmers rouges. De nombreuses fosses communes n'ont pas encore été fouillées et des preuves de leur présence sont encore visibles au-dessus du sol.

11. Kep

Kep est la plus petite province du Cambodge, mais elle ne manque pas de touristes. Il abrite le parc national de Kep, où vous pourrez faire de la randonnée et du VTT. La zone balnéaire est moins «festive» et plus «relaxante» que Sihanoukville de nos jours, même si vous pouvez la visiter pour tous les budgets. Les fruits de mer frais, les habitants sympathiques et l'eau chaude abondent.

12. Musée national du Cambodge

Le plus grand musée d’histoire culturelle du Cambodge est le premier endroit que de nombreux touristes visitent pour découvrir le pays qu’ils sont sur le point d’explorer. Trouvé à Phnom Penh, le musée abrite plus de 14 000 objets liés à l’histoire du pays (de la préhistoire à nos jours). Si les musées d'histoire sont votre tasse de thé, le Musée national du Cambodge sera sur votre liste.

13. Marché central

Le marché central de Phnom Penh, connu sous le nom de Psah Thom Thmey en khmer (qui se traduit par «nouveau grand marché»), est le marché le plus populaire du Cambodge. Il a subi une rénovation de 4,2 millions de dollars américains de 2009 à 2011. Une large gamme de produits y est vendue - à peu près tout ce que vous pourriez souhaiter ou même imaginer. Si la négociation est ce que vous visitez un marché, c'est ici qu'il faut le faire. Si vous ne parvenez pas à obtenir l’offre que vous recherchez chez un fournisseur, essayez de nouveau à votre guise.


Voir la vidéo: Le yaourt bulgare qui rend fou les chinois. ARTE Regards


Article Précédent

Guide des stands de nourriture de rue à Bangkok

Article Suivant

Galapagos d'Amérique du Nord: 5 aventures en plein air sur l'île de Santa Cruz en Californie